Peter Kazadi

Peter Kazadi
Fonctions
Vice-Premier ministre congolais
Ministre de l'Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières
En fonction depuis le
(1 an, 2 mois et 18 jours)
Président Félix Tshisekedi
Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge
Gouvernement Lukonde II
Prédécesseur Daniel Asselo Okito Wankoy
Député à l'Assemblée nationale
En fonction depuis le
(5 mois et 21 jours)
Élection 20 décembre 2023
Circonscription District de Mont-Amba
Législature IVe
Biographie
Nom de naissance Peter Kazadi Kankonde
Nationalité Congolaise
Parti politique UDPS
Profession Avocat

Peter Kazadi Kankonde est un homme politique de la république démocratique du Congo, membre de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Kazadi est vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières du gouvernement Lukonde II depuis .

Biographie

Peter Kazadi est avocat.

Après l'accession de Félix Tshisekedi à la présidence après l'élection de 2018, Kazadi devient un proche conseiller du président. Il est officiellement directeur de cabinet adjoint (le directeur de cabinet est Deo Kadia)[1]. Kazadi devient ensuite conseiller juridique de Tshisekedi.

En , Kazadi est accusé par le juge Laurent Batubenga Ilunga, président du tribunal de commerce de Lubumbashi, d'avoir fait pression sur lui pour nuire à Moïse Katumbi, un homme politique qui a l'intention de se présenter à l'élection présidentielle prévue pour contre Tshisekedi[2],[3].

Le , Peter Kazadi est nommé vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur, de la Sécurité et des Affaires coutumières du gouvernement Lukonde II, en remplacement de Daniel Asselo Okito Wankoy[4].

Lors des élections législatives du 20 décembre 2023, Peter Kazadi est élu député national du district de Mont-Amba dans la ville-province de Kinshasa[5].

Kazadi est aussi élu à l'assemblée provinciale de Kinshasa dans la circonscription de Lemba lors des élections de 2023 mais préfère siéger à l'Assemblée nationale. Son suppléant Steve Mulumba Kongolo siège donc à l'assemblée provinciale[6].

Références

Liens externes