Gare de Lodelinsart

Lodelinsart
Image illustrative de l’article Gare de Lodelinsart
Localisation
Pays Belgique
Commune Charleroi
Section Lodelinsart
Adresse Rue de la Station
6042 Charleroi
Coordonnées géographiques 50° 25′ 58″ nord, 4° 27′ 49″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Services Locaux (L) et heure de pointe (P).
Caractéristiques
Ligne(s) 140 Ottignies – Marcinelle
Voies 2
Quais 2

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Lodelinsart

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

(Voir situation sur carte : Hainaut)
Lodelinsart

La gare de Lodelinsart est une gare ferroviaire belge de la ligne 140 d'Ottignies à Marcinelle, située à Lodelinsart sur le territoire de la commune de Charleroi en province de Hainaut.

C'est une halte voyageurs de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), desservie par des trains locaux (L) et heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Histoire

La compagnie Charleroi-Louvain construit des bâtiments identiques à Ligny, Lodelinsart ainsi qu'une gare plus grande du même style à Fleurus. Ces bâtiments symétriques étaient constitués d'une seule partie sous bâtière à faible pente comptant sept travées et une corniche en mitre au dessus de la travée centrale. Construites en briques, elles avaient une frise décorée de bandes lombardes ainsi que des larmiers au dessus des arcs bombés des percements, prolongés par un bandeau étroit sur toute la façade[1]. Les pignons percés d'un oculus étaient munis d'un rampant en pierre interrompu au centre par un redent décoratif[2].

La gare de Lodelinsart abritait le siège de la compagnie dans un grand bâtiment néo-classique à trois étages de sept travées sous toit en croupe. Un deuxième bâtiment qui semble identique à la première gare est visible de l'autre côté de ce massif édifice qui abritera les services administratifs du Grand Central Belge[1].

La gare se verra adjoindre une petite annexe en demi-lune près du pignon[2], sa décoration à bandes lombardes permet de la dater d'avant la nationalisation de la compagnie.

Au fil du temps, la gare perdit de son importance et sera démolie en 1955[2] redevenant une simple halte.

Service des voyageurs

Accueil

Desserte

Intermodalité

Notes et références

  1. a et b Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome I : 1835 - 1914, Turnhout, Brepols, , p. 149-151
  2. a b et c users.skynet.be/fa058639/lodelinsart.htm

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Wavre Fleurus ICT Charleroi-Ouest Charleroi-Sud
Ottignies Fleurus P Charleroi-Ouest Charleroi-Sud
Ottignies
ou Wavre
Fleurus L Charleroi-Ouest Jambes
Basse-Wavre Fleurus L Charleroi-Ouest Namur