Loffer

Manœuvre d'un bateau à loffer

Sur un voilier, lofer — plus rarement loffer — c'est manœuvrer le navire de manière à rapprocher le voilier de l'axe du vent.

Description

Pour lofer, le barreur (ou le timonier) modifie la direction suivie par le navire en agissant sur la barre.

  • Comme dans toute manœuvre changeant l'incidence du vent sur les voiles, il est généralement nécessaire de régler la voilure après avoir loffé.
  • Un voilier peut avoir une tendance naturelle à lofer : on parle de voilier ardent. Les voiliers modernes sont généralement ardents.
  • Au vent arrière par vent frais, le voilier a tendance à lofer de manière incontrôlable : on parle de départ au lof ou d'aulofée.

On utilise le terme lofer dans différents contextes :

  • pour indiquer un changement de cap, plutôt que d'indiquer un nouveau cap, on peut demander au barreur de lofer de n degrés
  • au près, lorsque le vent adonne, on va lofer pour améliorer son cap de remontée au vent. Dans un contexte plus général, on peut demander au barreur de lofer si le réglage de la voilure n'est plus adapté (du fait d'une rotation du vent) et que celui-ci l'emporte sur le cap suivi.

La manœuvre inverse consiste à abattre.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • Michel Vergé-Franceschi (dir.), Dictionnaire d'Histoire maritime, Paris, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1508 p. (ISBN 2-221-08751-8 et 2-221-09744-0)
  • Jean Merrien, Dictionnaire de la mer : le langage des marins, la pratique de la voile, R. Laffont, , XIV-647 p.
    Réédité en 2001 puis en 2014 sous le titre Dictionnaire de la mer : savoir-faire, traditions, vocabulaires-techniques, Omnibus, XXIV-861 p., (ISBN 978-2-258-11327-5)

Articles connexes