DOA (auteur)

DOA
Nom de naissance Hervé Albertazzi
Naissance (52 ans)
Lyon, Drapeau de la France France
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

DOA, né le [1] à Lyon[2], est le nom de plume de l'écrivain français contemporain de romans noirs Hervé Albertazzi[3]. Son pseudonyme fait référence à Dead on Arrival (Mort à l'arrivée[4]), un film noir américain réalisé par Rudolph Maté (1950).

Biographie

Après avoir été parachutiste dans un régiment d'infanterie de marine[5], DOA travaille comme producteur de jeux vidéo en France et à Londres avant de se tourner vers la littérature[2]. Auteur de polars, dont les premiers titres mêlaient roman policier et science-fiction, son roman Citoyens clandestins a obtenu le grand prix de littérature policière en 2007. Ce livre marque également son entrée dans la célèbre « Série noire » (Gallimard) dirigée par Aurélien Masson.

En 2009, son thriller intitulé Le Serpent aux mille coupures (« Série noire ») fait partie de la sélection de l'été du prix SNCF du polar.

DOA est également scénariste de la série télévisée Braquo (épisode 5 de la saison 1, coscénarisé avec Jean-Guy Serrier et Michaël Souhaité).

En 2011, il publie avec Dominique Manotti L'Honorable Société qui obtient le grand prix de littérature policière 2011.

En 2015, puis en 2016, il revient avec son diptyque Pukhtu, qui se déroule principalement en Afghanistan et dans les zones tribales du Pakistan, aux personnages clandestins présents dans Citoyens clandestins et dans Le Serpent aux mille coupures[6],[7],[8]. La première partie, Pukhtu : Primo, se voit décerner le prix Mystère de la critique 2016.

Parmi les auteurs dont DOA revendique l'influence, on peut citer James Ellroy, Joseph Wambaugh, Richard Price, Ed McBain, Tony Hillerman, M. John Harrison, J. G. Ballard, Dominique Manotti, Nick Tosches, Edogawa Ranpo, Hubert Selby Jr, Hunter S. Thompson, William Gibson, Kenneth J. Harvey, Philip K. Dick, J. R. R. Tolkien et Don Winslow[9].

En 2020, il est recruté parmi la Red Team, un groupe de dix auteurs de science-fiction chargés de faire de la prospective pour le ministère des Armées, en imaginant « les futures crises géopolitiques et ruptures technologiques impliquant les militaires », afin de défendre la « souveraineté de la France »[10],[11].

Œuvre

Cycle clandestin

  1. Citoyens clandestins, Gallimard, coll. « Série noire » (Thrillers), 2007 (ISBN 978-2-07-078153-9)
    Grand prix de littérature policière 2007 ; réédition, Gallimard, coll. « Folio policier », no 539, 2009 (ISBN 978-2-07-037207-2)
  2. Le Serpent aux mille coupures, Gallimard, coll. « Série noire », 2009 (ISBN 978-2-07-012472-5)
    Réédition, Gallimard, coll. « Folio policier », no 646, 2012 (ISBN 978-2-07-044115-0)
  3. Pukhtu : Primo, Gallimard, coll. « Série noire » (Thrillers), 2015 (ISBN 978-2-07-013552-3)
    Prix Mystère de la critique 2016 ; réédition, Gallimard, coll. « Folio policier », no 836, 2017 (ISBN 978-2-07-272894-5)
  4. Pukhtu : Secundo, Gallimard, coll. « Série noire » (Thrillers), 2016 (ISBN 978-2-07-014869-1)
    Réédition, Gallimard, coll. « Folio policier », no 837, 2017 (ISBN 978-2-07-272899-0)
  • Le Cycle clandestin, I, Gallimard, coll. « Folio policier », no 815, 2016 (ISBN 978-2-07-046929-1)
    Contient les romans Citoyens clandestins et Le Serpent aux mille coupures
  • Le Cycle clandestin, II, Gallimard, coll. « Folio policier », no 867, 2018 (ISBN 978-2-07-272889-1)
    Contient les romans Pukhtu : Primo et Pukhtu : Secundo

Romans indépendants

Nouvelles

  • Bonne année, K., in Télérama (10 nouvelles pour 2010), 2010.
  • бесценный, in Paris noir par Asphalte éditions, 2010 (ISBN 978-2-91876-702-2) — précédemment édité en anglais sous le titre Precious, in Paris Noir, Akashic Books, 2008 (ISBN 978-1933354637).
  • La Meute, in Brèves de noir, Points, 2014 (ISBN 978-2-7578-3830-3).
  • Avant Pukhtu, Gallimard, 2017, disponible uniquement sous forme électronique.

Romans graphiques

  • La Ligne de sang, Les Arènes, 2019
    Adaptation par l'auteur de son propre roman, dessiné par Stéphane Douay

Adaptation

Notes et références

  1. (notice BnF no FRBNF14537236).
  2. a et b Voir notice biographique de DOA dans Paris Noir, anthologie américaine édité par Akashic Books en , Paris Noir sur Google Livres.
  3. Patrice Bardot, « DOA : “J'avoue mon goût pour Murat” », next.liberation.fr, 3 avril 2020.
  4. Voir notice biographique à la fin de « Bonne Année, K. », nouvelle de DOA, Illustration : Beb-Deum, dans Télérama, .
  5. Le Monde hors-série, Polar le triomphe du mauvais genre, p. 50, avril-juin 2014.
  6. DOA « J'ai testé toutes les armes citées dans mon roman », entretien avec DOA, liberation.fr, 6 mai 2015
  7. Michel Abescat, Immersion virtuose et sous tension dans le bourbier afghan de 2008, telerama.fr, 26 mai 2015
  8. Karen Lajon, Pukhtu, six guerriers de l'ombre signés DOA, lejdd.fr, 6 avril 2015
  9. Entretien avec DOA, dans Lire, « Spécial polar », , p. 32.
  10. Lloyd Chéry et Guerric Poncet, « Qui sont les dix auteurs de SF de la « Red Team » du ministère des Armées ? », sur Le Point, (consulté le 4 décembre 2020).
  11. « L'armée française dévoile le nom des auteurs de SF de sa "Red Team", chargée d'anticiper les menaces du futur », sur Sciences et Avenir (consulté le 4 décembre 2020).

Liens externes