Rioulan

Rioulan
(vallon de Saint-Antonin, Vallon de Besseuges)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 11,7 km [1]
Bassin collecteur Var
Nombre de Strahler 4
Régime pluvial méridional
Cours
Source sous le col de Rigaudon (1 365 m)
· Localisation La Rochette
· Altitude 1 113 m
· Coordonnées 43° 55′ 38″ N, 6° 53′ 44″ E
Confluence Estéron
· Localisation Aiglun
· Altitude 398 m
· Coordonnées 43° 51′ 53″ N, 6° 57′ 06″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Départements Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes
Arrondissements Castellane, Nice et Grasse

Sources : SANDRE:« Y6420500 », Géoportail

Le Rioulan est une rivière française des départements des Alpes-de-Haute-Provence et des Alpes-Maritimes, en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et un affluent gauche de l'Estéron, donc un sous-affluent du Var.

Géographie

Le Rioulan naît sur le territoire de la commune de La Rochette dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, à 1 113 m d'altitude[2], sous le col de Rigaudon (1 365 m) et la Montagne de Gourdan. Il s'appelle, dans cette partie haute, le Vallon de Besseuges.

De 11,7 km de long[1], il traverse la clue du Pali, à côté de la crête de Sauma Longa, puis la clue du Riolan, et coule globalement du Nord-ouest vers le sud-est[3].

Son confluent, en rive gauche de Estéron est sur la commune d'Aiglun, à 398 m d'altitude[4], au nord-est de Vascognes, près des lieux-dits le Colombier et le Moulin sur la commune de Sigale.

Entrée de la Clue du Riolan
La Clue du Riolan vue du pont Sarde
Pont Sarde sur la clue du Riolan

Communes et cantons traversés

Dans les deux départements des Alpes-de-Haute-Provence et des Alpes-Maritimes, le Rioulan traverse sept communes[1] et quatre cantons :

Soit en termes de cantons, le Rioulan prend source sur le canton d'Entrevaux, traverse le canton de Puget-Théniers, canton de Roquestéron, conflue sur le canton de Saint-Auban, le tout dans les arrondissements de castellane, de Nice et de Grasse.

Bassin versant

Le Rioulan traverse une seule zone hydrographique « L'Estéron de la Gironde au Riou » (Y642).

Organisme gestionnaire

Affluents

Le Rioulan a six affluents référencés[1] :

  • le Vallon des Adous (rg[note 1]), ?km avec un affluent :
    • le Vallon du Pontet (rd), ?km
  • le Vallon de Saint-Antonin (rg), ?km avec quatre affluents :
    • Vallon de Saint-Antonin (rg), avec un affluent :
      • le ravin de Rivière Pelat (rd), ?km
    • le Ravin de Vérédon (rd), ?km
    • le Vallon de l'Ern et de Serre Lions (rd), ?km
    • le Vallon de la Penne (rd), ?km avec trois affluents :
      • le ruisseau de la Fondua (rg), ?km
      • le ruisseau de la Penne (rd), ?km
      • le vallon de la Font du Renard (rd), ?km
  • le Vallon des Miolans (rd), ?km avec deux affluents :
    • le Ravin du Moulin (rg), avec deux affluents :
      • le Ravin du Raï (rg), ?km
      • le Ravin des Moulières (rg), ?km
  • le Vallon des Graous (rd), ?km
  • le Vallon du Pali (rg), ?km
  • le Vallon de l'Estrech (rd), ?km avec un affluent :
    • le Vallon des Matégeanes (rg), ?km

Rang de Strahler

Le rang de Strahler est donc de quatre.

Hydrologie

Aménagements et écologie

Voir aussi

wikilien alternatif2

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Rioulan (Y6420500) » (consulté le 17 mai 2014)
  2. « Source du Rioulan » sur Géoportail (consulté le 17 mai 2014).
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 17 mai 2014)
  4. « Confluence du Rioulan en rive gauche de l'Estéron » sur Géoportail (consulté le 17 mai 2014).
Ressource relative à la géographie :