Guillaume Piketty

Guillaume Piketty
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Directeur de thèse

Guillaume Piketty, né le à Neuilly-sur-Seine, est un historien français spécialiste de la Résistance et de la Seconde Guerre mondiale. Depuis 2003, il est professeur des universités en histoire contemporaine, rattaché au Centre d'histoire de Sciences Po.

Biographie

Diplômé de l'École supérieure d'électricité (1988)[1] et de Sciences Po Paris (1991)[2], Guillaume Piketty est docteur en histoire (1997)[3]. Sa thèse, dirigée par Jean-Pierre Azéma, s'intitule "Itinéraire intellectuel et politique de Pierre Brossolette". Il obtient la mention "très honorable" avec les félicitations du jury à l'unanimité.

De 1995 à 1999, il a été directeur des études de Sciences Po, auprès d'Alain Lancelot puis de Richard Descoings. De 1999 à 2003, il en fut le directeur adjoint.

Le 12 novembre 2002, il soutient, à l'IEP de Paris, son habilitation à diriger des recherches, avec un mémoire intitulé Résistances pionnières en zone libre (1940-1942), sous la direction de Serge Berstein, travail accompagné de l'édition critique du Journal de guerre (1940-1942) de Charles d'Aragon (1911-1986)[4].

De 2010 à 2012, il est Visiting Research Scholar à l'université Yale.

De 2012 à 2018, il est Visiting Fellow au Worcester College, Senior Visiting Research Associate to the Modern European History Research Centre (MEHRC), attached to the Department of Politics and International Relations (DPIR), au sein de l'Université d'Oxford.

Depuis 2016, il est Associate member of the Faculty of History du même établissement.

Il enseigne l'histoire contemporaine à Sciences Po Paris et au sein de son campus délocalisé à Reims.

Thèmes de recherche

Guillaume Piketty étudie les phénomènes de résistance en Europe, notamment à travers le cas de la Résistance française, à la fois intérieure et extérieure[5],[6]. Il est aussi un spécialiste reconnu de la Seconde Guerre mondiale et de l'histoire des émotions et des sensibilités en guerre et en sortie de guerre[7]. Il travaille sur l’expérience quotidienne des exilés européens durant la Seconde Guerre mondiale. Envisagée à travers le prisme de l’exil combattant, sa recherche est notamment fondée sur l’analyse des écrits intimes et des souvenirs rédigés par les exilés ainsi que sur l’étude des témoignages que nombre d’entre eux ont accordés.

Vie privée

Guillaume Piketty est le cousin de l'économiste Thomas Piketty.

Œuvres

Ouvrages
  • La bataille des Ardennes. 16 décembre 1944-31 janvier 1945, Paris, Tallandier, 2013, 230 p., bibliog., index. Rééd. "Texto" 2015.
  • Résister. Les archives intimes des combattants de l’ombre, Paris, Éditions Textuel, 2011, 192 p., bibliog.
  • Winston Churchill, Discours de guerre. Édition établie et présentée par Guillaume Piketty, Paris, Tallandier collection «Texto», 2009, 416 p.
  • (éd.) Français en résistance. Carnets de guerre, correspondances, journaux personnels, Paris, Robert Laffont collection «Bouquins», 2009, 1.216 p.
  • Charles d’Aragon, La Résistance sans héroïsme. Édition établie et présentée par Guillaume Piketty, Genève, Éditions du Tricorne, 2001, 258 p.
  • Pierre Brossolette, Résistance (1927-1943). Textes rassemblés et commentés par Guillaume Piketty, Paris, Odile Jacob, 1998, 218 p. Réédition en 2015 avec une nouvelle introduction.
  • Pierre Brossolette, un héros de la Résistance, Paris, Odile Jacob, 1998, 416 p.
Ouvrages co-signés
Codirection d’ouvrages collectifs
  • Jean-François Muracciole et Guillaume Piketty (dir.), Encyclopédie de la Seconde Guerre mondiale, Paris, Robert Laffont, collection « Bouquins », 2015.
  • Bruno Cabanes et Guillaume Piketty (dir.), Retour à l’intime au sortir de la guerre, Paris, Tallandier, 2009, 320 p., index.
  • Claire Andrieu, Philippe Braud, Guillaume Piketty (dir.), Dictionnaire de Gaulle, Paris, Robert Laffont, collection «Bouquins», 2006, 1267 p., bibliog., index.
  • Rémi Baudoui, Jean Garrigues, Michel Leymarie, Didier Musiedlak et Guillaume Piketty (dir.), Un professeur en République. Mélanges en l’honneur de Serge Berstein, Paris, Fayard, 2006, 304 p.

Références

  1. « Association des Supélec - Annuaire en ligne », sur www.asso-supelec.org (consulté le 8 mars 2019)
  2. http://www.sciences-po.asso.fr/profil/guillaume.piketty91.
  3. http://www.sudoc.fr/043848923.
  4. « Piketty | Centre d'histoire de Sciences Po », sur chsp.sciences-po.fr (consulté le 11 mars 2019)
  5. Guillon Jean-Marie, « Piketty Guillaume, Pierre Brossolette. Un héros de la Résistance », Vingtième Siècle, revue d'histoire,‎ juillet-septembre 1998, p. 207 (lire en ligne).
  6. Damien Augias, « Une nouvelle génération de chercheurs à la découverte de la Résistance », Slate.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2017).
  7. Voldman Danièle, « Bruno Cabanes, Guillaume Piketty (éd.), Retour à l'intime au sortir de la guerre, Paris, Tallandier, 2009 », Revue d’histoire moderne et contemporaine,‎ , p. 268-269 (lire en ligne).

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • CiNii
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Bibliothèque nationale de Pologne
    • Bibliothèque universitaire de Pologne
    • Base de bibliothèque norvégienne
    • Bibliothèque nationale tchèque
    • WorldCat
  • Ressources relatives à la recherche :