La Cure

La Cure
La Cure
La Cure, vue aérienne.
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Vaud Vaud
District Nyon
Commune Saint-Cergue
Géographie
Coordonnées 46° 27′ 54″ nord, 6° 04′ 22″ est
Divers
Langue français
Localisation
Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud
Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
La Cure
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
La Cure
Géolocalisation sur la carte : Suisse
Voir sur la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
La Cure
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

La Cure est un village sur la frontière entre la France et la Suisse, partagé entre la commune suisse de Saint-Cergue et la commune française des Rousses.

Histoire

Depuis 1862 et le traité des Dappes entre la France et la Suisse, la majeure partie du village est intégrée à la Suisse, en échange de portions de terrain dans la vallée des Dappes. Quelques maisons du village, qui étaient françaises, devinrent ainsi suisses. Certaines se trouvent dans une situation particulière : traversées par la frontière, elles possèdent un pied en France et l'autre en Suisse.

Hôtel à cheval sur la frontière

Profitant du changement de frontière de 1862, un jeune homme futé dénommé Ponthus construisit une maison à cheval sur la nouvelle frontière qui deviendra plus tard l'hôtel Franco-Suisse dirigé par Jules Arbez (d'où le surnom d'Arbezie donné à ce domaine transfrontalier par Edgar Faure) permettant de jouer sur les deux réglementations nationales. Lors de l'Occupation de la France par l'Allemagne, il servira de lieu de passage à des fugitifs, à l'insu des occupants allemands[3].

Transport

Train Nyon-Saint-Cergue-Morez en gare de la Cure

Avec l’achèvement de la ligne métrique de Chemin de fer Nyon-Saint-Cergue-Morez (NStCM) en 1921, La Cure bénéficie d’une liaison avec Nyon en Suisse et avec Morez en France (gare PLM). La partie française de cette ligne a été fermée en 1958, et la ligne s'arrête maintenant à la Cure, juste avant la frontière.

Références

  1. « Population résidante permanente au 31 décembre, nouvelle définition, Vaud », sur Statistiques Vaud (consulté le 25 juillet 2019)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. arbezie.com

Voir aussi

Articles connexes