Eric Gutkind

Eric Gutkind
Erich Gutkind
Biographie
Naissance
Décès
(à 88 ans)
Chautauqua
Nationalité
Activités

Eric Gutkind (aussi : Erich) (9 février 1877 à Berlin, Allemagne - 26 août 1965 à Chautauqua, New York, États-Unis) était un philosophe juif allemand.

Biographie

Ses parents sont Hermann Gutkind[1] et Elise Weinberg (1852-1942)[2].

Eric Gutkind est né à Berlin et fait ses études au lycée humaniste et à l'université de Berlin. Il étudie l'anthropologie avec J. J. Bachofen, et a également travaillé en philosophie, mathématiques, sciences et histoire de l'art. Partant d'une vision de l'histoire ayant quelque chose en commun avec le gnosticisme antique, il s'intéresse de plus en plus à la philosophie juive et formule ses idées en termes de concepts tirés de la Kabbale.

Eric Gutkind appartenait à un cercle pacifiste et mystique d'intellectuels européens qui comprenait à différents moments Walter Benjamin, Martin Buber, L. E. J. Brouwer, Henri Borel , Frederik van Eeden, Wassily Kandinsky, Franz Oppenheimer, Walter Rathenau, Romain Rolland, Upton Sinclair, Rabindranath Tagore.

En 1910, il publie le livre "Siderische Geburt - Seraphische Wanderung vom Tode der Welt zur Taufe der Tat" sous le pseudonyme de Volker[3]. Ce livre a servi de point focal pour le cercle pacifiste et mystique et est devenu plus tard le manifeste philosophique pour les Groupes de la Nouvelle Europe organisés à Londres dans les années 1920 par l'enseignant yougoslave Dimitrije Mitrinović , qui attira des hommes comme Patrick Geddes, Frederick Soddy et John Cowper Powys. Dimitrije Mitrinović et Gutkind ont publié de nombreux articles dans la revue littéraire The New Age [4].

Son deuxième livre, The Absolute Collective, publié à Londres en 1937, a été salué par Henry Miller comme étant "vrai au sens le plus élevé du terme, entièrement du côté de la vie".

Lorsqu'il arrive aux États-Unis en 1933 et commence à enseigner à la New School et au College of the City of New York, Eric Gutkind a déjà eu une grande influence. Ce troisième livre, Choose Life, publié aux États-Unis en 1952, était une réinterprétation du judaïsme traditionnel qui a attiré dans ses cours de nombreux étudiants insatisfaits du libéralisme et de l'orthodoxie et à la recherche de quelque chose de plus concret et dynamique que les deux. Gutkind a envoyé un exemplaire de son livre "Choose Life: The Biblical Call to Revolt"[5] à Albert Einstein en 1954. Einstein lui a envoyé une lettre en réponse[6]. Cette lettre a été vendue aux enchères pour 404 000 $ en 2008[7], puis pour 3 000 100 $ via eBay en 2012[8] à un acheteur inconnu.

Il est mort à Chautauqua, New York, le 26 août 1965.

Travaux

  • Siderische Geburt: Seraphische Wanderung vom Tode der Welt zur Taufe der Tat; 1910, 1914; de grandes sélections de ce livre, précédemment distribuées seulement en manuscrit en anglais, sont publiées pour la première fois dans The Body of God
  • The Absolute Collective: A Philosophical Attempt to overcome our Broken State; Traduit de l'allemand original vers l'anglais par Marjorie Gabain, Londres 1937
  • Choose Life: The Biblical Call to Revolt; 1952; Reprint: Nabu Press 2011, (ISBN 978-1175245113) ((en) « Chose Life The Biblical Call to Revolt », sur www.archive.org)
  • posthumous: The Body of God. First Steps Toward an Anti-Theology. The Collected Papers of Eric Gutkind, édition par Lucie B. Gutkind et Henry LeRoy Finch, New York ,1969

Notes et références

  1. (en) Center for Jewish History, « Gutkind, Hermann », sur access.cjh.org (consulté le 13 novembre 2018).
  2. (en) Center for Jewish History, « The Gutkind family chronicle », sur access.cjh.org (consulté le 13 novembre 2018).
  3. (de) Erich Gutkind, Siderische Geburt Seraphische Wanderung vom Tode d. Welt z. Taufe d. Tat, Schuster & Loeffler, (lire en ligne)
  4. author, « DIMITRIJE MITRINOVIĆ », sur afrodita.rcub.bg.ac.rs (consulté le 13 novembre 2018)
  5. (en-US) Emil L. Fackenheim, « Choose Life: The Biblical Call to Revolt, by Eric Gutkind - Commentary », Commentary,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2018)
  6. « The word God is the product of human weakness », sur www.lettersofnote.com (consulté le 13 novembre 2018)
  7. (en) Dennis Overbye, « Einstein Letter on God Sells for $404,000 », Nytimes,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2018)
  8. (en-US) George Dvorsky, « Einstein's "I don't believe in God" letter has sold on eBay — and you're not going to believe the price », io9,‎ (lire en ligne, consulté le 13 novembre 2018)