Maurice Floquet

Maurice Floquet
Naissance
Poissons, France
Décès (à 111 ans)
Montauroux, France
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Soldat (civil mobilisé)
Années de service 19141919
Conflits Première Guerre mondiale
Faits d'armes Zone de combat :
Belgique, Marne et Somme
Distinctions Officier de la Légion d'honneur
Croix de guerre 1914-1918

Maurice Floquet, né le à Poissons (Haute-Marne) et mort le à Montauroux (Var), est le cinquième dernier poilu de la Première Guerre mondiale et supercentenaire.

Il est doyen des Français à sa mort à l'âge de 111 ans et 320 jours.

Biographie

Plaque commémorative à Poissons (Haute-Marne).

Incorporé au 26e régiment d'infanterie le , il sert en Belgique, puis dans le Pas-de-Calais et la Somme. En 1915, il est par deux fois grièvement blessé, lors d'un corps à corps, puis par une grenade offensive. Il subit plusieurs greffes et perd l'usage d'une oreille. Envoyé à Sochaux pour travailler en usine, il ne rentre chez lui qu'en 1919.

Après la guerre, il crée une affaire artisanale de réparation agricole et automobile à Poissons. Arrière-arrière-grand-père, il connaît la cinquième génération de sa descendance (arrière-arrière-grand-père).

Il reçoit la médaille d'or de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONAC) et une médaille de la quatrième génération du feu (anciens combattants de 1964 à aujourd'hui).

Décorations

Le , juste après l'anniversaire de ses 110 ans, Maurice Floquet est promu au grade d'officier dans l'ordre national de la Légion d'honneur, il était chevalier dans l'ordre depuis le [1].

Il est titulaire de la croix de guerre 1914-1918 et de plusieurs autres décorations, dont la médaille des Blessés.

Articles connexes

Notes et références