Jim Henson

Jim Henson
Description de cette image, également commentée ci-après
Jim Henson lors des Emmy Awards 1989.
Nom de naissance James Maury Henson
Naissance
Greenville (Mississippi, États-Unis)
Nationalité Américain
Décès (à 53 ans)
New York
Profession Marionnettiste, Réalisateur, Producteur
Films notables Dark Crystal
Labyrinthe

James Maury « Jim » Henson est un marionnettiste américain né le à Greenville (Mississippi, États-Unis) et mort le à New York.

Créateur du Muppet Show, c'est l'un des plus importants marionnettistes de l'histoire de la télévision moderne. Réalisateur et producteur de télévision et de cinéma, il fonda aussi plusieurs sociétés parmi lesquelles la Jim Henson Company, la Jim Henson Foundation et le Jim Henson's Creature Shop.

Biographie

Débuts

Né en 1936 à Greenville dans le Mississippi, James Maury Henson est le plus jeune des deux enfants de Paul Ransom Henson (1904–1994), un agronome du Département de l'Agriculture des États-Unis et Betty Marcella Brown (1904–1972)[1]. Il passe son enfance à Leland, Mississippi avant de déménager avec sa famille à la fin des années 1940 à University Park (Maryland), près de Washington, D.C.[2]. Jim Henson se souvient de l'achat de la première télévision familiale comme le « plus grand événement de son adolescence[3]. » Il sera très influencé par le ventriloque Edgar Bergen et les premières marionnettes de télévision Kukla, Fran and Ollie (crée en 1947) par Burr Tillstrom et Charlemagne de Bil Baird[3].

Jim Henson commence à travailler en 1954 pour la station WTOP-TV (depuis WUSA-TV) durant ses études à la Northwestern High School et y crée une émission pour la case enfance du samedi matin intitulé The Junior Morning Show[4]. Il s'inscrit à l'Université du Maryland et devient major de promotion dans la section "Studio d'art" espérant devenir un artiste de publicité[4]. Une classe de marionnettes du département d'arts appliqués lui offre la possibilité de suivre des cours sur le textile et la confection au lycée d'économie domestique[4]. Il obtiendra un baccalauréat ès sciences avec spécialisation en économie domestique en 1960[4]. En 1955, alors étudiant de première année, il conçoit l'émission Sam and Friends  pour la chaîne, un spectacle de marionnettes de 5 minutes en noir et blanc dont les personnages seront les précurseurs des Muppets avec principalement un prototype de Kermit la grenouille[5]. Jim en profite pour expérimenter des techniques qui allaient modifier la façon dont les marionnettes seraient employées à la télévision, en utilisant notamment le cadre défini par la caméra pour permettre au marionnettiste de travailler hors-champ[réf. nécessaire]. Jim Henson et son émission reste sur la chaîne WRC de 1954 à 1961.

Les années 1960

Jim Henson et deux de ses créations

Le succès de Sam and Friends est dû à une série d'apparitions des personnages en tant qu'invités dans des talk shows et émissions de variétés (encore aujourd'hui, les Muppets sont invités régulièrement dans des émissions comme The Tonight Show et Hollywood Squares. Parmi les apparitions particulièrement mémorables, celles de Kermit et de Miss Piggy à l'émission 60 Minutes et du Cookie Monster à Martha Stewart Living. Henson lui-même a été l'invité de plusieurs émissions, notamment du Ed Sullivan Show). L'accroissement de la notoriété des personnages de Henson les a menés à faire également de la publicité, principalement pour Wilkins Coffee, au cours des années 1960.

Le fait de mettre en scène des poupées a permis à Henson d'aller plus loin qu'il n'aurait été possible avec des acteurs humains, en particulier dans la violence à leur encontre. Un bon exemple est un spot publicitaire réalisé au début des années 1960. L'un des personnages est placé devant un canon vu de profil, un autre est placé derrière le canon du côté de la mèche. Le second personnage demande au premier « Comment trouves-tu le goût des cafés ...? ». L'autre lui répond en grognant : « Jamais entendu parler ! » Son vis-à-vis allume la mèche et tire sur son malheureux compagnon qui disparaît du champ... Puis le « meurtrier » tourne le canon vers la caméra et demande au spectateur : « Et vous ? Comment trouvez-vous le café ...? »

En 1963, Henson et sa femme Jane, également marionnettiste, déménagent à New York, où ils fondent 'Muppets, Inc. Henson conçoit Rowlf the dog, un chien-pianiste anthropomorphique. C'est le premier Muppet à faire des apparitions régulières dans une émission de télévision The Jimmy Dean Show. C'est à cette époque que le vieil ami d'Henson Frank Oz, rejoint la nouvelle société.

De 1964 à 1968, Henson se lance dans la production de films et produit une série de films expérimentaux. Le court-métrage de 9 minutes Time Piece est nommé par l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences à l'Oscar du meilleur court-métrage de fiction 1966[7]. Le téléfilm de NBC The Cube produit en 1969 est une autre expérimentation de Jim Henson.

En 1968, Joan Ganz Cooney et l'équipe de Children's Television Workshop commencent à travailler sur Sesame Street (adaptée quelques années plus tard en France sous le titre 1, rue Sésame), un programme visionnaire destiné à la jeunesse pour une télévision publique. Une partie de l'émission est consacrée à des marionnettes colorées et joyeuses vivant dans la rue susnommée. On y retrouve Grover, Ernest et Bart (Ernie and Bert en anglais), Macaron (Cookie Monster), Toccata (Big Bird) et Mordicus (Oscar the Grouch). Kermit participe aussi comme journaliste reporter de télévision ; une collerette est ajoutée autour de son cou pour en faire clairement une grenouille. Au début, les scènes mettant en scène les marionnettes sont séparées des scènes réelles, mais après un test public réalisé à Philadelphie, l'émission est remaniée et les marionnettes sont intégrées aux personnages réels, donnant une plus grande importance au travail de Henson.

Les années 1970

Jim Henson, qui a constitué une équipe de manipulateurs chevronnés à la tête desquels on trouve Frank Oz, Jerry Nelson, Richard Hunt, Dave Goelz et Steve Whitmire, développe également des programmes pour un public plus mature avec une série de sketches dans le Saturday Night Live, dont l'action se situe principalement dans le monde de Gorch. Onze sketches sont diffusés entre octobre 1975 et janvier 1976, et quatre autres en mars, avril, mai et septembre. Mais les auteurs du Saturday Night Live peinent à élaborer des scénarios intéressants pour les personnages.

Après deux projets inaboutis (un spectacle à Broadway et une série télévisée), Henson trouve un appui en la personne du producteur britannique Lew Grade. Il s'installe à Londres avec toute son équipe pour créer l'émission qui lui assurera la célébrité : Le Muppet Show. Conçue comme un spectacle de vaudeville présentée par Kermit, elle met en scène une galerie de personnages mémorables dont Miss Piggy, le grand Gonzo (Gonzo the Great) et l'ours Fozzie (Fozzie Bear). L'émission, dont le premier épisode est diffusé le sur ITV, fait sensation au Royaume-Uni avant d'être reprise dans le monde entier.

Le cinéma

Le Muppet Show s'arrête en 1981 après cinq saisons, mais ses personnages continuent d'apparaître au cinéma dans une série de longs-métrages étrennée en 1979 par Les Muppets, le film (The Muppet Movie). Une chanson de ce film musical, The Rainbow Connection, interprétée par Kermit, est nommée à l'Oscar de la meilleure chanson originale 1980. Les personnages du Muppet Show font aussi des apparitions dans plusieurs téléfilms ainsi que dans des émissions spéciales (voir Le Muppet Show#Suites).

Henson réalise également deux autres longs-métrages dans un style visuel complètement différent de celui du Muppet Show : un film de fantasy devenu culte, Dark Crystal, coréalisé avec Frank Oz et sorti en 1982 et Labyrinthe, sorti en 1986 et coproduit par George Lucas. Le design des marionnettes y est fondé sur le travail du dessinateur Brian Froud. La même année, Jim et sa femme Jane divorcent.

Henson continue néanmoins à créer des programmes télévisés pour enfants — tels que Fraggle Rock (1983-1987) et le dessin animé Les Muppet Babies (1984-1991) — ainsi que de nouvelles émissions de première partie de soirée telles que Monstres et Merveilles (The Storyteller), une série orientée sur le folklore diffusée en 1987, ou Dinosaures (1991-1994), coproduit par Walt Disney Television et Les Crocs malins (1992-1994), coproduit par Nelvana.

En 1979, Henson fonde le Jim Henson's Creature Shop, atelier de fabrication de marionnettes et de créatures animatroniques pour le cinéma et la télévision, comme la série de science-fiction Farscape ou les films La Petite Boutique des horreurs, Docteur Doolittle et Babe, le cochon devenu berger pour lequel il a gagné l'Oscar des meilleurs effets visuels.

Il crée aussi la Jim Henson Foundation afin de promouvoir et développer l'art du marionnettisme aux États-Unis.

Décès

Jim Henson meurt d'une pneumonie bactérienne à l'âge de 53 ans le . La chaîne PBS a diffusé une cérémonie funèbre à son intention au cours de laquelle plusieurs millions de téléspectateurs, ainsi que des dizaines de célébrités, ont pu saluer sa vie et son œuvre.

Héritage

Ses sociétés ont continué de fonctionner après sa mort. Sa femme Jane Henson, elle aussi marionnettiste, a créé, en 1993, une association Jim Henson Legacy pour préserver les travaux de son mari. Son fils Brian et sa fille Lisa codirigent actuellement la Jim Henson Company ; son autre fille Cheryl est devenue la présidente de la Fondation. Steve Whitmire, un vétéran de l'équipe du Muppet Show, a pour sa part repris les deux personnages principaux manipulés par Jim Henson lui-même : Kermit la grenouille et Ernest.

Le , les droits des Muppets (à l'exception des personnages de Rue Sésame, propriété de Sesame Workshop) et ceux de Tibère et la Maison bleue sont rachetés par la Walt Disney Company.

La Jim Henson Company possède encore les droits sur le Creature Shop, ainsi que sur le reste de ses films et séries télés parmi lesquelles Fraggle Rock, Farscape, Dark Crystal, et Labyrinthe.

Hommages

  • Le film Les Tortues Ninja 2 lui est dédié[8], les effets spéciaux ayant été réalisés par The Jim Henson's Creature Shop.
  • Le , l'université du Maryland, où il avait suivi ses études, lui rend hommage en lui consacrant une cérémonie au cours de laquelle fut révélée une statue grandeur nature le représentant en pleine conversation avec une de ses créations préférées : Kermit la grenouille. Cette statue peut être vue devant le syndicat étudiant Adele Stamp Student Union dans le campus de College Park[9]
  • Tom Smith lui rend hommage dans la chanson A Boy and His Frog, qui gagna le Pegasus Award de la meilleure chanson « filk » en 1991.
  • Le , Google lui dédie un Doodle [10] en l'honneur de son 75e anniversaire.
  • Lors du D23 des 19 au , Jim Henson a été récompensé par une Disney Legends[11]

Bibliographie

  • Christopher Finch, Charles S. Finch et Jim Henson, Jim Henson : The Works. The Art, the Magic, the Imagination. David McKay, 1993, 251 p. , (ISBN 0679412034).

Liens externes

Notes et références

  1. John B. Padgett, « Jim Henson » [archive du ], sur The Mississippi Writers Page, University of Mississippi Department of English. February 17, 1999 (consulté le 19 juin 2007)
  2. Susan Schindehette et J. D. Podolsky, « Legacy of a Gentle Genius », People, Time,‎ , p. 88–96 (lire en ligne[archive du ] [reprint], consulté le 24 février 2012)
  3. a et b Eleanor Blau, « Jim Henson, Puppeteer, Dies; The Muppets' Creator Was 53 », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 1er mai 2007)
  4. a b c et d (en) Christopher Finch, Jim Henson : The Works, p. 9.
  5. (en) Christopher Finch, Jim Henson : The Works, p. 102.
  6. (en) Fiche du film sur muppet.wikia.com.
  7. In Memory of Jim Henson.
  8. Site de l'université du Maryland.
  9. http://www.google.fr/logos/
  10. 2011 Disney Legends Awards Honorees at D23 Expo to include Regis Philbin, Jim Henson, Disney Princess voices