Yacht

Yacht
Image illustrative de l’article Yacht
Yacht Valerie au port Hercule de Monaco
Généralités
Type Bateau de plaisance
Époque sens moderne depuis le XIXe siècle
Sous-types Yacht de luxe
Caractéristiques courantes
Taille de 7 m à 180 m
Propulsion Voile ou moteur
Matériaux bois, aluminium, fibre de verre…

Un yacht est un bateau de plaisance à voile ou à moteur. Yacht se prononce souvent en français « iote » [jɔt], au lieu de « iac, iact » [jak].

Étymologie et sens

Le yacht à voile Volunteer qui gagna la Coupe de l'America en 1887.

Historiquement, les premiers usages en français sont empruntés au néerlandais ou bas allemand Jacht, « navire de guerre »[1]. Prononcé « iac » ou « iact » [ jak(t)], ce mot est utilisé en français avec le même sens « navire de guerre », ou bien pour désigner un « petit bateau hollandais » ou « bateau de type hollandais » (1570)[2].

Yacht/Jacht était aussi employé en français dès le XVIe siècle avec le sens de « navire rapide », par métonymie sur l'autre signification du mot Jacht « chasse, poursuite, vitesse »[2].

Du mot anglais yacht dérivent la prononciation française « iot » [ jɔt], et le sens contemporain « bateau de plaisance » ou « bateau de course ». Le yacht se définit ainsi par opposition aux bateaux à usages professionnels (militaire, commercial, pêche). Ce sens moderne est attesté en français dès le début du XIXe siècle. Par exemple, Jules Verne dans son roman Les Enfants du capitaine Grant (1868) décrit le « yacht de course » à vapeur d'un noble anglais « membre le plus distingué du royal-thames-yacht-club »[3].

Mais le terme français yacht serait défini pour la première fois en France en 1702 par Nicolas Aubin dans son Dictionaire de marine contenant les termes de la navigation et de l’architecture navale […], comme un petit voilier à deux mâts, de faible tirant d'eau, destiné à la promenade :

« C’est un bâtiment ponté et mâté en fourche, qui porte ordinairement un grand mât, un mât d’avant, un bout de beaupré, avec une corne comme le heu, et une voile d’étai. Il tire fort peu d’eau et est excellent pour de petites bordées. On a coutume de s’en servir à des promenades ou petites traversées[4]. »

Ce mot anglais yacht provient lui-même du néerlandais jacht, ce qui signifie « chasse ». Au XVIe siècle, les Hollandais utilisaient ce type de petits bateaux rapides notamment dans la chasse aux pirates. Historiquement, le mot anglais désignait des bateaux rapides destinés au déplacement de personnages importants[2]. Le premier usage de yacht viendrait d'un bateau, le Mary[5], que des émissaires des États généraux du royaume des Pays-Bas, arrivés en novembre 1660 à Londres, auraient donné en cadeau[6] au roi Charles II d'Angleterre (mort en 1685). Séduits, les aristocrates anglais se mettent alors à construire des bateaux de ce type. À la suite de cette mode anglaise, par confusion, le yacht est ainsi rapidement assimilé à un « petit navire anglais ou de type anglais », comme dans des lettres de Jean-Baptiste Colbert (1672)[2] ou tels ces « deux yachts » de 45 pieds commandés au constructeur anglais Anthony Deane pour la flottille royale de Versailles (1675)[7]. Ultérieurement le mot anglais prit son sens moderne, de bateaux à usages non commerciaux ou militaires[2].

Évolution moderne du sens

Deux générations de yacht à moteur, dans le port de Saint-Tropez.

Le yacht moderne est un navire habitable et utilisé aux fins de loisir et de sport, dans une ambiance au luxe affirmé voire raffiné.

Traditionnellement, le terme « yacht » est utilisé généralement à partir de sept mètres de long, de « super-yacht » à partir de 40-45 mètres et de « méga-yacht » voir « giga-yacht » au-delà de 60 mètres[8]. La longueur d'un yacht s'exprime en pied.

La mode de la voile de plaisance, venue de Grande-Bretagne, et l'anglomanie du XIXe siècle ont fait que la prononciation « yôt » s'est imposée pour ce mot hollandais. Cette prononciation se veut anglaise mais ne correspond pas à la phonétique de l'anglais, dans laquelle la prononciation du a de yacht n'est pas « ô » mais se situe à mi-chemin entre le « o » et le « a » : [jɒt].[réf. nécessaire]

La flotte de plaisance française est d'environ 500 000 unités pour quatre millions de plaisanciers[9].

Types de yachts

  • Les yachts à voiles (anglais : sailing yacht, en abrégé S/Y) selon leur gréement, peuvent être du type sloop, ketch ou goélette. On distingue généralement : le « yacht d'époque » construit avant 1950 et restauré sans modifications importantes de ses éléments d'origine (grééments, coque) ; le « yacht classique », construit en bois avant 1970-1975 et restauré sans modifications importantes, voire parfois des constructions récentes en bois conformément à des plans d'époque. Les voiliers sont néanmoins dotés d'un moteur pour la navigation en l'absence de vent et pour les manœuvres au port[10],[11].
  • Les yachts motorisés (motor yacht, en abrégé M/Y) se différencient par leur mode de propulsion à hélice ou à jet. On les distingue aussi par le déplacement d'eau de la coque et par leur conception : yacht open ou flybridge. Un concept récent allie les deux : le yacht fly-open[12]. Outre les moteurs, les yachts sont également équipés de propulseurs d'étrave pour les manœuvres au port.

La propulsion hybride a récemment fait son apparition sur des unités de 50 mètres.Elle se caractérise par sa faible consommation en carburant et son silence de fonctionnement : le yacht peut naviguer à la vitesse de croisière de 9 nœuds, propulsé par deux générateurs électriques[13].

Yachts de luxe

Des yachts à quai à Saint-Tropez.
Le super-yacht Double Down au port de Bonifacio.

Le terme yacht de luxe ne fait pas l'objet d'une définition stricte. Dans sa conception moderne, il évoque avant tout un navire d'une taille d'au moins quarante mètres, possédant un très grand confort et un niveau d'équipements élevé opéré par un équipage professionnel. Connu également sous le nom de « super-yacht », « méga-yacht » voire « giga-yacht » selon l'importance, un yacht de luxe peut être à voile[14] ou à moteur[15].

Les yachts comportent plusieurs ponts (inférieur, principal, supérieur), des salons intérieurs et extérieurs (avant, arrière), des bains de soleil, un garage pour les annexes et les jouets, une timonerie (poste de conduite), des cabines (propriétaire ou master, invités ou guests, équipage ou crew). Les superstructures sont généralement surmontées de radômes, dômes protégeant les antennes satellite, radar, tv, etc.

Le mot yacht est emprunté d'abord au néerlandais jacht attesté dès 1528 comme terme désignant un navire rapide. Ensuite, emploi d'après l'anglais yacht issu aussi du néerlandais, attesté depuis 1557 et qui désigne alors les bateaux rapides servant aux voyages du souverain ou d'autres personnages importants. C'est en 1831 que le mot yacht prend le sens de bâtiment de plaisance, "ayant la distribution intérieure d'une petite maison, toutes les commodités pour le coucher, le manger" (Trésor de la langue française)[16].

Le nombre de yachts de luxe serait en augmentation, tout comme celui des grandes fortunes : les Russes, les Américains, les Hollandais, les Saoudiens ou les milliardaires indiens et asiatiques[17] représentent l'essentiel de la clientèle de ce type de bateau. Le marché de ces produits haut de gamme se caractérise par la construction sur mesure, les options et l'aménagement des ponts et cabines. Il existe toutefois un large éventail de yachts de taille et aux équipements très variés, neufs ou d'occasion et mis en vente par des courtiers (brokers)[18].

La fonction et les usages du yacht de luxe sont multiples : navigation de plaisance, affichage de la réussite sociale[19], réceptions, événementiel[20].Des chefs d'État, notamment du golfe Persique, possèdent leur propre yacht, comme le Dubaï, propriété de l'émir de Dubaï, Mohammed ben Rachid Al Maktoum, le Katara de Hamad ben Khalifa Al Thani, ancien émir du Qatar ou encore le Prince Abdulaziz propriété du roi d'Arabie saoudite[21].

Certains yachts sont utilisés exclusivement par leur propriétaire, d'autres sont disponibles à la location durant toute l'année (charter). Parmi les yachts les plus chers à la location, Eclipse, propriété de Roman Abramovitch, serait loué pour 1,6 million d'euros le week-end[22], montant auquel il convient d'ajouter les frais de fonctionnement (TVA et taxes locales, carburant pour les moteurs, générateurs, annexes et watertoys, repas et boissons, place de port et frais relatifs, eau et électricité, pourboire équipage, transport vers/depuis le yacht, etc)[23].

L'été, la plupart des yachts de luxe se concentrent au mouillage dans les baies et criques le long du littoral de la Méditerranée (Plages de Ramatuelle, golfe de Saint-Tropez, îles de Lérins, cap d'Antibes, rade de Villefranche-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Beaulieu-sur-Mer (baie des Fourmis), Eze-sur-Mer, baie de Roquebrune-Cap-Martin) ou dans les ports pouvant accueillir les grosses unités, notamment à Antibes, Monaco, Cannes, Nice, Saint-Tropez, mais aussi à La Ciotat où se trouve un centre d'entretien pour yachts (La Ciotat Shipyards), Bonifacio, Porto Cervo, Portofino, Cavallo, Puerto Portals, Port Adriano, ou encore Ibiza ainsi qu'à Miami, Nassau, Dubaï, New York.Toutefois, la tendance veut que les yachts délaissent les ports de la Côte d'Azur en raison de la nouvelle réglementation sociale appliquée depuis le 1et juillet 2017 à l'égard des yachts[24].

En Europe, les ports français signalent, en 2017, leur manque d'attractivité économique[25].

En hiver, ces navires se croisent plutôt à Antigua, Saint-Barthélemy, aux Bahamas, aux iles Caïmans ou encore, dans les îles Vierges britanniques. La recherche du soleil est constante. La traversée de l'océan Atlantique se fait alors sur des navires de commerce pour les yachts ne disposant pas d'une autonomie suffisante, voire sur des navires semi-submersibles[26].

Yacht Galaxy of Happiness à quai dans le port Hercule de Monaco

Ces méga-yachts s'apparentent à de véritables palaces flottants, avec leur grand nombre de cabines. La majorité des yachts de plus de cinquante mètres disposent d'une salle de sport, sont souvent dotés d'une plate-forme pour recevoir un hélicoptère. Certains de ces navires sont équipés d'un terrain de basket, d'une piscine à débordement, d'un studio d'enregistrement, d'un cinéma, d'une discothèque, de salles de conférence, d'un spa avec jacuzzi, sauna, hammam, d'une salle de massage et de coiffure. Ils comportent un "garage", grande soute à l'arrière du bateau qui peut contenir des "jouets nautiques" (watertoys), terme qui, dans le jargon, correspond aux engins de divertissement : motomarines, paddle, tobbogan[17],[27], ainsi qu'une annexe désignée également sous le nom de tender ou dinghy, canot à moteur (semi-rigide, etc) permettant de rejoindre le port ou le littoral depuis la zone de mouillage[28].

Le prix d'un yacht de luxe s'estime en fonction des équipements du bateau : aménagements intérieurs, motorisation, par exemple ; la renommée et l'expertise du chantier naval compte également. Les plus grands approchent le milliard de dollars, la plupart valant plusieurs centaines de millions de dollars. Le coût de fonctionnement annuel d'un yacht de luxe (entretien, équipage, assurance, carburant, ports) avoisine 10 % du prix d'achat[29]. Pour un yacht de plus de 24 mètres, compter 4 millions de dollars de frais annuels[17].

Il est également possible de louer un yacht pour un week-end ou à la semaine à des tarifs à la hauteur des prestations fournies : un yacht de 50 mètres se loue 200 000 euros la semaine[17]. La location à plusieurs clients permet ainsi de réduire les coûts, la navigation est davantage personnalisée et permet de varier les destinations. Découvrir une ville par la mer donne une autre perspective du "voyage de luxe" tout en étant à l'abri des regards.

En 2017, le yacht le plus long du monde est l'Azzam avec 180 mètres ; construit en 2013, il appartient au cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane. En 2007, le plus grand yacht construit mesurait 155 mètres et appartenait au sultan d'Oman, Qabus ibn Saïd. La taille moyenne des cent plus grands yachts du monde est de 76,70 mètres.[réf. nécessaire]

En 2019 un milliardaire russe a acheté le premier yacht brise-glace, La Datcha, d'une longueur de 77 m[30].

En 2021, Giovanni Soldini établit un nouveau record de vitesse avec le monocoque Multi 70 Maserati en 7 heures, 50 minutes et 44 secondes[31].

Traditions

Dans la langue anglaise, l'emploi du genre féminin est valable pour tous les types de bateaux : sous-marins, navires de guerre et plus particulièrement les yachts. Ainsi les plaisanciers désignent leur yacht par le genre féminin « she » (elle). Cette règle proviendrait d'un « transfert amoureux entre le marin, privé de présence féminine, et le navire. Le bateau était pour le marin, après sa propre mère, l'objet le plus précieux et le plus chéri[32] ». Cette tradition semble perdurer compte tenu du grand nombre de yachts baptisés aujourd'hui encore « Lady » suivi généralement d'un prénom féminin (Lady Béatrice, Lady Christine, Lady Moura, Lady Anastasia, Lady Marinaetc.). Sur le même principe, certains propriétaires de bateau ont donné un nom[33] à connotation humoristique à leur bateau : Lady excentricetc.

Yachts célèbres

Notes et références

  1. Jacht, avec le sens « navire de guerre », attesté depuis 1557.
  2. a b c d et e « Yacht », Trésor de la langue française informatisé.
  3. Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, Chap. 1 Balance-fish.
  4. D'après le catalogue d'exposition Loisirs sur l’eau : histoire de la plaisance en France 1640-1940, 1978, cité par Amélie Halna du Fretay, « La flottille du Grand Canal de Versailles à l’époque de Louis XIV : diversité, technicité et prestige », dans Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, 2010, note 55.
  5. "Yacht Mary - Patrimoine et Histoire", www.patrimoine-histoire.fr, 2009
  6. "Charles II d'Angleterre - Biographie", www.jesuismort.com, consulté le 16 avril 2021
  7. Amélie Halna du Fretay, 2010.
  8. Tableau donnant des indications de ce qu’un yacht.
  9. Ministère de l'Écologie, de l'Énergie, du Développement durable et de la Mer, Yachting professionnel. Les chiffres du secteur.
  10. "Toutes les propulsions de voilier expliquées", www.bateaux.com, 18 avril 2019
  11. "Hors-bord sur un voilier : une propulsion adaptée aux poids-plume", www.bateaux.com, 9 février 2017
  12. "Nautisme : les plaisirs inédits du fly-open", www.lexpress.fr, 11 décembre 2012
  13. "Home, un superyacht hybride, silencieux mais rapide", www.bateaux.com, 29 avril 2017
  14. "Le plus grand yacht à voile privé du monde amarré à la Ciotat", www.france3-regions-francetvinfo.fr, 10 octobre 2019
  15. "Combien coûte un méga-yacht et son entretien ?", www.voileetmoteur.com, 31 mars 2015
  16. "Les origines du yacht français - Le mot yacht", www.archiseine.metis.upmc.fr, consulté le 16 avril 2021
  17. a b c et d « Monaco : yachts de toute taille et à tous prix », www.lepoint.fr,‎ .
  18. "Utilité et missions d'un courtier nautique", www.h2o-bateau.fr, consulté le 16 avril 2021
  19. "Qu'est-ce qu'un yacht ? Depuis quand est-il un symbole de richesse ?", www.slate.fr, 4 janvier 2013
  20. "Location d'un yacht pour organiser des soirées", www.levenementielenpaca.com, consulté le 16 avril 2021
  21. "L'intérieur de l'incroyable yacht Prince Abdulaziz", www.superyachtfan.com, avril 2021
  22. "Louer le plus grand yacht du monde", www.voileetmoteur.com, 28 août 2012
  23. "Location de yacht : quel est le véritable coût ?", www.talamare.fr, consulté le 16 avril 2021
  24. "Pourquoi les yachts délaissent les ports de la Côte d'Azur", www.lesechoes.fr, 18 août 2017
  25. « Yachts de luxe : le SOS de la Côte d'Azur », sur La Dépêche, (consulté le 30 décembre 2020).
  26. "Impressionnant chargement du navire MS Elbe Princesse II sur un semi-submersible", www.francebleu.fr, 9 mars 2018
  27. "Toboggan pour yacht, l'option qui tue", www.voileetmoteur.com, 31 mai 2011
  28. "Annexe bateau, que dit la réglementation ?", www.mersetbateaux.com, 23 mars 2020
  29. "Quels sont les coûts à prévoir pour posséder un yacht dans l'UE ?", www.yachtinvest.com, 28 octobre 2015
  30. Céline Deluzarche, « Le yacht brise-glace, nouveau joujou des milliardaires », sur korii.slate.fr, (consulté le 20 août 2020).
  31. « Nouveau record de vitesse entre Monaco et Porto Cervo pour le Multi70 Maserati », Ouest France, .
  32. Sailing the Words, Marseille, décembre 2017.
  33. "Le nom du bateau", www.inautia.fr, 3 décembre 2020
  34. "A bord du SS Delphine, un des derniers yachts à vapeur au monde", www.bateaux.com, 14 mai 2020
  35. (en) « French industrialist Martin Bouygues puts luxury yacht up for sale at €67.5m », sur The Telegraph, (consulté le 30 décembre 2020).
  36. « Martin Bouygues vend son yacht : visite guidée », sur Challenges.fr, (consulté le 30 décembre 2020).
  37. « [MARTIN BOUYGUES]: his Amazing US$ 75,000,000 Yacht BATON ROUGE » [vidéo], sur Youtube, (consulté le 30 décembre 2020).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes