Todd Akin

Todd Akin
Illustration.

Portrait officiel de Todd Akin.
Fonctions
Représentant du 2e district du Missouri

(12 ans)
Prédécesseur Jim Talent
Successeur Ann Wagner
Biographie
Nom de naissance William Todd Akin
Date de naissance
Lieu de naissance New York, État de New York
Date de décès (à 74 ans)
Lieu de décès Wildwood, Missouri
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain
Conjoint Lulli Akin
Religion Presbytérianisme

William Todd Akin (né le à New York et mort le à Wildwood au Missouri) est un homme politique américain, membre du Parti républicain. Il représente le deuxième district du Missouri à la chambre des représentants des États-Unis de 2001 à 2013. Candidat au Sénat des États-Unis en 2012, il est battu par la sénatrice sortante, Claire McCaskill.

Chambre des représentants du Missouri

En 1988, Todd Akin fut élu pour représenter le comté de Town and Country et West County à la Chambre des représentants du Missouri. Il fut réélu en 1990 (59 %)[1], 1992 (100 %)[2], 1994 (70 %)[3], 1996 (67 %)[4] et 1998 (66 %)[5].

Chambre des représentants des États-Unis

En 2001, Todd Akin succède à Jim Talent à la Chambre des représentants des États-Unis.

Candidature au Sénat des États-Unis

En , Todd Akin annonce sa candidature à l'investiture républicaine pour le Sénat des États-Unis[6]. Le , il remporte l'investiture républicaine avec 36,05 % des voix[7]. Ainsi, il affrontera la sénatrice démocrate Claire McCaskill lors de l’élection générale.

Le , Akin déclare « ce que j'entends de la bouche des docteurs, la grossesse après un viol est très rare […]. S'il s'agit d'un véritable viol, le corps de la femme essaie par tous les moyens de bloquer tout ça[8] ». Ces propos controversés attirent une attention nationale pendant la campagne présidentielle. Le président Obama se déclare choqué par ces propos[9], tandis que le candidat républicain, Mitt Romney, les condamne et lui demande de retirer sa candidature[10]. Malgré les pressions, Akin maintient sa candidature[11], tout en présentant ses excuses pour ses déclarations[12],[13].

Le , Akin est largement battu en obtenant seulement 39,20 % des voix. La sénatrice sortante s'impose elle largement avec 54,71 %, cela en dépit d'une faible popularité et de la victoire de Mitt Romney dans l’État.

Notes et références