Jeff Green

Jeff Green
Image illustrative de l’article Jeff Green
Jeff Green en 2017.
Fiche d’identité
Nom complet Jeffrey Lynn Green
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (33 ans)
Cheverly, Maryland
Taille 2,03 m (6 8)
Poids 107 kg (235 lb)
Surnom Green Monster, The Predator
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Rockets de Houston
Numéro 32
Poste Ailier fort / Pivot
Carrière universitaire ou amateur
2004-2007 Hoyas de Georgetown
Draft de la NBA
Année 2007
Position 5e
Franchise Celtics de Boston
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2014-2015
2015-2016
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-2019
2019
2020
SuperSonics de Seattle
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Thunder d'Oklahoma City
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Clippers de Los Angeles
Magic d'Orlando
Cavaliers de Cleveland
Wizards de Washington
Jazz de l'Utah
Rockets de Houston
10,5
16,5
15,1
15,2
9,8
DNP
12,8
16,9
17,6
15,0
12,2
10,9
09,2
10,8
12,3
07,8
0-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

Jeffrey Green est un joueur professionnel américain de basket-ball né le 28 août 1986 à Cheverly dans le Maryland. Surnommé Green Monster (géant vert), il peut jouer ailier fort ou pivot, et mesure 2,03 m pour 107 kg.

Après trois saisons universitaires remarquables, Jeff Green se présente à la draft 2007. Sélectionné en cinquième position par les Celtics de Boston, il est transféré immédiatement aux SuperSonics de Seattle qui deviennent une saison plus tard le Thunder d'Oklahoma City. Il est de retour aux Celtics en 2011 après un nouvel échange entre les deux franchises.

Carrière universitaire

Jeff Green est recruté à Georgetown par l'entraîneur Craig Esherick qui est remplacé par John Thompson III avant l'arrivée de Green à l'université. Dès sa première année universitaire, il est récompensé par le titre de Big East Rookie of the Year 2005 avec Rudy Gay des Huskies de l'université du Connecticut. Il est nommé avec son coéquipier Roy Hibbert dans la All-Big East Second Team[1] en 2006 puis dans la All-Big East First Team[2] l'année suivante. Après ses performances de 30 points contre Notre Dame et 21 points contre Pittsburgh, Green est aussi nommé Most Outstanding Player, soit meilleur joueur, du Big East Tournament remporté par son équipe pour la première fois depuis 1989. Il mène l'équipe au Final Four du tournoi NCAA après des victoires sur Belmont, Boston College, Vanderbilt et les Tar Heels de la Caroline du Nord. Battu par les Buckeyes d'Ohio State de Greg Oden, Jeff Green décide d'arrêter sa carrière universitaire et de se présenter à la draft.

Carrière en NBA

Draft et départ pour Seattle

Après trois saisons universitaires sous les couleurs des Hoyas de Georgetown dont il était le capitaine, il est drafté le par les Celtics de Boston au cinquième rang du premier tour de la draft 2007, puis est échangé aux SuperSonics de Seattle, pour permettre l'acquisition de Ray Allen.

Progression de Seattle à Oklahoma

Pour sa première saison en NBA, Jeff Green termine avec une moyenne de 10,5 points par match, avec cinq performances à plus de 20 points[3]. Il inscrit même 35 points avec en plus 10 rebonds contre les Nuggets de Denver. Green dispute 80 matchs avec la franchise, en commençant 52, et est sélectionné pour disputer le T-Mobile Rookie Challenge le lors duquel il inscrit 9 points[3].

La franchise de Seattle déménage ensuite à Oklahoma et devient le Thunder. Jeff Green a David Falk comme agent, celui de Michael Jordan, et est le premier joueur depuis John Lucas III en 2005 à signer avec Falk. Accompagné par la nouvelle star Kevin Durant, Green commence 78 rencontres lors de sa deuxième année dans le championnat nord-américain, ratant quatre matchs à cause d'une blessure. Il réalise 11 double-doubles[3] et participe au match entre les rookies et les sophomores durant le week-end du NBA All-Star Game qu'il remporte avec son coéquipier Durant.

Retour à Boston

Le , il est échangé avec Nenad Krstić contre Kendrick Perkins et Nate Robinson des Celtics de Boston, et retourne donc dans la franchise qui l'avait drafté en 2007. Il doit changer de numéro car le numéro 22 des Celtics est retiré en hommage d'Ed Macauley, et choisit le 8.

Au début de la saison 2011-2012, une anomalie cardiaque est détectée par les médecins du club, il est coupé par les Celtics mais opéré avec succès le d'une opération sur l’anévrisme aortique, la bonne nouvelle est qu'il pourra rejouer la saison suivante. Il en profite pour passer du temps avec sa famille et terminer ses études en obtenant son diplôme à Georgetown. À la fin de la saison, il reprend l'entraînement intensif avec l'autorisation des médecins[4].

Le , il paraphe un contrat de 4 ans et 36 millions de dollars avec Celtics signant son retour au club[5].

Le , Jeff Green réalise une performance exceptionnelle face à Miami avec 43 points, 7 rebonds et 4 contres.

2015-2016 : Grizzlies de Memphis puis Clippers de Los Angeles

Le il est envoyé aux Grizzlies de Memphis dans un échange à trois équipes (Memphis, New Orleans et Boston) [6]. Un an plus tard, le , il est à nouveau échangé aux Clippers de Los Angeles en échange de Lance Stephenson. Il retrouve ainsi son ancien coach Doc Rivers.

2016-2017 : Orlando Magic

Le il s'engage 1 an pour 15 millions de dollars aux Magic d'Orlando.

2017-2018 : Cleveland Cavaliers

Le , il s'engage 1 an pour 2.3 millions de dollars, soit le minimum vétéran, aux Cleveland Cavaliers.

Il est champion 2018 de la Conférence Est de la NBA avec les Cleveland Cavaliers.

Statistiques

Universitaires

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2004-2005 Georgetown 31 31 33,7 49,8 40,7 68,6 6,52 2,90 0,87 1,65 12,84
2005-2006 Georgetown 33 33 32,5 44,5 31,5 62,4 6,55 3,27 0,94 0,97 11,91
2006-2007 Georgetown 37 37 33,3 51,3 37,5 77,5 6,38 3,19 0,81 1,16 14,27
Carrière 101 101 33,2 48,7 36,0 69,5 6,48 3,13 0,87 1,25 13,06

Professionnels

Saison régulière

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2007–2008 Seattle 80 52 28,2 42,7 27,6 74,4 4,74 1,49 0,57 0,61 10,47
2008–2009 Oklahoma City 78 78 36,8 44,6 38,9 78,8 6,65 1,99 1,04 0,42 16,54
2009–2010 Oklahoma City 82 82 37,1 45,3 33,3 74,0 5,98 1,63 1,27 0,88 15,11
2010–2011 Oklahoma City 49 49 37,0 43,7 30,4 81,8 5,59 1,82 0,82 0,43 15,18
Boston 26 2 23,5 48,5 29,6 79,4 3,31 0,73 0,50 0,62 9,77
2012–2013 Boston 81 17 27,8 46,7 38,5 80,8 3,93 1,58 0,69 0,84 12,79
2013–2014 Boston 82 82 34,2 41,2 34,1 79,5 4,63 1,68 0,70 0,57 16,85
2014–2015 Boston 33 33 33,1 43,4 30,5 84,0 4,27 1,61 0,82 0,39 17,58
Memphis 45 37 30,3 42,7 36,2 82,5 4,16 1,80 0,58 0,47 13,07
2015–2016 Memphis 53 31 29,1 43,1 30,9 80,0 4,55 1,85 0,75 0,36 12,19
LA Clippers 27 10 26,3 42,7 32,5 61,5 3,37 1,48 0,67 0,78 10,85
Carrière 636 473 32,0 43,8 33,9 78,6 4,88 1,66 0,80 0,60 13,98

Dernière mise à jour le .

Playoffs

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
2010 Oklahoma City 6 6 37,3 32,9 29,6 85,0 4,67 1,67 0,67 0,50 11,83
2011 Boston 9 0 19,2 43,4 43,8 72,2 2,67 0,22 0,56 0,44 7,33
2013 Boston 6 6 43,0 43,5 45,5 84,4 5,33 2,33 0,33 0,67 20,33
2015 Memphis 11 2 27,1 33,3 22,2 84,6 4,73 1,73 0,45 0,45 8,91
2016 LA Clippers 6 1 26,4 45,7 40,0 60,0 3,17 0,67 1,00 0,33 10,17
Carrière 38 15 29,2 38,7 35,5 78,4 4,08 1,29 0,58 0,47 11,00

Dernière mise à jour le .

Records NBA

Les records personnels de Jeff Green, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[7] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 43 Heat de Miami 26 @ Knicks de New York
Knicks de New York

Paniers marqués 14 5 fois 9 Knicks de New York
Paniers tentés 28 @ Mavericks de Dallas 22 Knicks de New York
Paniers à 3 points réussis 8 @ Wizards de Washington 3 @ Knicks de New York
@ Trail Blazers de Portland

Paniers à 3 points tentés 16 @ Wizards de Washington 7 Lakers de Los Angeles
Lancers francs réussis 13 @ Magic d'Orlando
@ Kings de Sacramento

11 Knicks de New York
Lancers francs tentés 18 @ Kings de Sacramento 14 Knicks de New York
Rebonds offensifs 8 @ Grizzlies de Memphis 3 Lakers de Los Angeles
@ Warriors de Golden State

Rebonds défensifs 11 5 fois 7 Knicks de New York
Trail Blazers de Portland

Rebonds totaux 15 @ Warriors de Golden State
@ Wizards de Washington

9 Lakers de Los Angeles
Knicks de New York

Passes décisives 7 @ Raptors de Toronto 4 3 fois
Interceptions 4 9 fois 3 Trail Blazers de Portland
Contres 5 @ Grizzlies de Memphis 3 @ Knicks de New York
Balles perdues 7 3 fois 6 @ Knicks de New York
Minutes jouées 54 @ Nets du New Jersey 48 Knicks de New York

Liens externes

Notes et références

  1. Il s'agit de l'équipe avec les deuxièmes meilleurs joueurs du championnat à chaque poste.
  2. Il s'agit de l'équipe avec les meilleurs joueurs du championnat à chaque poste.
  3. a b et c (en) « Jeff Green - Bio », sur http://www.nba.com (consulté le 5 mars 2011)
  4. Gaétan Scherrer, « À cœur vaillant... », Basket News,‎ , p. 7
  5. « Info Basket USA : Jeff Green signe avec les Boston Celtics », sur Basket USA,
  6. « Memphis Grizzlies acquire Jeff Green and Russ Smith in three-team trade with Boston Celtics and New Orleans Pelicans », sur nba.com, (consulté le 12 janvier 2015)
  7. (en) « Jeff Green : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 29 avril 2016)