Orchestre symphonique de la septième armée

Orchestra symphonique
de la septième armèe
Image illustrative de l’article Orchestre symphonique de la septième armée

L'emblème du Seventh Army Symphony Orchestra

Pays de résidence Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville de résidence Stuttgart
Lieux d'activité Europe
Années d'activité 1952-1962
Type de formation Orchestre symphonique
Genre Musique classique
Fondateur Samuel Adler
Création 1952
Dissolution 1962
Site web https://www.7aso.org/(en)

L’Orchestre symphonique de la septième armée (Seventh Army Symphony Orchestra) était l'unique ensemble symphonique créé sous la supervision de l'Armée des États-Unis. Fondé en 1952 par le compositeur Samuel Adler, ses membres ont participé aux initiatives de la diplomatie culturelle des États-Unis, dans un effort pour démontrer le patrimoine culturel commun des États-Unis, de ses alliés Européens et des pays vaincus de l'Europe au cours de la période d'après seconde Guerre mondiale.

icône haut parleur Audio externe
Vous pouvez écouter les performances de l'orchestre symphonique de la septième armée à la radio de 1956 à 2006 ici (en)

Histoire

L’Orchestre symphonique de la septième armée est fondé en 1952, dans le cadre de la Septième armée des États-Unis, basée à Stuttgart, en Allemagne. Elle est fondée par le jeune chef d'orchestre Samuel Adler qui en est  également le principal et premier chef d'orchestre. L'orchestre réunit des musiciens professionnelles enrôlés dans l'armée durant les années 1950 et au début des années 1960[1],[2],[3].

Pendant une décennie, l'orchestre se produit en concert à travers les ruines de l'Europe en ruine, dans le cadre des initiatives de la diplomatie culturelle des États-Unis, au lendemain de la seconde Guerre mondiale[4]. Outre de soutenir le moral des troupes américaines enrôlées, l'orchestre est créé dans le but de démontrer les valeurs culturelles partagées et le patrimoine musical qui unit les citoyens américains avec leurs homologues à travers l'Europe[5],[6]. Les concerts de l'orchestre sont bien accueillie par le public, notamment lors des visites à l'intérieur de l'Allemagne de l'Ouest, au Danemark, en France, en Grèce, en Italie et au Royaume-Uni, entre 1952 et 1962[7],[8].

Sous la direction musicale de Samuel Adler, l'orchestre intègre un répertoire composé d'extraits symphoniques majeures de la musique classique : par exemple des œuvres de Beethoven et Brahms[7]. Quelques années plus tard, il cherche également à partager le patrimoine musical américain avec le public Européen, en mettant en valeur les talents des principaux compositeurs américains, notamment, Roy Harris, Leroy Anderson et Morton Gould[9]. Ces concerts se sont avérés très populaire tant pour les civils et militaires[10]. Le Général Dwight Eisenhower a même fait l'éloge de l'orchestre en tant que la « plus grande chose pour les relations américano-allemandes » depuis la fin de la seconde Guerre mondiale[11]. Tout en servant les États-Unis de Haut-Commissaire de l'Allemagne sur la Haute Commission Alliée, James B. Conant aussi priased l'orchestre pour promouvoir la compréhension culturelle entre les allemands et les Américains[12]. En 1953, Samuel Adler reçoit la Citation d'excellence de l'Armée des États-Unis, pour services rendus à la musique et ses efforts dans la création et l'organisation de l'orchestre [13],[14],[15],[16].

Les membres de l'orchestre participent pendant toutes ces années à plusieurs concerts historiques. Lors du concert inaugural de l'orchestre le à Heidelberg, des membres de l'orchestre se sont produits lors des festivités d'adieu du Général Dwight D. Eisenhower, Commandant Suprême des forces alliées de l'NATO [17],[18]. En , ils sont le premier orchestre américain à participer à une émission de radio en direct, sur la radio allemande, sous la direction de Ronald Ondrejka. Quelques  années plus tard, en 1957, ils font leurs débuts sur le réseau de la chaîne de télévision allemande, à Berlin, sous la direction de Ling Tung et participent au programme de la « Semaine de la musique légère » diffusée sur la radio d'Allemagne du Sud, pour l'Europe et les États-Unis. En 1958, l'orchestre se produit à l'exposition universelle de Bruxelles sous la direction de Edward Lee Ruelle[19],[20].

En raison de la progression dans la reconstruction de l'Europe pendant les années 1950, les concerts de l'orchestre n'étaient plus nécessaires. Le recrutement au sein de l'orchestre de l'armée est réduit après 1962[5].

Émissions de radio

En plus de donner des concerts dans toute l'Europe, l'Orchestre symphonique de la septième armée se produit également à la radio. Des concerts de l'orchestre sont partagés avec tous les membres de l'armée aux États-Unis, sur l’Armed Forces Radio Service[21].

Chefs d'orchestre

Divers musiciens on dirigé l'Orchestre symphonique de la septième armée[5],[22] :

  • 1952-1953 Samuel Adler
  • 1953-1954 James Dixon, Andrew Heath
  • 1953-1955 Kenneth Schermerhorn
  • 1954-1956 Ronald Ondrejka
  • 1955-1956 Henry Lewis
  • 1956-1958 Ling Tung
  • 1957-1959 Nico Snel
  • 1958-1960 Edward Lee Ruelle, Howard Wassermann, chef assistant
  • 1959-1960 Jean Ferritto, John Canarina
  • 1960-1961 Arthur Shettle, Ralph Lane
  • 1960-1962 Reid Bunger
  • 1961-1962 Thomas Lewis, John Covelli

Références

  1. (en) The Julilliard Journal Faculty Portraits of Samuel Adler at the Juilliard School of Music, New York, October 2013 on Juilliard.edu
  2. (en) A Conductor's Guide to Choral-Orchestral Works, Part 1 Jonathan D. Green, Scarecrow Press, Oxford, 1994, Chapter II - Survey of Works p. 14 Samuel Adler on books.google.com (ISBN 978-0-8108-4720-0)
  3. (en) A Dictionary for the Modern Composer, Emily Freeman Brown, Scarecrow Press , Oxford, 2015, p. 311 (ISBN 9780810884014) Seventh Army Symphony Orchestra founded by Samuel Adler in 1952 sur google livres.
  4. (en) A Dictionary for the Modern Composer, Emily Freeman Brown, Scarecrow Press , Oxford, 2015, p. 311 Seventh Army Symphony Orchestra founded by Samuel Adler in 1952 (ISBN 9780810884014) google livres.
  5. a b et c (en) A Dictionary for the Modern Composer, Emily Freeman Brown, Scarecrow Press , Oxford, 2015, p. 311 Seventh Army Symphony Orchestra founded by Samuel Adler in 1952 on books.google.com (ISBN 9780810884014)
  6. (en) New Music New Allies Amy C. Beal, University of Califronia Press, Berkley, 2006, p. 49, (ISBN 978-0-520-24755-0) "Seventh Army Symphony Orchestra (1952-1962) performing works by Roy Harris, Morton Gould and Leroy Anderson" on books.google.com
  7. a et b (en) Uncle Sam's Orchestra: Memories of the Seventh Army Orchestra John Canaria, University of Rochester Press 1998 Seventh Army Symphony on books.google.com (ISBN 9781580460194)
  8. (en) New Music New Allies Amy C. Beal, University of Califronia Press, Berkley, 2006, P. 49 "Seventh Army Symphony Orchestra (1952-1962) performing works by Roy Harris, Morton Gould and Leroy Anderson" on books.google.com, (ISBN 978-0-520-24755-0)
  9. (en) New Music New Allies Amy C. Beal, University of Califronia Press, Berkley, 2006, P. 49 "Seventh Army Symphony Orchestra (1952-1962) perfroming works by Roy Harris, Morton Gould and Leroy Anderson" on books.google.com, (ISBN 978-0-520-24755-0)
  10. (en) Uncle Sam's Orchestra: Memories of the Seventh Army Orchestra John Canaria, University of Rochester Press 1998 Seventh Army Symphony (ISBN 9781580460194) sur google livres
  11. The Julilliard Journal Faculty Portraits of Samuel Adler at the Juilliard School of Music, New York, October 2013 on Juilliard.edu
  12. Seventh Army Symphony Orchestra on books.google.com
  13. (en)Building Bridges with Music: Stories from a Composer's Life Samuel Adler, Editor: Jurgen Thym, Pendragon Press, New York, 2017 (ISBN 9781576473030) Voir Chapitre 5 sur books.google.com (en)
  14. (en)'"7th Army Symphony Draws Praise" Samuel Adler et Ruban de recommandation de l'armée avec pendentif en métal sur 7aso.org
  15. (en) The Living Composer's Project – Samuel Adler biography on composers21.com
  16. (en) A Conductor's Guide to Choral-Orchestral Works, Part 1 Jonathan D. Green, Scarecrow Press, Oxford, 1994, Chapter II – Survey of Works p. 14 (ISBN 978-0-8108-4720-0) Samuel Adler sur google livres.
  17. (en)A Composer's Insight: Samuel Adler Timothy Salzman. Meredith Music Publications 1 septembre 2009 p. 4 "Samuel Adler - Premier concert du 7ème orchestre de l'armée le 5 juillet 1952 pour le Général Eisenhower" sur books.google.com
  18. (en)7th Army Symphony Chronology - July 5, 1952 - Concert d'adieu pour Eisenhower à Heidelberg sur 7aso.org
  19. (en) 7th Army Symphony Choronology Historical timeline of the orchestra on 7as0.org
  20. (en) Pan Pipes of Sigma Alpha Iota Vol. 2 p. 47 "Seventh Army Symphony Orchestra performs at the Brussels World Fair 1958 on books.google.com
  21. (en) The Directory of the Armed Forces Radio Service Series Harry MacKenzie, Greeenwood Press, CT. 1999, p. 198 "Seventh Army Symphony on Armed Forces Radio in 1961 performing works by Vivaldi and Dvorak" (ISBN 0-313-30812-8) sur google livres.
  22. (en) Seveth Army Symphony Members - Orchestra membership list on 7aso.org

Liens externes