Bernard Tiphaine

Bernard Tiphaine
Naissance (83 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession Acteur

Bernard Tiphaine est un acteur français, né le à Paris[1].

Il a notamment joué dans Le Feu follet avec Maurice Ronet et dans La Difficulté d'être infidèle. Il est également connu pour son travail dans le doublage.

Il prend sa retraite à la rentrée 2018, à l'âge de 80 ans.[réf. nécessaire]

Biographie

Jeunesse et formation

Doublage

Très actif dans le doublage, il est notamment la voix française régulière de Christopher Walken, Chuck Norris, Donald Sutherland, Barry Bostwick et James Caan, ainsi qu'une voix récurrente de Jeremy Irons et Harvey Keitel.

Au sein de l'animation, il est notamment la voix du Dr Finkelstein dans L'Étrange Noël de monsieur Jack et de Jean-Roger Cornichon dans les œuvres Les Razmoket. Dans les jeux vidéo, il est également la voix du président John Henry Eden dans Fallout 3 et de Riordan dans Dragon Age: Origins.

Filmographie

Cinéma

Télévision

Théâtre

Doublage

Cinéma

Films

Films d'animation

Court-métrage

Télévision

Téléfilms

Séries télévisées

Séries animées

Jeux vidéo

Documentaire

Publicités

  • Teenage Mutant Hero Turtles (1990) : voix off
  • Brut (Fabergé) (1998) : voix off
  • Star Trek : les dossiers officiels (1999) : voix off
  • Télé Z (2004) : voix off
  • Viandes et pommes du Limousin (2004) : voix off défendant les pommes
  • Aviva (2007) : voix off
  • Lindt (2008) : le maître chocolatier
  • MAIF (2010) : voix du grand-père
  • World of Warcraft (2011) : Chuck Norris
  • Fiat Pro "C'est du costaud" (2017) : Chuck Norris

Direction artistique

Bernard Tiphaine est également directeur artistique :

Téléfilms
Séries télévisées
Séries animées

Notes et références

Notes

  1. Doublé par Burt Reynolds en version originale.
  2. a b et c Crédité sur le carton du doublage français.

Références

  1. Bernard Tiphaine sur Les Gens du cinéma.
  2. Doublé seulement en 2006.
  3. Sauf diffusion sur Netflix, doublé par Patrick Descamps.
  4. 2e doublage, 2002.
  5. « court-métrage On s'est fait doubler ! » sur YouTube.com.
  6. Crédité au carton de doublage.
  7. Interprété par Lance Henriksen en version originale.

Liens externes