Camerata de Salzbourg

La Camerata de Salzbourg est un orchestre de chambre autrichien basé à Salzbourg. La principale salle de concert de la Camerata est le Mozarteum.

Histoire

Bernhard Paumgartner fonde l'ensemble en 1952, sous le nom de Camerata Academica des Mozarteums Salzburg, qui est composé de ses collègues enseignants et les étudiants du Mozarteum. Il sert comme directeur et de facto en tant que chef d'orchestre principal jusqu'à sa mort, en 1971. Antonio Janigro en est le nouveau dirigeant en 1974, l'année même de la première série de concerts d'abonnement effectués à Salzbourg. Sándor Végh, est le  directeur de l'orchestre de 1978, jusqu'à sa mort en 1997. Roger Norrington prend le poste de chef d'orchestre de la Camerata en 1997, jusqu'en 2006. Au cours de son mandat, Norrington met l'accent sur les pratiques du jeu historiquement informé[1]. Leonidas Kavakos est le chef invité principal de la Camerata de 2001 à 2006 et directeur artistique à partir de 2007[2] jusqu'à sa démission en juillet 2009, en raison de « la gestion instable de l'orchestre  »[3]. En juin 2011, Louis Langrée est nommé sixième chef d'orchestre de la Camerata, à partir de septembre 2011, pour un contrat de cinq saisons[4]. Depuis 2016, la Camerata n'a plus de directeur musical.

La Camerata de Salzbourg a effectué des enregistrements sur divers labels discographiques, tels Decca, Warner Classics[5] et Sony Classical[6],[7]. L'orchestre fait partie des invités récurrents du Festival de Salzbourg, avec une série de concerts au Mozarteum et une participation occasionnelle aux productions d'opéra du festival. Sa première participation a eu lieu en 1952[8]. Elle a longtemps assuré tout ou partie de la série des Mozart-Matineen du festival, avant d'être remplacée dans cette fonction par l'autre grand orchestre salzbourgeois, l'Orchestre du Mozarteum.

Récompenses

  • Europäischer Kulturpreis 1999 dans la catégorie « orchestre de chambre »

Chefs et directeurs artistique

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Camerata Salzburg » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) Andrew Clements, « Prom 43: Camerata Salzburg/Norrington », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. Ivan Hewett, « Leonidas Kavakos: 'Music is about devotion, and knowing when to be free' », Telegraph,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) « Leonidas Kavakos announces his resignation as Artistic Director of the Camerata Salzburg », Intermusica, (consulté le )
  4. (de) « Louis Langrée neuer Chefdirigent der Camerata Salzburg », sur Camerata Salzburg, (consulté le )
  5. Anthony Holden, « Spirit-raisers », The Observer,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en) Tim Ashley, « Mozart: Works for Oboe and Orchestra; Leleux/Camerata Salzburg », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Andrew Clements, « Mendelssohn: Violin Concerto in E minor; Piano Trios Opp 49 & 66 », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. « Salzburger Festspiele / Geschichte Archiv Sucherergebnisse », sur archive.salzburgerfestspiele.at (consulté le )

Liens externes