Keiko Harada

Keiko Harada
Biographie
Naissance
(50 ans)
Tokyo
Nom dans la langue maternelle
原田敬子
Nationalité
Formation
Activités

Keiko Harada (原田 敬子?), Harada Keiko; née le à Tokyo, est une compositrice japonaise, connue en Europe en particulier grâce à sa musique de chambre et à ses compositions pour l'accordéon.

Biographie

Après avoir étudié le piano, la composition, la musique de chambre et la direction d'orchestre avec Akira Miyoshi et Michio Mamiya au Tōhō Gakuen Daigaku à Tokyo, Harada termine ses études auprès de Brian Ferneyhough.

Elle compose pour l'orchestre symphonique de la NHK, l'orchestre symphonique japonais Yomiuri, des interprètes tels que Yo-Yo Ma, Mike Svoboda, Carin Levine, Stefan Hussong et l'Ensemble Modern ainsi que d'autres ensembles consacrés à la Nouvelle Musique. Elle fonde l'Ensemble Manufacture (Tokyo) en 1989.

Compositions (sélection)

  • 1997 : Midstream pour clarinette et accordéon
  • 1998 : Heavy Wood pour clarinette basse, violon, guitare, piano et contrebasse
  • 1999 : BONE+ pour accordéon solo
  • 2001 : Abyss II pour accordéon, hautbois, violon et violoncelle
  • 2001 : Sonora Distancia III pour accordéon, piano, percussions, harpe et orchestre
  • 2001 : Tristan und Isolde pour violon, 2 guitares, chœur mixte, piano et percussion (musique pour le théâtre de Satoshi Miyagi)
  • 2001 Third Ear deaf II dans les versions pour flûte à bec et sho, flûte à bec et accordéon (2002), ainsi que flûte traversière et accordéon (2003)
  • 2002 : A streetcar named desire pour violon, accordéon et piano (musique pour le théâtre de Satoshi Miyagi)
  • 2003 : Femmes en miroir pour sho, violon, accordéon, violoncelle, percussion et piano préparé (musique du film de Kiju Yoshida)
  • 2004/2005 : Structured Improvisation I-X pour grandes flûte à bec basse, accordéon, piano préparé et percussion
  • 2006 : The other side pour grand orchestre
  • 2007 Catalyst pour orchestre de chambre
  • 2008 Echo Montage pour grand orchestre
  • 2009 : (6) mouvements pour chœur mixte a cappella

Prix et distinctions

  • 62e Concours de musique du Japon
  • Prix Yasuda
  • Prix E. Nakamichi d'études à l'étranger
  • 5e festival international Akiyoshidai de musique et séminaire (1993)
  • Prix du gouverneur de la préfecture de Yamaguchi (1995)
  • 11e prix Akutagawa de composition (2001)
  • Prix de musique Kenzo Nakajima (2004)
  • 57e prix Otaka (2009)

Liens externes

Source de la traduction