Sneazzy

Sneazzy
Sneazzy
Sneazzy.png
Biographie
Naissance
(30 ans)
Paris
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis
Autres informations
Membre de
Genre artistique

Sneazzy, de son vrai nom Mohamed Amine Khemissa, né le à Paris, est un rappeur et acteur français. Il est membre du groupe 1995.

Biographie

Sneazzy est issu d'une famille de la classe populaire d'origine marocaine (de la ville de Fès). Il grandit dans le 15e arrondissement parisien sans la présence de son père qu'il critique vivement dans ses textes.[1][source insuffisante].

Il est membre cofondateur du groupe de hip-hop 1995 aux côtés d'Alpha Wann, Darryl Zeuja, Fonky Flav', DJ Lo' et Nekfeu. Leur premier EP, intitulé La Source, sort en 2011.

Un deuxième EP titré La Suite est publié en 2012, prélude à leur premier album : Paris Sud Minute, qui sort le . Le groupe 1995 remporte la Victoire de l'album de musiques urbaines lors de la cérémonie des Victoires de la musique 2014.

Sneazzy sort son premier album solo, Super, en 2015. Ce dernier ne remporte pas le succès escompté.

L'année suivante, il publie la mixtape Dieu bénisse Supersound : huit titres offrant des featurings avec S. Pri Noir, Nekfeu et Infinit'.

2017 voit la sortie de la deuxième mixtape de la série Dieu bénisse Supersound, numérotée saison 2. Dieu bénisse Super Sound saison 3, qui comprend huit titres comme ses sœurs, paraît la même année.

Sneazzy participe en 2015 à la 2ème édition d'AbbéRoad[2], concert caritatif organisé au bénéfice de la Fondation Abbé Pierre.

En 2019, il joue un rôle dans le film La Source[3].

Son deuxième album solo Nouvo Mode est publié le qui est certifié disque d'or le

En 2021, 38° est publié.

Controverse

À la suite du clip de la chanson Zéro Détail (en featuring avec Nekfeu), sorti le , Sneazzy est accusé de définir Pascal Praud comme un amateur qui salit l'islam : « Les journalistes salissent l'islam, sont amateurs comme Pascal Praud ». Sneazzy enchaîne avec : « Ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche »[4],[5].

Le , le rappeur publie un communiqué pour disculper Nekfeu et expliquer qu'il a été mal compris. S'il a cité le nom de Pascal Praud, c’est en fait pour dénoncer les journalistes qui éditorialisent leur point de vue, pas pour proférer des menaces ou appeler à la violence. Pascal Praud serait juste un exemple parmi d’autres. Le « ça » symboliserait les musulmans, que certains voudraient empêcher de parler (« le canon au fond de la bouche ») et de penser (« une balle dans le cervelet »)[6].

Discographie

Filmographie

Notes et références

  1. « Paroles Mon père c’est ma mère par Sneazzy - Paroles.net (lyrics) », sur www.paroles.net (consulté le )
  2. « Concert Abbé Road 2015 », sur Morgane Groupe (consulté le )
  3. Sneazzy sur Allociné.
  4. « Pascal Praud ciblé dans un morceau de Nekfeu et Sneazzy, Éric Ciotti vole à son secours », HuffingtonPost,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Sneazzy (Ft. Nekfeu) – ZÉRO DÉTAIL (lire en ligne)
  6. « Pascal Praud menacé de mort : Sneazzy s'explique », sur Non Stop People (consulté le )