Martha Shelley

Martha Shelley
Martha Shelley.jpg
Biographie
Naissance
Activités

Martha Shelley, née le , est une militante lesbienne américaine, féministe, écrivaine et poète.

Biographie

Martha Shelley, est née Martha Altman le à Brooklyn, New York, de parents d'origine juive russo-polonaise[1]. Samuel R. Delany était devenu son ami au Bronx High School of Science. Elle a été impliquée dans un groupe basé sur le travail de Harry Stack Sullivan qui a conduit à sa première manifestation du mouvement anti-guerre du Vietnam. En 1965, elle est diplômée du City College of New York. En , elle s'est rendue à sa première réunion de la section new-yorkaise des Daughters of Bilitis (DOB) et dont elle est devenue plus tard présidente[2]. En raison de la surveillance du FBI, les membres du DOB ont été encouragés à prendre des pseudonymes. Altman a choisi Shelley comme nom de famille[3]. Tout en travaillant pour Barnard College, elle a rejoint la Student Homophile League[4] et a travaillé avec Stephen Donaldson .

Gay Liberation Front

Elle était à Greenwich Village la nuit des émeutes de Stonewall avec des femmes qui créaient une section DOB à Boston[5]. Reconnaissant l'importance de l'événement et étant politiquement consciente[6], elle a proposé une marche de protestation et, en conséquence, DOB et Mattachine ont parrainé une manifestation[7]. Selon le programme de la première San Francisco Pride, elle était l'un des quatre premiers membres du Gay Liberation Front, les autres étant Michael Brown, Jerry Hoose et Jim Owles[8],[9]. Elle a fait partie de la vingtaine de femmes et d'hommes qui ont fondé le Gay Liberation Front immédiatement après Stonewall[10] et n'a jamais hésité à participer à nombre de leurs affrontements[8]. Elle a écrit pour Come Out![11].

Féminisme

En 1970, elle a joué un rôle dans le zap  de la Lavender Menace du Second Congress to Unite Women[12]. Elle a produit l'émission de radio Lesbian nation sur la station de radio WBAI de New York[13]. Elle a participé aux articles « Notes of a radical lesbian » et « Terror » pour l'anthologie Sisterhood is Powerful , édité par Robin Morgan en 1970[14]. Après avoir déménagé à Oakland, en Californie, en , elle a travaillé avec le Women's Press Collective avec Judy Grahn  pour produire Crossing the DMZ, In Other Words, Lesbians Speak Out et d'autres livres. Sa poésie a été publiée dans Ms. (magazine), Sunbury, The Bright Medusa, We Become New et d'autres magazines. Shelley a figuré dans le documentaire Stonewall Uprising  de 2010, un épisode de la série American Experience[15].

Activisme et opinions politiques

Malgré son implication dans le féminisme lesbien, Martha Shelley ne se décrit pas comme une séparatiste lesbienne  du mouvement des droits des homosexuels. Bien qu'elle ait aimé l'idée d'espaces réservés aux lesbiennes, elle a déclaré que la scission du Gay Liberation Front en groupes dissidents a affaibli le mouvement dans son ensemble. Elle s'est intéressée à de nombreuses autres causes des années 1960 et 1970 orientées à gauche telles que le mouvement pro-choix et les groupes de défense des droits civiques tels que les Black Panthers et les Young Lords et s'est décrite comme une socialiste[1]. Martha Shelley était également un critique sévère des opinions psychiatriques dominantes sur l'homosexualité dans les années 1960 et a soutenu que la stigmatisation de l'homosexualité en tant que maladie mentale était un facteur majeur contribuant aux problèmes psychologiques au sein de la communauté gay et lesbienne[16].

Publications

Articles

  • « Gay is good » in Out of the closets : voices of gay liberation, Douglas Books, , 403 p. (ISBN 0-88209-002-X)
  • « Notes of a radical lesbian » in Sisterhood is Powerful , Vintage, , 602 p. (ISBN 978-0-394-70539-2)
  • « Our passion shook the world » in Smash the church, smash the state : The early years of gay liberation, City Lights Books, , 303 p. (ISBN 978-0-87286-497-9)

Nouvelles

  • « Her wild barbarian heart » in Finding courage : writings by women, Crossing Press, (ISBN 0-89594-378-6, lire en ligne)
  • « In that number », Common Lives/Lesbian Lives , no 30,‎ (ISSN 0891-6969)
  • « Walking the rim » in Word of Mouth : 150 Short-short Stories by 90 Women Writers, Crossing Press, , 175 p. (ISBN 0-89594-395-6)
  • « The cart o'tea belove » in Speaking for ourselves : short stories by Jewish Lesbians, Crossing Press, , 184 p. (ISBN 978-0-89594-428-3, lire en ligne)

Livres

  • Crossing the DMZ, Women's Press Collective,
  • Lovers and mothers, Sefir,
  • Haggadah : a celebration of freedom, Aunt Lute Books, , 58 p. (ISBN 1-879960-53-2)
  • The throne in the heart of the sea, Ebisu, (ISBN 978-1-892076-83-0 et 1-892076-83-7)
  • The stars and their courses, Ebisu,

Poésie en anthologie

  • We become new : poems by contemporary women, Bantam (lire en ligne)
  • The Lesbian reader, Barn Owl, (ISBN 0-9609626-0-3)
  • The Women's Seder Sourcebook : Rituals & Readings for Use at the Passover Seder, Jewish Lights, , 336 p. (ISBN 978-1-58023-232-6, lire en ligne)

Notes

Références

  1. a et b Kelley Anderson, « Voices of feminism oral history project » (consulté le 2 novembre 2013)
  2. Karla Jay, Tales of the Lavender Menace : A Memoir of Liberation, Basic Books, (ISBN 0-465-08364-1)
  3. Eric Marcus, Making History : The Struggle for Gay and Lesbian Equal Rights, HarperCollins, , 532 p. (ISBN 0-06-016708-4, lire en ligne)
  4. Culture Wars : An Encyclopedia of Issues, Viewpoints, and Voices, M.E. Sharpe, , 724 p. (ISBN 978-0-7656-1761-3 et 0-7656-1761-7)
  5. Martin Duberman, Stonewall, Dutton, , 330 p. (ISBN 0-525-93602-5, lire en ligne)
  6. John D'Emilio, Sexual politics, sexual communities : the making of a homosexual minority in the United States 1940-1970, Chicago/London, University of Chicago Press, , 257 p. (ISBN 0-226-14265-5, lire en ligne)
  7. Marcia Gallo, Different daughters : a history of the Daughters of Bilitis and the rise of the Lesbian rights movement, New York, Carroll and Graf, , 274 p. (ISBN 0-7867-1634-7, lire en ligne)
  8. a et b David Carter, Stonewall : The Riots That Sparked the Gay Revolution, St. Martin's, , 336 p. (ISBN 0-312-20025-0)
  9. Lillian Faderman, The Gay revolution : the story of the struggle, Simon and Schuster, , 816 p. (ISBN 978-1-4516-9411-6, lire en ligne)
  10. (en) Donn Teal, The Gay Militants, New York, Stein and Day, , 355 p. (ISBN 0-8128-1373-1, lire en ligne)
  11. Perry Brass, « Coming out into Come Out! »
  12. (en) Who's Who in Contemporary Gay and Lesbian History : From World War II to the Present, Londres, Psychology Press, , 460 p. (ISBN 0-415-22974-X)
  13. Barbara Love, Feminists who Changed America, 1963-1975, University of Illinois Press, (ISBN 0-252-03189-X, lire en ligne)
  14. « Sisterhood is powerful : an anthology of writings from the women's liberation movement (Book, 1970) », [WorldCat.org] (consulté le 8 mai 2015)
  15. « Stonewall Uprising » (consulté le 6 mai 2011)
  16. Robert O. Self, All in the family : The realignment of American Social Democracy since the 1960s, Hill and Wang, (ISBN 978-0-06-016708-0 et 0-06-016708-4, lire en ligne)

Liens externes