Élection présidentielle française de 1947

Élection présidentielle française de 1947
Président de la République française
Corps électoral et résultats
Inscrits 883
Votants 883
100,00 %  +0,7
Vincent Auriol in 1946.jpg Vincent Auriol – SFIO
Voix 452
51,19 %
Auguste Champetier de Ribes.png Auguste Champetier de Ribes – MRP
Voix 242
27,41 %
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Jules Gasser – RAD
Voix 122
13,82 %
Michel Clemenceau (cropped).png Michel Clemenceau – PRL
Voix 60
6,80 %
Président
Sortant Élu
Albert Lebrun
AD
(indirectement)
Vincent Auriol
SFIO

L'élection présidentielle française de 1947, première élection présidentielle de la Quatrième République, a lieu le au château de Versailles. Elle voit l'élection du socialiste Vincent Auriol au premier tour.

Modalités

En vertu de la Constitution du , le président de la République est élu à la majorité absolue des suffrages exprimés par le Parlement (Assemblée nationale et Conseil de la République) réuni en congrès.

Candidats

Une démarche de Charles Lussy, président du groupe socialiste, auprès de son homologue MRP, François de Menthon, visant à rallier les Républicains populaires à une candidature d'union, échoue[1].

Le Parti communiste français (PCF) envisage dans un premier temps de présenter la candidature de Marcel Cachin, puis, estimant que celle-ci relèguerait le candidat socialiste au troisième rang (ouvrant dès lors la possibilité à des manœuvres gaullistes), se rallie à Vincent Auriol, président de l'Assemblée nationale.

La pacifiste et féministe Jeanne Mélin se déclara candidate mais l'initiative attire peu l'attention médiatique[2].

Résultats

883 parlementaires prennent part au vote, dont 876 s'expriment sur des candidats en lice.

Candidat Premier tour %
Vincent Auriol
Section française de l'Internationale ouvrière
452 51,19 %
Auguste Champetier de Ribes
Mouvement républicain populaire
242 27,41 %
Jules Gasser
Parti radical
122 13,82 %
Michel Clemenceau
Parti républicain de la liberté
60 6,80 %
Autres 7 0,79 %

Notes et références

  1. Georgette Elgey, Histoire de la IVe République, tome I : de 1945 à 1957, Robert Laffont, rééd. 2018, p. 139.
  2. Isabelle Vahé, « Entre ombres et lumières, le parcours singulier d’une féministe pacifiste, Jeanne Mélin (1877-1964) », Clio,‎ (lire en ligne).