Kara Swisher

Kara Swisher
Image illustrative de l’article Kara Swisher
Swisher à South by Southwest en 2019.

Naissance 11 décembre 1962
Nationalité États-Unis
Profession chroniqueur de presse, journaliste, podcasteur
Autres activités co-fondatrice de Recode
Médias
Pays États-Unis


Kara Anne Swisher (née le ) est une journaliste américaine spécialisée dans le secteur des technologies et cofondatrice de Recode. Elle est devenue contributrice à la section « opinion » du New York Times en 2018. Auparavant, elle écrivait pour le Wall Street Journal, en tant que co-rédactrice en chef de All Things Digital.

Jeunesse

Swisher a fréquenté la Princeton Day School de 1976 à 1980. Elle a obtenu son baccalauréat en sciences en 1984 à l'école de service extérieur Edmund A. Walsh de l'université de Georgetown. Elle a d'abord écrit pour The Hoya, le journal de l’école de Georgetown, qu'elle a par la suite quitté pour écrire dans Georgetown Voice, le magazine d'actualité de l'université[1]. En 1985, elle a obtenu une maîtrise en journalisme de l'université Columbia[2].

Carrière

Swisher a travaillé pour un journal alternatif à Washington, DC, et au Washington Post, où elle a commencé comme stagiaire et a ensuite été embauchée à plein temps.

Journal Wall Street

Swisher a rejoint le Wall Street Journal en 1997, travaillant depuis son bureau à San Francisco. Elle a créé et écrit Boom Town, une chronique consacrée aux entreprises, aux personnalités et à la culture de la Silicon Valley, qui est paru en première page de la section Marketplace du Wall Street Journal et en ligne. Au cours de cette période, elle a été citée comme la journaliste couvrant Internet la plus influente par le magazine Industry Standard[3].

En 2003, avec son collègue Walt Mossberg, elle a lancé la conférence All Things Digital avant de l’élargir à un site de blog quotidien appelé AllThingsD.com. Swisher et Mossberg ont interviewé des personnalités de la haute technologie, telles que Bill Gates, Steve Jobs et Larry Ellison, qui sont toutes apparues sur scène sans commentaires ni diapositives.

Livres

Elle est l'auteure de aol.com: How Steve Case Beat Bill Gates, Nailed The Nethead and Made Millions in the War for the Web, publié par Times Business Print Books en . La suite, There Must Be a Pony in Here Somewhere: The AOL Time Warner Debacle and the Quest for a Digital Future, a été publiée à l’automne 2003 par Crown Business Print Books.

Recode

Le , Swisher et Mossberg se sont démarqués avec le site Web Recode, basé à San Francisco, en Californie[4]. Au printemps 2014, ils ont organisé la première conférence sur le code près de Los Angeles[5]. Le site Web a été acquis par Vox Media en [6]. Un mois plus tard, en , ils ont lancé Recode Decode, un podcast hebdomadaire dans lequel Swisher interviewe des personnalités du secteur des technologies avec Stewart Butterfield en tant que premier invité[7].

New York Times

Swisher est devenue auteure à la section d'opinion du New York Times en [8], mettant l'accent sur la technologie[9]. Elle a écrit sur Elon Musk, le départ de Kevin Systrom d'Instagram, Google et la censure, ainsi que sur une loi des droits américains sur Internet. Elle répond également aux questions chaque semaine lors de vidéos en direct sur Twitter.

Autres projets et distinctions

Swisher a également été juge[10] du concours BigApps du maire Michael Bloomberg à New York.

Le magazine Newsweek a déclaré que « beaucoup considèrent [Swisher] comme la plus grande journaliste de Silicon Valley »[11]. Dans un profil intitulé « Kara Swisher est la journaliste la plus redoutée et appréciée de la Silicon Valley. Comment ça marche ? », le magazine New York a déclaré que Swisher est l’une des « principales intermédiaires en matière de production de rapports techniques" dont "la combinaison de l’accès et de la ténacité a fait d'elle [une] arbitre de premier plan dans la Silicon Valley »[12].

Swisher est considérée par beaucoup comme étant une intervieweuse rustre. Elle a confié à la contributrice de Rolling Stone, Claire Hoffman, « un grand nombre de personnes que je couvre sont des bébés ». « Je les appelle toujours papier mâché ; ils faiblissent tout simplement »[13].

En 2016, Swisher a annoncé qu'elle envisageait de se présenter à la mairie de San Francisco en 2023[14].

En , Swisher a déclaré aux personnes qui désapprouvaient la publicité de Gillette, après la confrontation du Lincoln Memorial de  : « Et à tous ceux qui ont été lésés et qui pensaient que cette publicité de Gillette était trop tournée pour faire honte aux hommes, après que nous venons de le voir prendre vie avec ces enfants affreux et leur sourire fétide harcelant cet homme âgé du centre commercial : allez vous faire foutre. »[15]

Publications

  • Aol.com : how Steve Case beat Bill Gates, nailed the netheads, and made millions in the war for the web. New York: Random House International, 1999. (ISBN 9780812931914), (OCLC 313499003)
  • Kara Swisher; Lisa Dickey There must be a pony in here somewhere : the AOL Time Warner debacle and the quest for a digital future New York : Three Rivers Press, 2003. (ISBN 9781400049646), (OCLC 58726021)

Vie privée

Swisher a deux fils[16] et est divorcée de son ex-épouse, Megan Smith , ancienne United States Chief Technology Officer, (directrice informatique des États-Unis), Megan Smith[17]. En 2011, Kara Swisher a failli perdre la vie lors d'un voyage à Hong Kong où elle s'est rendue à l'hôpital de toute urgence après avoir appris qu'elle souffrait d'un accident vasculaire cérébral, ce qui aurait été confirmé par les médecins qui l'ont sauvée[18]. Elle a évoqué cette affaire dans un texte à la mémoire de Luke Perry (décédé en 2019 pour la même raison qui l’a presque tuée)[19].

Prix

  • Prix Gerald Loeb en 2011 pour le blogging de « Liveblogging Yahoo Earnings Calls in 2010 (They're Funny!) »[20]

Références

  1. (en) Lili Dodderidge, « Top Internet Journalists Talk News », The Hoya,‎ (lire en ligne, consulté le 25 février 2013).
  2. (en) Williams, « SO WHAT DO YOU DO, KARA SWISHER, CO-EXECUTIVE EDITOR OF ALLTHINGSD.COM? », sur Mediabistro, (consulté le 16 octobre 2014).
  3. (en) Chris O'Brien, « OPINION: Book Explores What Went Wrong in AOL Time Warner Merger », San Jose Mercury News,‎ (lire en ligne, consulté le 27 janvier 2010).
  4. (en) Todd Wasserman, « Walt Mossberg and Kara Swisher Launch Tech News Site 'Re/code' », sur Mashable, (consulté le 23 octobre 2016).
  5. (en) Matt Hunter, « Salesforce.com CEO: I run my business on my phone », CNBC,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juillet 2018).
  6. (en) « Network Radio Executives Spencer Brown and David Landau partner with VC Michael Rolnick to launch new venture called DGital Media to create, distribute and monetize audio programs », sur prnewswire (consulté le 15 juillet 2018).
  7. (en) « What's the Deal With Elon Musk? Ashlee Vance Tells All on 'Re/code Decode' Podcast. », Recode,‎ (lire en ligne, consulté le 15 juillet 2018).
  8. (en) « Kara Swisher to contribute to opinion », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 8 octobre 2018).
  9. (en) « Kara Swisher », sur New York Times (consulté le 8 octobre 2018).
  10. (en) « Mayor Bloomberg Announces Winners of NYC BigApps 2.0 Competition », NYC.gov,‎ (lire en ligne, consulté le 5 juin 2013).
  11. (en) Alexander Nazaryan, « Jeff Bezos wants to rule the world », Newsweek,‎ (lire en ligne, consulté le 23 octobre 2016).
  12. (en) Benjamin Wallace, « Kara Swisher Is Silicon Valley's Most Feared and Well-Liked Journalist. How Does That Work? », New York,‎ (lire en ligne, consulté le 23 octobre 2016).
  13. (en) « Recode's Kara Swisher, Silicon Valley's Disrupter, Plots Political Move », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le 8 novembre 2017).
  14. (en) Emily Green, « Tech journalist Kara Swisher plans to run for San Francisco Mayor », San Francisco Chronicle,‎ (lire en ligne, consulté le 23 octobre 2016).
  15. (en) Caitlin Flanagan, « The Media Botched the Covington Catholic Story », The Atlantic,‎ (lire en ligne).
  16. (en) Meghan Casserly, « What Kara Swisher (Really) Thinks About Boys, Girls And Getting More Women into Tech », Forbes,‎ (lire en ligne).
  17. (en) Jack Dutton, « Here's What We Know About Megan Smith, The New CTO of the USA », Business Insider,‎ (lire en ligne, consulté le 28 juin 2017).
  18. (en) « Kara Swisher suffered a mini stroke but she seems to be ok », Business Insider,‎ (lire en ligne).
  19. (en) « Luke Perry stroke », New York Times,‎ (lire en ligne).
  20. (en) « Loeb Award Winners », UCLA Anderson School of Management, (consulté le 2 février 2019).

Liens externes