Yves de Gaulle

Yves de Gaulle est un haut fonctionnaire puis entrepreneur français né en 1951.

Biographie

Né le à Rabat, Yves de Gaulle est un des cinq petits-enfants de Charles de Gaulle et un des quatre fils de l'amiral Philippe de Gaulle[1]. Il a passé son enfance au Maroc, il a cependant grandi à Paris et y est scolarisé depuis l'âge dix ans[2].

Études

Au moment des événements de mai 1968, il est scolarisé au Lycée Saint-Jean de Passy[3].

Il est licencié ès sciences économiques, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (section Service public, promotion 1973)[4] et ancien élève de l'École nationale d'administration (promotion André-Malraux 1975-1977)[5].

Carrière professionnelle

Il fait ses débuts à la direction du Trésor[6]. De 1986 à 1989, il est secrétaire général de la Commission des privatisations[6].

Après 14 années passées au service de l'État, il connaît une première expérience dans le privé en 1989 : il est avocat d'affaires aux cabinets KPMG Fidal puis Jeantet et Associés[2]. Envoyé par les AGF en Espagne, il est de 1998 à 2001 directeur général du groupe Euler[2]. Il est ensuite nommé secrétaire général du groupe Suez, puis entre en 2012 à la Compagnie nationale du Rhône[2].

Vie personnelle

Il est père de deux enfants[2]. Il a trois frères, Charles, né en 1948, Jean Philippe, né en 1953 et Pierre né en 1963.

En 2016, il publie un livre de souvenirs sur son grand-père, Charles de Gaulle[7].

Ouvrage

  • Un autre regard sur mon grand-père Charles de Gaulle, Paris, Plon, , 278 p. (ISBN 978-2-259-24911-9).
  • Ma République. Apocryphe de Charles de Gaulle, éditions de l'Observatoire, 2019.

Références

  1. Site du journal Gala, article "Charles de Gaulle : qui est Yves, son petit-fils ?", consulté le 17 février 2019
  2. a b c d et e Depagneux 2012.
  3. Site Gaullisme.fr, page Yves de Gaulle et son grand-père !, consulté le 17 février 2019
  4. « Yves de Gaulle », sur sciences-po.asso.fr.
  5. « Yves de Gaulle », sur lesbiographies.com.
  6. a et b « Laruns : Yves de Gaulle est le nouveau président de la SHEM », sur larepubliquedespyrenees.fr, .
  7. Chavelet 2016.

Annexes

Bibliographie

Liens externes