Paul Walker

Paul Walker
Image dans Infobox.
Paul Walker lors de la première de Fast and Furious 4 à Londres (Angleterre), en mars 2009.
Biographie
Naissance
Décès
(à 40 ans)
Valencia
Sépulture
Nom de naissance
Paul William Walker IV
Nationalité
Formation
Village Christian Schools (en)
Activités
Période d'activité
Fratrie
Cody Walker
Ashlie Walker (en)
Caleb Walker ()
Aimee Walker Pond (en)
Autres informations
Religion
Taille
1,88 m
Yeux
Bleus ()
Sport
Site web
Distinction
MTV Movie Award for Best On-Screen Duo (en) ()
Films notables
Paul Walker filmography (en)
Œuvres principales
signature de Paul Walker
signature
Grave of Paul Walker.JPG
Vue de la sépulture.

Paul Walker, né le à Glendale en Californie et mort accidentellement le à Valencia dans le même État, est un acteur, scénariste et producteur de cinéma américain. Il est principalement connu pour avoir incarné Brian O'Conner dans la saga Fast and Furious.

Biographie

Jeunesse

Paul William Walker IV naît le à Glendale, en Californie. Sa mère, Cheryl (née Crabtree), est mannequin et son père, Paul William Walker III, est entrepreneur dans le domaine des égouts ainsi que boxeur amateur. Il remporte d'ailleurs les Golden Gloves à deux reprises[1],[2],[3]. Le grand-père paternel de Paul Walker, William, connu sous le nom d’« Irish » Billy Walker, a eu une carrière de boxe de courte durée. Sa famille suit les préceptes du mormonisme[4]. Il a quatre frères et sœurs tous plus jeunes que lui : Aimee, Ashlie, Caleb et Cody. Enfant, il joue dans des publicités, fait du mannequinat et apparaît dans des séries télévisées comme Les Routes du paradis (Highway to Heaven), Arnold et Willy (Diff'rent Strokes) et Les Feux de l'amour (The Young and the Restless). Paul Walker est scolarisé dans un collège communautaire (community college) et choisit la biologie marine comme matière principale[5].

Carrière cinématographique

Paul Walker décroche son premier rôle en 1986 dans la comédie Monster in the Closet. En 1998, il se fait remarquer en interprétant Skip Martin dans Pleasantville de Gary Ross et, en 1999, il joue dans Elle est trop bien (She's All That) avec Freddie Prinze Jr. et Matthew Lillard. Rob Cohen lui donne un des premiers rôles dans son film The Skulls : Société secrète, mais, en 2001, il devient célèbre grâce à Fast and Furious du même réalisateur. Il est pressenti, en 2004, pour le rôle de la Torche Humaine des Quatre Fantastiques, adaptation du célèbre comic-book Marvel mais c'est Chris Evans qui est finalement choisi. En 2010, il incarne John Rahway dans Takers, film décrit comme étant le juste milieu entre Ocean's Eleven et Fast and Furious ainsi que Vehicle 19 en 2013. Il a aussi joué dans le film Antartica.

L'acteur meurt accidentellement le , après avoir tourné dans plusieurs films dont la sortie était prévue pour 2013. Les tournages de Hours d'Eric Heisserer et de Brick Mansions, un remake du film français Banlieue 13, étaient terminés. En revanche, celui de Fast and Furious 7, septième film de la série Fast and Furious était en cours, ce qui n'empêche pas sa sortie à la suite d'adaptations du scénario[7],[8],[9],[10]. C'est son petit frère, Cody, qui le remplace à l'écran en jouant plusieurs scènes[11].

Autres activités

Paul Walker a conduit une Nissan Skyline R34 bleu dans la saga Fast and Furious.

Paul Walker, qui cite Jacques-Yves Cousteau parmi ses « idoles », est passionné par la biologie marine. Il rejoint le conseil d'administration de la Billfish Foundation en 2006. En 2010, l'acteur participe au tournage d'une émission de la série Expedition Great White diffusée par la chaîne de télévision National Geographic[5]. Il passe onze jours avec l'équipage dans le cadre de la capture et le marquage de sept grands requins blancs au large des côtes du Mexique. L'expédition, dirigée par Chris Fischer, fondateur et directeur général de Fischer Productions, avec le capitaine Brett McBride et le Dr Michael Domeier du Marine Conservation Science Institute, a pour objectif de prendre des mesures, recueillir des échantillons d'ADN, et fixer des balises satellitaires en temps réel sur les grands requins blancs[réf. souhaitée].

Paul Walker fonde Reach Out Worldwide, une organisation dont le but est d'apporter de l'aide humanitaire aux victimes de catastrophes. Après le séisme survenu en janvier 2010, l'acteur se rend en Haïti pour contribuer aux opérations de secours[5].

Passionné de course automobile, il est copropriétaire avec Roger Rodas de Always Evolving. Il pilotait une BMW M3 E92 pour l'équipe AE Performance (Always Evolving Team) dans le championnat Redline Time Attack . Il pratiquait également le surf et le jiu-jitsu brésilien[5].

Vie privée et activités de bienfaisance

Paul Walker habitait à Santa Barbara, en Californie, où de 2006 à sa mort il a pour compagne Jasmine Pilchard-Gosnell, une étudiante de 23 ans. Sa fille Meadow, née le , l'a rejoint en 2011, après avoir passé son enfance à Hawaii avec sa mère, Rebecca Soteros.

Paul Walker possède plusieurs chiens, dont l'un est un retriever de la baie de Chesapeake[12].

En , Paul Walker et Reach Out Worldwide vont au Chili, en particulier à Constitución, pour offrir leur aide et leur soutien aux personnes blessées dans le séisme de magnitude 8,8 qui a frappé le . Il a également prêté main-forte aux victimes du tremblement de terre de 2010.

Après sa mort en , son assistant social, Ken Williams, dévoile que Paul Walker fut sans-abri pendant ses études à l'université à Santa Barbara, en Californie. Il annonce par la même occasion qu'il réalisa un film en 2009-2010 sur cette période sensible. Le film intitulé Shelter (« abri » en français) suit le parcours de sans-abri à Santa Barbara[13].

Mort accidentelle

Lieu où Paul Walker est mort par la collision et l'embrasement d'un véhicule contre un arbre dans la rue Hercules de la commune de Santa Clarita, en Californie.
Tombe de Paul Walker au Forest Lawn Memorial Park du quartier d'Hollywood Hills, en Californie.

Paul Walker meurt le , à l'âge de 40 ans, dans un accident de la route à Valencia, en Californie[14],[15] survenu alors qu'il revenait de son magasin de voiture où il participait à un gala de bienfaisance au profit des victimes du typhon Haiyan aux Philippines. La voiture est conduite par Roger Rodas, un ami de Paul Walker, dans la rue Hercules de la commune de Santa Clarita.

Le véhicule de l'accident est une Porsche Carrera GT[16], non notée par le programme NCAP, mais modifiée après mise sur le marché pour en accroitre la vitesse, les pneumatiques avaient neuf ans[17].

Le conducteur perd le contrôle de la voiture dans laquelle l'acteur était passager. Le véhicule entre en collision avec un candélabre et plusieurs arbres[17]. Les deux hommes portaient leur ceinture de sécurité, et les coussins gonflables de sécurité se sont correctement déployés à l'instant du choc avec le candélabre et les arbres[17]. La vitesse (entre 130 à 150 km/h selon la police[17]) du véhicule excédant la vitesse légale limitée à 70 km/h[17] a rendu mortelle la collision du véhicule contre l'arbre et la violence du choc a mis le feu au véhicule[18]. Les deux hommes perdent la vie dans l'accident[15] ; les corps ont été jugés non identifiables après avoir été calcinés, selon le médecin légiste du comté de Los Angeles[19].

D'après l'autopsie, l'acteur souffrait de multiples fractures à la mâchoire, à la clavicule, à un bras et aux côtes. L'acteur a succombé à des « lésions traumatiques et thermiques ». Le conducteur, Roger Rodas, est mort sur le coup, ayant subi plusieurs fractures au crâne « explosant son cerveau » tandis que Paul Walker resta inconscient un bref instant avant de succomber à son tour[20],[21].

Il a été incinéré le et inhumé le au cimetière de Forest Lawn, à Los Angeles[22].

Michelle Rodríguez a eu beaucoup de mal à accepter la disparition de Paul[23]. Elle avoue avoir noyé son chagrin dans les substances illicites : « Quand j'ai perdu Paul, j'ai passé une année à seulement être un animal »[24].

En 2015, sa fille Meadow intente une action en justice contre Porsche, qu'elle considère responsable de la mort de son père, affirmant que le véhicule aurait présenté des défauts. En 2017, un arrangement à l'amiable est conclu avec le constructeur automobile allemand, ses termes sont gardés confidentiels[25],[26]. Par ailleurs, le Daily Mail rapporte qu'en 2014 elle a obtenu 10,1 millions de dollars de l'héritage de Roger Rodas, le conducteur ayant été jugé « partiellement responsable »[27],[28].

Hommages

Amis depuis leur rencontre lors du tournage du premier Fast & Furious en 2001, Vin Diesel, touché par cette tragédie, ne l'oublie pas et lui rend souvent hommage[29]. Il a donné le nom de Pauline à sa dernière fille, née en , pour lui rendre hommage : « Quand il a fallu écrire le prénom, j'ai commencé à écrire Paul et j'ai simplement ajouté INE »[30].

La chanson See You Again de Wiz Khalifa et Charlie Puth est écrite en son hommage et publiée en 2015. Le clip sera un temps la vidéo la plus vue de YouTube en et sera la deuxième vidéo à franchir la barre des 4,5 milliards de visionnages sur cette plateforme. Début , elle est la quatrième vidéo la plus vue sur YouTube avec près de 5 milliards de vues derrière la chanson Shape of You du chanteur britannique Ed Sheeran[31].

Filmographie

Cinéma

Paul Walker, le .
Paul Walker lors d'une interview pour l'émission Today sur le réseau NBC avec d'autres acteurs du casting de Fast and Furious 5 : Vin Diesel, Jordana Brewster, Ludacris et Dwayne Johnson.

Télévision

  • 1985-1986 : Les Routes du paradis (Highway to Heaven) : Eric Travers (saison 2, épisode 6 : Les Oiseaux) / Todd Bryant (saison 3, épisodes 1 et 2 : Un amour particulier (2 parties)
  • 1986-1987 : Throb de Fredi Towbin : Jeremy Beatty (23 épisodes)
  • 1988 : I'm Telling!  (jeu télévisé) : (saison 1 épisode 16)
  • 1990 : Charles s'en charge (Charles in Charge) : Russell Davis (saison 5, épisode 20 : Dead Puck Society)
  • 1991 : Madame est servie (Who's the Boss?) : Michael Haynes (saison 7, épisode 15 : You Can Go Home Again)
  • 1991 : What a Dummy  : Rick (saison 1, épisode 12 : Bringing Up Baby)
  • 1992-1993 : Les Feux de l'amour (The Young and the Restless) : Brandon Collins (1 épisode)
  • 1994 : CBS Schoolbreak Special : Dill (1 épisode : Love in the Dark Ages)
  • 1994 : Les garçons sont de retour  (The Boys Are Back) : Jesse Hansen (saison 1, épisode 1 : Pilot)
  • 1996 : Les Anges du bonheur (Touched by an Angel) de John Masius : Jonathan (saison 2, épisode 24 : Statute of Limitations)
  • 2010 : Shark Men : lui-même

Distinctions

Récompenses

Nominations

Voix françaises

En France, Guillaume Lebon était la voix française régulière de Paul Walker de 2001 à 2015. Adrien Antoine et Bruno Choël l'ont également doublé à deux reprises chacun.

Au Québec, il a été principalement doublé par Martin Watier. Il y a également François Godin qui l'a doublé à quatre reprises.

Notes et références

  1. « CANOE -- JAM! Movies - Artists - Walker, Paul : Paul Walker kicks it … », sur archive.vn, (consulté le 4 février 2021)
  2. « USATODAY.com - Fame lets Paul Walker dive in », sur usatoday30.usatoday.com (consulté le 4 février 2021)
  3. « USATODAY.com - Walker's in the 'Fast' lane to film stardom », sur usatoday30.usatoday.com (consulté le 4 février 2021)
  4. (en) William Keck, « Fame lets Paul Walker dive in », USA Today, .
  5. a b c et d (en) Grady Smith, « The sides of Paul Walker you may have missed », Entertainment Weekly, .
  6. Noémie Luciani, « L'ombre de Paul Walker plane sur « Fast & Furious 7 » », Le Monde, .
  7. Thomas Sotinel, « La mort de Paul Walker n'empêchera pas la sortie de Fast & Furious 7 », sur Le Monde, 2 décembre 2013.
  8. (en) Darren Franich, « 'Fast and Furious' actor Paul Walker dead after car crash », Entertainment Weekly, .
  9. Olivier Corriez, « Paul Walker sera bientôt à l'affiche de deux films, Hours et Brick Mansions », TF1, .
  10. (en) « Paul Walker's Brother Cody Walker on Furious 7: 'I Think Paul Would Be Proud' », sur PEOPLE.com (consulté le 4 février 2021)
  11. (en) How Paul Walker Got Those Abs, sur menshealth.com (consulté le 1er décembre 2013).
  12. Aurélia Vertaldi, « Paul Walker, son passé de SDF remonte à la surface » sur Le Figaro, 12 décembre 2013.
  13. « L’acteur américain Paul Walker meurt dans un accident de voiture – metronews », (consulté le 1er décembre 2013).
  14. a et b (en) « Paul Walker Dead at 40 In Fiery Car Crash », sur TMZ, (consulté le 1er décembre 2013).
  15. Image de la voiture.
  16. a b c d et e (en) Alan Duke, « Investigators: Speed -- not drugs, racing or mechanical failure -- killed Paul Walker », sur cnn.com/, .
  17. https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/paul-walker-pourquoi-sa-mort-tragique-dans-un-accident-de-voiture-a-autant-choque_454693
  18. (en) Paul Walker's body was deemed 'unidentifiable' after being badly burned, according to the L.A. County coroner's office.
  19. Paul Walker n'est pas mort sur le coup, le rapport d'autopsie a été rendu.
  20. Chloé Réate, « Le rapport final rendu Les détails glaçants de la mort de Paul Walker », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le 5 septembre 2020).
  21. (en) « Paul Walker's family hold small funeral at Hollywood cemetery », sur Daily Mail, (consulté le 17 décembre 2013).
  22. « Michelle Rodriguez et la mort de Paul Walker: Je suis vraiment devenue folle », sur www.purepeople.com (consulté le 20 juin 2016).
  23. « Michelle Rodriguez est "jalouse" que Paul Walker soit mort avant elle », sur Staragora (consulté le 20 juin 2016).
  24. « Mort de Paul Walker : sa fille a conclu un accord avec Porsche », sur Grazia, (consulté le 28 septembre 2018).
  25. « Mort de Paul Walker : un accord trouvé entre Porsche et la fille de l’acteur », sur Le Parisien, (consulté le 28 septembre 2018).
  26. (en) « Paul Walker's daughter Meadow, 17, awarded $10.1 million settlement », sur Daily Mail, (consulté le 28 septembre 2018).
  27. « La fille de Paul Walker reçoit 10 M $ de la veuve du conducteur de la Porsche », sur Le Parisien, (consulté le 28 septembre 2018).
  28. « Vin Diesel rend un nouvel hommage à Paul Walker », sur RTL.fr (consulté le 20 juin 2016).
  29. Nataly Salmeron, « Vin Diesel : sa fille Pauline, son plus bel hommage à Paul Walker. », sur non-stop-people.com, (consulté le 7 février 2017).
  30. « Wiz Khalifa - See You Again ft. Charlie Puth [Official Video] Furious 7 Soundtrack - YouTube », sur www.youtube.com (consulté le 4 février 2021)
  31. a b et c Carton du doublage français sur le DVD zone 2.
  32. Le doublage québécois a été conservé lors de la sortie DVD en France. Voir la liste des comédiens sur le carton du doublage située après le générique de fin du film.
  33. a b c d et e « Comédiens ayant doublé Paul Walker au Québec » sur Doublage.qc.ca

Liens externes