Fortunella (film)

Fortunella
Réalisation Eduardo De Filippo
Scénario Eduardo De Filippo
Federico Fellini
Ennio Flaiano
Tullio Pinelli
Sociétés de production Dino De Laurentiis Cinematografica
Les Films Marceau
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 100 minutes (h 40)
Sortie 1958

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Fortunella est un film franco-italien réalisé par Eduardo De Filippo, sorti en 1958.

Synopsis

Fiche technique

Distribution

Production

Le film a été produit par Dino De Laurentiis qui en a confié la réalisation à Eduardo De Filippo. Il a été tourné dans les studios De Laurentiis à Rome. La bande originale, composée par Nino Rota, contient le thème de Fortunella, réutilisé par la suite par Nino Rota (avec un rythme plus lent que la version originale) comme thème principal de la musique du film de Francis Ford Coppola Le Parrain , qui ne put, de ce fait, concourir pour l'Oscar de la meilleure musique de film en 1972[1].

Critique

Morando Morandini, dans les pages du quotidien La Notte , de Milan écrit le  : « C'est un film de Fellini sans Fellini. Le scénario a été écrit par les trois auteurs qui ont produit I vitelloni, La strada, Il bidone, Le notti di Cabiria : Fellini, Flaiano et Pinelli. Avec une musique de Nino Rota qui en arrive ici à se plagier lui-même, une photographie de Tonti, le film réunit autour de Masina un groupe d'acteurs chers à Fellini, Sordi, Silvani, Marzi. Et Fortunella est un personnage qui descend directement de Gelsomina et Cabiria. Des films de Fellini on retrouve le baroque, le pittoresque, la solitude, le manque de communication entre les hommes, l'anarchisme libérateur. Si vous ajoutez que la plus grande partie du film se déroule la nuit, avec une troupe de comédiens ambulants le tableau est complet. Masina lutte avec son personnage s'efforçant de lui donner une âme, mais n'y parvient qu'occasionnellement. Sordi, dans un rôle presque sans précédent, campe avec une puissante intensité un personnage à la solidité levantine ... »

Notes et références

  1. (en) Ephraim Katz, The Film Encyclopedia : The Complete Guide to Film and the Film Industry, Londres, HarperCollins (réimpr. 2008), 1 584 p. (ISBN 978-0061432859, lire en ligne)

Bibliographie

  • Claudio G. Fava, Alberto Sordi, Gremese, Rome 1979
  • Gianni Rondolino, Catalogo Bolaffi del cinema italiano 1956/1965

Liens externes