Militantisme

(Redirigé depuis Militant)

Le militantisme est une forme d'engagement actif à une cause de nature politique, associative ou syndicale défendant une idéologie. Le but étant de faire valoir ce soutien à une plus grande échelle.

Origine

Le terme "militantisme" provient du latin milita qui désigne le service militaire , le métier de soldat.

Historiquement, l'usage du mot militant dans un sens moral et religieux se trouvait dans l'expression « Église militante », qui désignait les fidèles sur terre, par opposition à l'Église triomphante (au ciel), et à l'Église souffrante (au purgatoire)[1]. Cette notion est toutefois rarement employée dans le catholicisme aujourd'hui, les formes de militantisme ayant beaucoup évolué du fait de la sécularisation, et se retrouvant aujourd'hui dans la société civile d'une manière éclatée

Militantisme moral

Le « militantisme moral », aujourd'hui en plein essor, est fondé sur des solidarités hors de toute organisation ou idéologie politique . Cette forme de militantisme se concentre sur un sujet précis. Cela peut inclure des causes telles que l'antiracisme, l'humanitaire, la défense des droits de l'homme, la lutte des classes, la lutte contre le SIDA, la défense de l'environnement, du droit des consommateurs ou du développement durable, etc.

Un acte militant : ce camion anti-vivisection est régulièrement visible sur le bord des routes montpelliéraines.

Moyens employés

Bombage devant la Sorbonne dont l’accès était interdit par la police, mars 2006 (pendant le mouvement contre le CPE)

Le militantisme peut utiliser différents moyens pour faire entendre sa voix :

Référence

Voir aussi

Bibliographie

  • Denis Langlois, Guide du militant, Seuil, 1972.
  • Daniel Mothé, Le Métier de militant, Seuil, 1973.
  • Henri Mendras (éd.), La Sagesse et le désordre, Gallimard, 1980.
  • Jacques Ion, La Fin des militants, Éditions de l'Atelier, 1997.
  • Tim Jordan, S’engager ! les nouveaux militants, activistes, agitateurs…, Éditions Autrement, mars 2003. (ISBN 978-2746703513)
  • Jacques Ion, Spyros Franguiadakis, Pascal Viot et alii, Militer aujourd'hui, Autrement, 2005.
  • Olivier Fillieule (éd.), Le Désengagement militant, Belin, 2005.
  • Xavier Crettiez & Isabelle Sommier, La France rebelle : Tous les mouvements et acteurs de la contestation, Éditions Michalon, 2006.
  • Daniel Cefaï, Pourquoi se mobilise-t-on ?, Éditions La Découverte – Mauss, 2007.
  • Laurent Jeannau et Sébastien Lernoult, Les Nouveaux Militants, Les Petits Matins, 2008.

Articles connexes