Isèreanybody?

Isèreanybody?
Logo de l’association
Cadre
Zone d’influence Isère
Fondation
Fondation 2009
Fondateur Diocèse de Grenoble-Vienne
Identité
Siège Grenoble, France
Affiliation internationale Église catholique romaine
Slogan L’Évangile annoncé à tous les jeunes du diocèse, les moyens de le vivre.
Site web www.isereanybody.com

Isèreanybody? est une association à but non lucratif fondée en 2009, affiliée à l'Église Catholique en Isère (Diocèse de Grenoble-Vienne). À partir du message de l'Évangile, elle promeut le dialogue, la fraternité et l'engagement des étudiants et jeunes professionnels isérois.

Mission

Le projet vise à fédérer les groupes et mouvements catholiques de jeunes en Isère[1] et à leur offrir un soutien logistique et organisationnel. Mais il s'agit aussi de permettre à ces jeunes de s'impliquer, de se responsabiliser, de s'engager et de se former[2].

Historique

Assises des jeunes

Assises des Jeunes

De à , le diocèse de Grenoble-Vienne a proposé aux jeunes catholiques du département de s'exprimer. Ces assises ont débuté par un week-end à Notre-Dame de La Salette les 27 et , et se sont clôturées par un week-end de rassemblement nommé Assises des Jeunes les 30 et [3],[4].

Plusieurs demandes ont ainsi été identifiées, notamment la création d'un café associatif, un groupe de musique chrétien, un lieu de rassemblement en centre-ville, des formations ainsi qu'un portail internet rassemblant l’ensemble des propositions catholiques pour les jeunes en Isère[3],[4].

Démarrage du projet

Depuis , des messes sont animées le dimanche soir par les jeunes à la basilique Saint-Joseph de Grenoble[5]. Le , cette messe a été diffusée sur France 2[6] en présence du groupe de rock chrétien Essent'ciel[7],[8],[9], aujourd'hui en pause.

En , les colocs St Jo ont ouvert leurs portes, suivies par les premiers modules de formation en octobre.

L'année 2011 a vu se concrétiser plusieurs demandes des Assises des jeunes : la première université d'hiver a eu lieu en février[10] et le café associatif a ouvert ses portes en octobre[11].

Opérations et activités

Entre 2011 et 2017, plusieurs nouvelles colocations ouvrent leurs portes. Désormais au nombre de sept, elles accueillent une quarantaine d'étudiants et de jeunes professionnels[12].

Depuis , Isèreanybody? organise chaque année une à deux disco-soupes, sur les campus et dans la ville.

En , l'association organise à Grenoble la deuxième édition d'Ecclesia Campus, rassemblement de plus de trois mille étudiants catholiques de toute la France[13].

En , profitant de la campagne présidentielle, l'association met sur pied une campagne de communication parodique intitulée Jésus2017[14].

Dans le cadre du Synode des évêques sur la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel, elle participe activement à la démarche synodale Ephata, une vaste consultation des adolescents et jeunes adultes de l'Isère par l’Église catholique[15].

Locaux

La basilique Saint Joseph à Grenoble, lieu de nombreuses activités d'Isèreanybody?

La basilique Saint-Joseph de Grenoble et les locaux attenants ont été mis à disposition du projet par l'évêque de Grenoble, Guy de Kerimel, en indiquant qu'il avait entendu leur « désir d'être reconnus dans des communautés qui se plaignent de ne pas assez les voir et, dans le même temps, ont du mal à leur faire une place »[5].

Plusieurs salles de réunion sont disponibles, et plusieurs colocations y sont proposées depuis [5] dans l'ancien presbytère attenant à la basilique. Une douzaine de jeunes y habitent.

L'association occupe aussi une grande maison située rue Champollion, la Maison Catholique des Étudiants, appelée "MCET" et souvent écrit "M7" par homophonie[réf. nécessaire].

Activités

Fédérer les groupes et mouvements

Isèreanybody? fédère différents groupes et mouvements catholiques, en leur apportant un soutien logistique, de communication et spirituel. Il s'agit de groupes de prière (Taizé, Notre-Dame de Vie, 153), de partage (Alpha Campus, fraternités de chaque université), ou encore de musique (chorale Jeunes de Tout Pays, Good News, Jubilate) [16]. Isèreanybody? offre des lieux d'échange entre les jeunes de ces différents mouvements à la basilique Saint-Joseph ou au café associatif et prend en charge l'organisation d'événements : envoi d'une délégation iséroise aux Journées mondiales de la jeunesse ou au pèlerinage régional du Puy-en-Velay, par exemple.

Café associatif

Café associatif

Le café associatif Isèreanybody? a ouvert ses portes le avec comme vocation d'être un lieu de rencontre et d'échanges[16],[17]. Des groupes de musique locaux sont invités chaque vendredi soir (hors vacances scolaires).

Messes

Messe télévisée à la basilique Saint-Joseph

La basilique Saint-Joseph abrite chaque dimanche soir une messe animée entièrement par les jeunes adultes[18],[17],[19]. Depuis , des messes des jeunes ont lieu tous les soirs de la semaine à 19h.

Formations

En ont été lancés des modules de formation réguliers, sur des sujets de théologie ou d'éthique[10]. Des universités d'hiver sont également organisées [10],[20]. En ce sens Isèreanybody? a noué des partenariats avec le centre théologique de Meylan.

Organisation

Isèreanybody? est placé sous l’autorité de Guy de Kerimel, évêque de Grenoble-Vienne, et sous la responsabilité du père Emmanuel Decaux. Sa gouvernance reste toutefois très largement horizontale, chaque proposition étant pilotée par une équipe dédiée avec une importante autonomie. Leur coordination est confiée à une équipe pastorale, en lien avec l’ensemble des groupes et mouvements catholiques de jeunes.

Références

  1. Site du diocèse de Grenoble-Vienne consulté le 3 février 2012
  2. Site d'Isèreanybody? consulté le 3 février 2012
  3. a et b Le Dauphiné libéré, 4 décembre 2011
  4. a et b Site du diocèse de Grenoble-Vienne, consulté le 3 février 2012
  5. a b et c La Croix, 2 juin 2009
  6. « Le Jour du Seigneur en direct de Grenoble », Le Dauphiné libéré, 8 mai 2011.
  7. Reportage télévisé - Le Jour du Seigneur, août 2011 [1].
  8. Reportage télévisé - France 3, informations locales, 15 juillet 2011.
  9. Reportage télévisé - TF1, journal télévisé de 20 heures, 18 août 2011.
  10. a b et c Site du diocèse de Grenoble-Vienne consulté le 3 février 2012.
  11. Ouverture d'un café auprès de St Jo, Relais38, 2011.
  12. « Des colocations spirituelles pour partager plus que le loyer », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 21 juin 2017)
  13. « Le rassemblement étudiant Ecclésia Campus débute à Grenoble », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 21 juin 2017)
  14. « VIDÉO - À Grenoble, des jeunes catholiques font campagne pour leur candidat, Jésus 2017 ! », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 21 juin 2017)
  15. « [Synode] Les jeunes cathos isérois font entendre leur voix », sur rcf.fr (consulté le 19 juin 2018)
  16. a et b Le Dauphiné libéré, 4 décembre 2011
  17. a et b Bénévent Tosseri, « Saint-Jo », Porte d'entrée de l'Église pour les jeunes Grenoblois, La Croix, 24 novembre 2011
  18. Le Dauphiné libéré, 13 août 2011
  19. Émission Le Jour du Seigneur, France 2, 9 février 2011
  20. Site d'Isèreanybody?, consulté le 3 février 2012

Sources

Liens externes