Jules Marie

Jules Marie
Image illustrative de l’article Jules Marie
Crédit image:
si.robi
licence CC BY-SA 2.0 🛈

Jules Marie au Challenger Mouilleron-le-Captif 2022
Carrière professionnelle
2011
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (32 ans)
Caen
Taille 1,86 m (6 1)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Gains en tournois 197 158 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 203e (04/03/2024)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 656e (09/03/2015)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple Q2 Q1 - -

Jules Marie, né le à Caen, est un joueur de tennis français, professionnel depuis 2011.

Carrière

Né le [1] à Caen, il est inscrit au club de tennis de Mondeville et classé 15/3 à treize ans[2]. En 2009, classé -4/6, il se qualifie pour les championnats de France 17-18 ans de tennis à Roland Garros[3], avant de rejoindre le tennis-club de Caen la même année[4].

Classé -30 en 2010, il contribue au titre de championne du monde de l'équipe de France universitaire de tennis, par une victoire en simple et une en double en finale contre les États-Unis[5]. Il termine l'année à la 780 place du classement ATP[6].

En 2012, il remporte son premier Futures à Fujairah au Émirats arabes unis face à Roberto Marcora (6-2, 2-6, 6-3)[7], suivi d'un deuxième en Arabie saoudite contre Antoine Escoffier (6-1, 6-4). En septembre, il remporte son troisième titre de la saison en Grande-Bretagne face à Tom Burn (6-3, 6-3). La même année, il obtient une licence de STAPS à l'université de Caen-Normandie tout en remportant le championnat de France universitaire de tennis[8].

En 2013, il gagne également trois Futures, deux au Portugal et un en Croatie. Il obtient une wild card pour le tournoi de Roland-Garros alors qu'il est classé 296e mondial mais il perd son premier match contre Dusan Lajovic[9].

En 2014, classé 262e mondial, il est sélectionné comme partenaire d'entrainement pour le Masters de tennis masculin à Londres, où il entraine notamment son idole Roger Federer[10]. Il remporte en juillet 2014 un titre en Serbie en prenant le meilleur sur Miki Jankovic (6-3, 6-4). En août, il gagne encore un tournoi en Serbie en battant cette fois Dino Marcan (6-2, 4-6, 6-3). La semaine suivante, il s'impose à nouveaux lors d'un Future en Iran contre Dino Marcan (6-1, 6-4). Il termine sa saison par une victoire en Norvège face à Yannick Mertens (6-0, 6-2). Fin 2014, il lance une campagne de financement participatif pour financer un déplacement pour plusieurs tournois en Australie[11] mais il échoue à être sélectionné, pour quelques places, à l'open d'Australie[12].

À la fin de l'année 2015, alors qu'il est à la 228e place du classement ATP[13], il décide d'abandonner le circuit international très coûteux[14]. Il se limite alors aux tournois français[15], suit des études de kiné[16] et donne des cours de tennis dans le club de Montrouge[12], puis en tant qu'indépendant[17].

Ayant été finaliste de l'Open de Caen remporté en décembre 2019 par Jo-Wilfried Tsonga, après avoir battu plusieurs joueurs du top 100, Grégoire Barrère, Pablo Andujar puis Benoît Paire, il décide de reprendre le circuit international[18] mais la pandémie de Covid-19 contrarie ses projets[19]. Avec son frère jumeau Arthur, il crée une chaine YouTube de tennis, d'abord dédiée à des tutoriels[20], puis à ses matches[21].

Sa victoire à l'Open de Caen en décembre 2021[22],[23], où il bat notamment David Goffin, 39e joueur mondial, alors qu'il est lui-même classé 821e[24], confirme ses ambitions de reprendre le circuit ATP[25]. Alors que sa chaine YouTube est suivie par plus de 50 000 personnes, il signe un partenariat avec la marque de vêtements Celio en 2022[26]. Cette année 2022 est marquée par plusieurs blessures et il finit à la 488e place du classement ATP[27].

En avril 2023, il gagne un Future à Montréal en s'imposant face à Strong Kirchheimer (7-5, 6-0). En avril, il gagne à Nottingham en battant Daniel Cox (6-3, 6-3). En juillet, il remporte deux titres l'un en Corse à Ajaccio face à Lucas Poullain (6-4, 6-4) et l'autre à Porto en éliminant Kenny de Schepper (6-2, 4-6, 7-6)[28]. Suite à cette dernière victoire, il reçoit une wild card pour le Challenger de Porto. Lors duquel, il atteint les demi-finales qu'il perd face à João Sousa (7-6, 6-0)[29]. En septembre, il se blesse à la cheville lors du premier tour du tournoi de Mouilleron-le-Captif[30].

Après avoir remporté le tournoi de Zahra au Koweit[31], ayant atteint son meilleur classement ATP, la 226e place mondiale, il est sélectionné pour les qualifications de l'open d'Australie[25], alors que plus de 100 000 personnes sont abonnées à sa chaine YouTube[32]. Lors de ce tournoi, il élimine Benoît Paire au premier tour, ce qui constitue sa première victoire en grand chelem[33]. Il se fait éliminer au match suivant par Alexander Ritschard (6-7, 6-3, 6-2)[34]. Un vidéaste, Baptiste Dupont, travaille à plein-temps pour filmer et monter ses vidéos pour YouTube[35].

Après s'être relancé sur le circuit Challenger, il monte à la 210e place mondiale le 12 février 2024[36]. Grâce à son beau parcours au Challenger 75 de Tenerife II, ou il atteint la demi-finale contre Stefano Travaglia (2-6, 3-6), il monte à la 205ème place mondial. La semaine suivante, il perd au second tour du Challenger 75 de Tenerife III mais atteint la 203ème place mondiale.

Palmarès sur le circuit ITF

Légende
ITF Futures (18-15)
Résultat G–P Date Tournoi Catégorie Surface Adversaire Score
Victoire 1-0 Mars 2012 M10 United Arab Emirates F14 Futures Dur Drapeau de l'Italie Roberto Marcora 6-2, 2-6, 6-3
Victoire 2-0 Avril 2012 M10 Saudi Arabia F1 Futures Dur Drapeau de la France Antoine Escoffier 6-1, 7-67
Défaite 2-1 Avril 2012 M10 Qatar F1 Futures Dur Abdullah Maqdes 1-6, 6-2, 4-6
Défaite 2-2 Juil 2012 M10 Spain F19 Futures Dur Brydan Klein 2-6, 2-6
Défaite 2-3 Aout 2012 M10 Turkey F23 Futures Dur Drapeau de la France Yannick Jankovits 2-6, 7-62, 0-6
Victoire 3-3 Sept 2012 M10 Great Britain F14 Futures Dur Tom Burn 6-3, 6-3
Victoire 4-3 Fev 2013 M15 Croatia F2, Croatie Futures Dur Drapeau de la Slovaquie Adrian Sikora 6-2, 2-6, 6-2
Victoire 5-3 Mar 2013 M10 Portugal F4 Futures Dur Drapeau du Portugal Leonardo Tavares 6-4, 3-6, 6-4
Défaite 5-4 Mar 2013 M10 Turkey F11 Futures Dur Gerard Granollers 2-6, 0-6
Défaite 5-5 Avril 2013 M10 Turkey F17 Futures Dur Tiago Fernandes 5-7, 3-6
Défaite 5-6 Mai 2013 M10 Turkay F18 Futures Dur Drapeau de la Turquie Marsel İlhan 1-6, 2-6
Victoire 6-6 Juin 2013 M10 Portugal F8 Futures Dur Drapeau de l'Italie Riccardo Ghedin 6-3, 2-6, 6-3
Victoire 7-6 Juil 2014 M10 Serbia F4 Futures Terre battue Miki Jankovic 6-3, 6-4
Victoire 8-6 Aout 2014 M10 Serbia F9 Futures Terre battue Drapeau de la Croatie Dino Marcan 6-2, 4-6, 6-3
Victoire 9-6 Aout 2014 M10 Iran F8 Futures Terre battue Drapeau de la France Alexis Musialek 5-7, 6-2, 6-4
Défaite 9-7 Aout 2014 M10 Iran F9 Futures Terre battue Drapeau de la France Alexis Musialek 5-7, 0-6
Victoire 10-7 Nov 2014 M15 Norway Futures Dur Drapeau de la Belgique Yannick Mertens 6-0, 6-2
Victoire 11-7 Fev 2015 M15 Iran F4 Futures Dur Drapeau de la Slovénie Grega Zemlja 6-1, 6-4
Défaite 11-8 Avr 2015 M15 Iran F5 Futures Dur Drapeau de la Slovénie Grega Zemlja 3-6, 3-6
Défaite 11-9 Mar 2018 M15 France Futures Dur Drapeau de l'Allemagne Elmar Ejupovic 5-7, 4-6
Victoire 12-9 Aout 2018 M15 Belgium F6 Futures Terre battue Drapeau de la France Maxime Chazal 7-5, 7-63
Victoire 13-9 Jan 2020 M15+H Bagnoles-de-l'Orne Futures Terre battue Drapeau de la France Matteo Martineau 6-3, 6-4
Défaite 13-10 Juin 2022 M25 Martos Futures Terre battue Alberto Barroso Campos 4-6, 2-6
Défaite 13-11 Fev 2023 M25 Bath Futures Dur Drapeau de l'Allemagne Henri Squire 3-6, 3-6
Victoire 14-11 Mars 2023 M25 Montreal Futures Dur Drapeau des États-Unis Strong Kirchheimer 7-5, 6-0
Victoire 15-11 Avr 2023 M25 Nottingham Futures Dur Daniel Cox 6-3, 6-3
Défaite 15-12 Mai 2023 M25 Nottingham Futures Dur George Loffhagen 65-7, 2-6
Victoire 16-12 Juil 2023 M25+H Ajaccio Futures Dur Drapeau de la France Lucas Poullain 6-4, 6-4
Victoire 17-12 Juil 2023 M25 Porto, Portugal Futures Dur Drapeau de la France Kenny de Schepper 6-2, 4-6, 7-63
Défaite 17-13 Nov 2023 M25 Vale do Lobo Futures Dur Khumoyun Sultanov 4-6, 611-7
Défaite 17-14 Nov 2023 M25 Heraklion Futures Dur Drapeau de la France Valentin Royer 3-6, 5-7
Victoire 18-14 Dec 2023 M15 Zahra, Koweit Futures Dur Drapeau des Pays-Bas Elgin Khoeblal 6-2, 6-1
Défaite 18-15 Mar 2024 M25 Loule Futures Dur Adria Soriano Barrera 3-6 2-6

Parcours dans les tournois du Grand Chelem

En simple

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2013 Q1 Dusan Lajovic
2015 Q1 Jordi Samper Montaña
2024 Q2 Alexander Ritschard

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classements ATP en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année20102011201220132014201520162017201820192020202120222023
Rang en simple845en diminution 1013en augmentation 325en augmentation 288en augmentation 271en diminution 5511043en augmentation 710833en augmentation 818en augmentation 495en augmentation 245
Rang en double11521006en augmentation 919en diminution 967en augmentation 87715101645

Source : (en) Classements de Jules Marie sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

  1. « Jules Marie », sur Eurosport (consulté le )
  2. « Calvados. Texto. Tennis », Ouest-France,‎ , p. 2
  3. « Jules Marie ensoleille les courts de tennis », Ouest-France,‎ , p. 21
  4. Guillaume Lainé, « Le TC Caen tient ses quatre mousquetaires », Ouest-France,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  5. R. F., « Le titre pour la France », Paris-Normandie,‎ , p. 49
  6. Gaëtan Briard, « Le bonheur simple de Jules Marie », Ouest-France,‎
  7. Maxence Gorréguès, « Tennis : 1er titre ATP pour le Caennais Jules Marie », sur Tendance Ouest, (consulté le )
  8. « Jules Marie, champion de France universitaire de tennis », e-Phénix, bulletin d’information de l’Université de Caen Basse-Normandie, no 55,‎ , p. 13 (lire en ligne)
  9. Catherine Berra, « Roland-Garros : le jeune tennisman caennais Jules Marie battu lors des qualifications », sur France 3 Normandie, (consulté le )
  10. Gilles Festor, « Jules Marie, l'invité surprise du Masters », Le Figaro, no 21856,‎ , p. 12 (lire en ligne)
  11. « Jules Marie : "Federer et Nadal touchent trop d'argent en tournoi" », sur TF1 Info, (consulté le )
  12. a et b Cyril Morin, « De Youtube à Melbourne, la folle odyssée de Jules Marie qui disputera les qualifications de l'open d'Australie », sur Eurosport, (consulté le )
  13. Quentin Moynet, « À 30 ans, le tennisman et YouTubeur Jules Marie tente un retour sur le circuit pro », sur L'Équipe, (consulté le )
  14. Clément Hébert, « Jules Marie, tennisman lassé et sans le sou », sur Ouest-France, (consulté le )
  15. Quentin Moynet, « Jules Marie, tennisman professionnel et Youtubeur », sur L'Équipe, (consulté le )
  16. Gilles Festor, « Vivre de son tennis sur le circuit ATP : un vrai parcours du combattant », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  17. Quentin Migliarini, « "L'histoire est belle": le comeback réussi du tennisman et YouTubeur Jules Marie, en route pour l'Open d'Australie », sur RMC Sport, (consulté le )
  18. Clément Hébert, « Tennis. Jules Marie, retour vers le Future », sur Ouest-France, (consulté le )
  19. Josée Pochat, « Journal de bord des Français face au coronavirus : Jules Marie, joueur de tennis pro », sur Valeurs actuelles, (consulté le )
  20. Cyril Morin, « De Youtube à Melbourne, la folle odyssée de Jules Marie qui disputera les qualifications de l'open d'Australie », sur Eurosport, (consulté le )
  21. Quentin Migliarini, « "L'histoire est belle": le comeback réussi du tennisman et YouTubeur Jules Marie, en route pour l'Open d'Australie », sur RMC Sport, (consulté le )
  22. Quentin Moynet, « Jules Marie, tennisman professionnel et Youtubeur », sur L'Équipe, (consulté le )
  23. Clément Hébert, « Open de Caen. Jules Marie, vainqueur à domicile : « J’aurais préféré perdre 7-5 au troisième set » », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  24. Valentin Pineau, « Open de Caen. Jules Marie : pourquoi ses exploits n’étonnent presque plus ? », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  25. a et b Quentin Migliarini, « "L'histoire est belle": le comeback réussi du tennisman et YouTubeur Jules Marie, en route pour l'Open d'Australie », sur RMC Sport, (consulté le )
  26. Lorraine Kihl, « Sponsoring dans le tennis: quand les marques mainstream viennent jouer sur le terrain de Nike », sur Le Soir, (consulté le )
  27. Siméon Bornecque, « À 32 ans, l’étonnant tour de force de Jules Marie, tennisman youtubeur », sur Le Figaro, (consulté le )
  28. Sylvain Petit, « Tennis. Le joueur de l'Os Sannois Jules Marie remporte le tournoi de Porto », sur Actu.fr - La Gazette Val d'Oise, (consulté le )
  29. Aline Chatel, « Tennis. En pleine ascension, Jules Marie se rapproche de son objectif », sur Actu.fr - Sport à Caen, (consulté le )
  30. Aline Chatel, « Tennis. Jules Marie blessé : il souffre d'une entorse de la cheville », sur Actu.fr - Sport à Caen, (consulté le )
  31. (en) « Jules Marie. Player Activity. 2023 », sur ATP Tour (consulté le )
  32. (en) « Jules Marie: Five Things To Know About Tennis' YouTube Star », sur ATP Tour, (consulté le )
  33. « Open d’Australie: fin du rêve pour le joueur youtubeur français Jules Marie », sur RMC SPORT, (consulté le )
  34. S. B., « Open d’Australie : fin de l’aventure australienne pour Jules Marie », sur Le Figaro, (consulté le )
  35. Lucile Alard, « Open d'Australie : le Youtubeur Jules Marie a réussi son pari », sur L'Équipe, (consulté le )
  36. « Challenger de Cherbourg. Jules Marie : « L’amour du public me donne du courage » », sur ouest-france.fr, (consulté le )

Voir aussi

Liens externes