Morée (rivière)

Morée
Illustration
La Morée à Aulnay-sous-Bois.
Caractéristiques
Longueur 12,4 km
Cours
Géographie
Pays traversés France

La Morée est une petite rivière française née de ruissellements sur les derniers contreforts du massif de l'Aulnoye à Vaujours, en Île-de-France.

Historique

Depuis le marais du Souci à Sevran, la Morée entrait sur les terres de M. Nicolaï. Elle se dirigeait ensuite, vers le Parc des Sœurs où elle permettait d'alimenter un ancien vivier, puis au sud, près de l'église Saint-Martin, pour rejoindre le marais de Rougemont, qu'elle longeait. Ce parcours était toujours à Sevran.

La rivière continuait au nord de la ligne de chemin de fer Paris-Soissons, et elle se poursuivait jusqu'au Croult en traversant Aulnay-sous-Bois. Elle passait sous le pont Iblon (ou Yblon)[1].

Elle fut ensuite recouverte au XXe siècle. Actuellement, elle sert d'égout départemental[2].

Communes traversées

Notes et références

  1. Dans le dictionnaire historique des environs de Paris du docteur Ermete Pierotti le pont Iblon est décrit comme suit : Pont pratiqué sur la route de Lille pour traverser la Morée, et à distance égale de Dugny et du Blanc-Mesnil.
  2. Michel Mérille, Sevran : un Val du Pays-de-France, , 199 p. (ISBN 9782950957146, notice BnF no FRBNF37178372), p. 107

Liens externes