Luigi Pavese

Luigi Pavese
Luigi Pavese
Description de cette image, également commentée ci-après
Luigi Pavese dans une scene du film L'Assassin de la rue Paradis
Naissance
Asti (Piémont)
Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès (à 72 ans)
Rome (Latium)
Italie
Profession Acteur

Luigi Pavese, né le à Asti, dans le Piémont en Italie et mort le à Rome, est un acteur italien.

Biographie

Frère aîné de Nino Pavese, il fit ses débuts très jeune au cinéma, jouant, en 1916, dans deux films muets : La peccatrice et La vampa réalisés respectivement par Roberto Roberti et Achille Consalvi.

En 1921, il fit ses débuts au théâtre, faisant partie de plusieurs compagnies et poursuivant cette activité même pendant les jours les plus dramatiques de la Seconde Guerre mondiale, comme l’Attentat de Via Rasella (23 mars 1944), pendant lequel, en jouant au Teatro Quattro Fontane à Rome dans le spectacle Sai che ti dico ? il prévint le public de ce qui se passait et l'exhorta à garder son calme, en le faisant sortir par la porte secondaire.

Dans les années qui suivirent la Seconde Guerre mondiale, il a surtout été actif au cinéma, interprétant, grâce à un brillant talent inné et à un style autoritaire, des personnages comiques de militaires, de fonctionnaires, d'avocats, de notaires, de médecins, de commissaires, de flatteurs, de comptables et de maris trompés dans des comédies brillantes, surtout aux côtés de Totò (dont il fut le talentueux partenaire dans des films comme Totò cerca moglie de 1950, Totò a colori de 1952, Totò a colori de 1958, Totò a Parigi de 1958, Totòtruffa 62 de 1961), Aldo Fabrizi, Renato Rascel, Walter Chiari et Alberto Sordi.

En tant qu'acteur vocal, il prêta sa voix, entre autres, à Anthony Quinn, Burl Ives, Frank Morgan, Fredric March et Gary Cooper ainsi qu'à des personnages de films d'animation Disney comme le Clown dans Dumbo (1948), Boris dans La Belle et le Clochard (1955), le chien de Terre-Neuve dans Les 101 Dalmatiens (1961), le Colonel Hathi dans Le Livre de la jungle et Ih-Oh dans Winnie l'ourson et l'Arbre à miel (1966).

On l’a vu aussi dans des drames télévisés de la RAI des années 50 et 60, dont : Cime tempestose (1956), réalisé par Anton Giulio Majano, Jane Eyre, autre réalisation de Majano, Il romanzo di un maestro (1959), réalisé par Mario Landi, La cittadella (1964), avec Majano encore une fois, Il conte di Montecristo (1966), réalisé par Edmo Fenoglio et I ragazzi di Padre Tobia (1968), réalisé par Italo Alfaro.

Filmographie partielle

Liens externes