Joseph Braun (colonel)

Joseph Braun
Joseph Braun (colonel)

Naissance
Landau (Rhénanie-Palatinat)
Décès (à 70 ans)
Auxonne (Côte-d’Or)
Origine Drapeau de la France France
Arme Artillerie
Grade Maréchal de camp
Années de service 17771815
Distinctions Officier de la Légion d’honneur
Chevalier de Saint-Louis

Joseph Braun , né le à Landau (Rhénanie-Palatinat), mort le à Auxonne (Côte-d’Or), est un militaire français de la Révolution et de l’Empire.

États de service

Il entre en service le , comme canonnier au régiment d’artillerie de Grenoble, et il fait les guerres de 1777 à 1783 en Amérique. Il devient sergent le , sergent major en 1791, et lieutenant le .

Affecté à l’armée des Alpes, il reçoit son brevet de capitaine au 2e régiment d’artillerie le . Il fait les campagnes de cette année là dans les Pyrénées-Orientales, et dans les Alpes-Maritimes. Muté à Toulon en l’an II, il passe à l’armée de Sambre-et-Meuse, où il fait les guerres des ans III et IV.

De l’an V à l’an IX, il fait partie successivement des armées de Rhin-et-Moselle, et d’Italie. Employé à l’armement de plusieurs places frontières, il est nommé chef de bataillon le , puis major au 8e régiment d’artillerie à pied le . Il est fait chevalier de la Légion d’honneur le .

De l’an XII à l’an XIII, il est employé en Hollande, et en , il se trouve devant Ulm, avec le 2e corps de la Grande Armée. Passé à l’armée de Dalmatie, il est promu colonel le , puis il occupe successivement diverses directions d’artillerie, avant de rejoindre celle de Turin le , où il reçoit le , la croix d’officier de la Légion d’honneur.

De retour en France après l’évacuation de Turin le , il est envoyé le suivant, à Auxonne comme directeur d’artillerie, et il est fait chevalier de Saint-Louis le de la même année, par le roi Louis XVIII. Il est admis à la retraite le , avec le grade honorifique de maréchal de camp.

Il meurt le , à Auxonne.

Sources

  • A. Lievyns, Jean Maurice Verdot, Pierre Bégat, Fastes de la Légion-d'honneur, biographie de tous les décorés accompagnée de l'histoire législative et réglementaire de l'ordre, Tome 4, Bureau de l’administration, , 640 p. (lire en ligne), p. 300.
  • « Cote LH/353/56 », base Léonore, ministère français de la Culture
  • Joseph Braun sur roglo.eu
  • Danielle Quintin et Bernard Quintin, Dictionnaires des colonels de Napoléon, S.P.M., , 978 p. (ISBN 978-2-296-53887-0, lire en ligne), p. 135
  • Léon Hennet, Etat militaire de France pour l’année 1793, Siège de la société, Paris, , p. 124.