Flèche (architecture)

Le clocher de l’église de l’abbaye du Mont-Saint-Michel, surmonté de sa flèche.

Une flèche est, en architecture, la partie d'édifice pointue qui surmonte sa partie haute globale.

Les constructeurs du Moyen Âge ont fait un grand usage des trompes pour porter les flèches de pierre à huit pans sur les tours carrées (église Saint-Ours de Loches, église Saint-Denis de Mogneville).

Composition classique d'une flèche médiévale

La tour reste la base de la flèche, cette structure droite et élancée en saillie peut être construite seule ou alors liée à un autre bâtiment (église, monastère).

Un beffroi, structure interne de la tour, à laquelle sont suspendues les cloches, peut parfois être ajouté.

Des tourelles peuvent être rajoutées comme éléments décoratifs ou alors comme contrepoids pour stabiliser la toiture.

Une lucarne de flèche, lucarne pratiquée dans la flèche de l'église en forme de pignon élancé et munie de persiennes permet une ouverture.

La flèche en elle-même, structure pyramidale ou conique, couronne la tour d'une église ou d'un autre bâtiment inspiré du Moyen Âge.

Le fleuron surmonte l'ensemble de la construction. C'est un ornement couronnant un pinacle, la flèche d'une église ou le faîtage d'un toit. Dans les édifices religieux, il est en général surmonté d'une croix.

Voir aussi

Bibliographie

  • (de) Robert Bork, Gotische Türme in Mitteleuropa, Imhof-Kulturgeschichte, Petersberg, 2008, 214 p. (ISBN 978-3-86568-156-0)
  • (fr) Daniel Ramée, « Flèche », in Dictionnaire général des termes d'architecture : en français, allemand, anglais et italien, Slatkine Reprints, Genève, 2003 (reproduction en fac-similé de l'édition de 1868), p. 166-167 (ISBN 2-05-101747-6)

Articles connexes