Jean de Sécary

Jean de Sécary
Jean de Sécary
Nom de naissance Denise Marie Eyquem
Alias
Jean de Sécary
Denise Madamour (nom d'épouse)
Naissance
La Teste-de-Buch, Gironde
Décès (à 90 ans)
Châtillon, Hauts-de-Seine
Activité principale
Distinctions
Famille
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Jean de Sécary (nom de plume de Denise Eyquem) est une romancière française, née le 24 novembre 1908 à La Teste-de-Buch (33) et décédée le 20 juin 1999 à Châtillon (92)[1]. Elle est la sœur aînée de la théoricienne et dirigeante du sport féminin, Marie-Thérèse Eyquem, et l'auteure de nombreux romans sentimentaux[2].

Après avoir vécu plusieurs années au Maroc, elle revient en France à Paris au début des années 60 et y occupe un poste de secrétaire littéraire d'une maison d'édition réputée[3]. Elle reviendra plus tard s'installer à La Teste.

Le succès de son premier roman, Les Lumières du cœur, pour lequel elle reçoit le prix du Roman populaire en 1962, la convainc de se consacrer à cette nouvelle carrière de romancière[3]. Elle participe également à la traduction en français de plusieurs romans et ouvrages espagnols[4].

Œuvre

Références

  1. « Eyquem Denise Marie », Fichier des décès (consulté le 3 mars 2021)
  2. Hannah Morris, « Une biographie critique de Marie-Thérèse Eyquem : Pionnière du Sport, du Féminisme, et de la Politique », Université Duke, (consulté le 2 mars 2021)
  3. a et b « Jean de Secary », Romans-scouts, (consulté le 3 mars 2021)
  4. (en) Catalog of Copyright Entries : Third Series: 1969: July-December, Washington, Library of Congress. Copyright Office, , 3074 p., p. 2557

Liens externes