Ante Žanetić

Ante Žanetić
Image illustrative de l’article Ante Žanetić
Biographie
Nationalité Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslave
Drapeau : Croatie Croate
Naissance
Lieu Blato (Royaume de Yougoslavie)
Décès (à 78 ans)
Lieu Wollongong (Australie)
Taille 1,73 m (5 8)
Période pro. 19541966
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Années Club
1946-1953Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Zmaj Blato
1953-1954Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie GOŠK Dubrovnik
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1954-1961Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Hajduk Split130 (18)
1961-1964Drapeau : Belgique FC Bruges003 0(1)
1964-1966Drapeau : Belgique Racing White Bruxelles001 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1956Drapeau : Croatie RS de Croatie001 0(0)
1959-1960Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie015 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Ante Žanetić est un footballeur croate, international yougoslave, né le à Blato, sur l’île de Korčula et mort le (à 78 ans) à Wollongong, Nouvelle-Galles du Sud (Australie)[1].

Biographie

En tant que milieu de terrain, il fut international yougoslave à 15 reprises (1959-1960) pour 2 buts.

Avant d’être international yougoslave, il fut international croate lors d'un match en 1956, contre l’Indonésie, bien que la Croatie ne fut pas indépendante à cette date.

Il participa à l’Euro 1960. Il fut titulaire en demi-finale, contre la France et inscrit un but à la 55e minute, match gagné 5 buts à 4 sur les français. Il fut titulaire en finale, mais il n’inscrit pas de but et de plus, il perd la finale 2 buts à 1 après prolongations contre l’URSS. Il est vice-champion d’Europe en 1960.

Il participa aux Jeux olympiques de 1960. Il fut titulaire dans tous les matchs (Égypte, Turquie, Bulgarie, Italie et Danemark). Il fut champion olympique.

Il joua dans deux clubs yougoslaves (NK GOŠK Dubrovnik et HNK Hajduk Split) et deux clubs belges (FC Bruges et Racing White)[2]. Il remporta aussi le titre en D2 belge en 1965.

En 1961, alors que le Hadjuk Split fait une tournée en RFA, il décide de quitter le régime communiste en Yougoslavie pour des raisons politiques pour la Belgique. Après sa carrière en Belgique, il émigra en Australie en 1967.

Palmarès

Références

Liens externes