Criminaliste

Un criminaliste est un praticien ou un théoricien du droit criminel et pénal.

On ne doit pas confondre les criminalistes avec les criminologues et les spécialistes de la criminalistique, car parmi ces trois métiers, seuls les criminalistes exercent réellement des tâches de juriste.

Criminaliste
CRIMINALISTE.jpg
Jean-Marie Legraverend était un célèbre criminaliste français
Appellation
CRIMINALISTE
Secteur d'activité

Au Canada

Au Canada, un criminaliste est un avocat spécialisé en droit pénal. Il peut être soit un avocat de la défense, soit un avocat du ministère public. Certains juges et professeurs de droit ont également des antécédents dans la pratique du droit pénal. Un terme synonyme est pénaliste.

Selon le Dictionnaire de droit québécois et canadien, en contexte canadien, le terme criminaliste sert en général à qualifier le praticien du droit pénal, plutôt que le théoricien[1].

En France

En Europe et plus particulièrement en France, les criminalistes et jurisconsultes, s'inspirant notamment des théories de l'écrivain et humaniste Nicolas Poillevillain dit de Clamanges, officient depuis la fin du XVe siècle ; cependant, leur influence deviendra croissante à partir du XVIIIe siècle. Ce sont le plus souvent, des personnalités issues du monde judiciaire (dont notamment Pierre-François Muyart de Vouglans, Jean-Marie Legraverend, Joseph Ortolan, Omer Talon), du monde littéraire et philosophique (dont notamment Josse de Damhouder[2],[3], Cesare Beccaria, Ferdinand von Schirach, Émile-Auguste Garçon[4]), du monde universitaire (dont notamment Giuseppe Gambari, Joseph Michel Antoine Servan, Antonius Mathæns[5], Carl Joseph Anton Mittermaier, Paul Johann Anselm von Feuerbach, Pierre Delval[6],[7]) ou du monde scientifique (dont notamment Daniel Jousse, Edmond Locard[8],[9]). En majorité, les criminalistes sont des théoriciens du droit qui fréquemment se prononcent ou écrivent sur des questions d'ordre pénal et jettent un regard critique sur le fonctionnement de l'institution judiciaire.

De tout temps, les criminalistes se sont penchés sur les interprétations doctrinales des lois de leur époque et ont œuvré pour tenter de rendre la justice criminelle plus efficace tout en en dénonçant ses excès et parfois son arbitraire ; notamment la plupart d'entre eux se sont élevés contre l’application de la peine de mort et ont réclamé son abolition.

Définitions

Il existe plusieurs définitions pour le mot criminaliste :

  • Selon le dictionnaire Littré : le criminaliste est « un juriste qui écrit sur les matières criminelles ou qui y est très savant ».
  • Selon le dictionnaire Reverso, le criminaliste est « un spécialiste du droit pénal et, plus particulièrement, du droit criminel ».
  • Selon le dictionnaire de l’Académie française (9e édition), le criminaliste est « un juriste spécialisé dans les questions criminelles ».
  • Selon le dictionnaire de l’Académie française (7e édition), le criminaliste est « un auteur qui écrit sur les matières criminelles. Un savant criminaliste. Il se dit également d’un homme qui est très instruit en jurisprudence criminelle ».
  • Selon la définition de l'Encyclopædia Universalis, un criminaliste est « un spécialiste du droit pénal et, plus particulièrement, du droit criminel ».
  • Selon le dictionnaire Larousse, un criminaliste est « un juriste spécialisé en matière criminelle ».
  • Selon le Centre national de ressources textuelles et lexicales, un criminaliste est « un juriste, spécialiste des matières criminelles ».
  • Selon la Chambre des Criminalistes de France, le ou la criminaliste est « un ou une spécialiste en matière pénale et, plus particulièrement, en matière criminelle ».
  • Selon le dictionnaire de droit pénal du professeur Jean-Paul Doucet (des Facultés de droit, ancien titulaire de la rubrique de Droit criminel à la Gazette du Palais), un criminaliste est « le plus souvent, un universitaire spécialisé dans l’étude du droit pénal général, du droit pénal spécial et de la procédure pénale ; un généraliste de la matière pénale ».

Criminalistes de renom

Notes et références

  1. Hubert Reid, Dictionnaire de droit québécois et canadien, 5e édition, Montréal, Éditions Wilson & Lafleur, 2015
  2. Académie Royale de Belgique. Centième anniversaire de fondation (1772-1872)., Muquardt, (lire en ligne)
  3. Commission Pour L'histoire Des ?glises, Bulletin De La Commission Pour L'histoire, Рипол Классик (ISBN 978-1-144-52895-7, lire en ligne)
  4. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - Émile Garçon », sur www.larousse.fr (consulté le 9 avril 2020)
  5. Adh?mar Esmein, Histoire De La Proc?dure Criminelle En France, Рипол Классик,‎ (ISBN 978-5-87577-605-2, lire en ligne)
  6. « Le Faux », sur CrimeXpertise, (consulté le 9 avril 2020)
  7. « Pierre Delval », sur Babelio (consulté le 9 avril 2020)
  8. Olivier Guéniat et Fabio Benoit, Les secrets des interrogatoires et des auditions de police: traité de tactiques, techniques et stratégies, PPUR Presses polytechniques, (ISBN 978-2-88074-966-8, lire en ligne)
  9. Préfecture de Rhône-Alpes, « Commémoration du centenaire de la création à Lyon du premier laboratoire de police scientifique », sur http:/www.interieur.gouv.fr
  10. « Moreau : "Nous avons une idée de qui a tué Madame Marchal" », sur Europe 1 (consulté le 8 avril 2020)
  11. Philippe Poisson, « Affaire Da Silva : deux innocents condamnés à tort ? », sur Criminocorpus (consulté le 8 avril 2020)
  12. « JUSTICE. Cour d'assises du Gard : le témoignage du criminaliste Roger-Marc Moreau », sur www.ledauphine.com (consulté le 8 avril 2020)
  13. « Omar Raddad : comment un criminaliste a fait basculer l'enquête », sur RTL.fr (consulté le 8 avril 2020)
  14. « Résultats Google Recherche d'images correspondant à https://images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/71APRdiCkdL.jpg », sur www.google.com (consulté le 22 juin 2020)
  15. « "La tuerie du Pont d'Andert", le notaire Sébastien-Benoît Peytel et Balzac en avocat de la défense..... », sur autourduperetanguy.blogspirit.com (consulté le 21 juin 2020)
  16. Laurence Neuer, « Balzac, romancier du droit », sur Le Point, (consulté le 21 juin 2020)
  17. Balzac, Honoré de, Honoré de Balzac : Oeuvres complètes — 115 titres La Comédie humaine (Nouvelle édition enrichie), Arvensa editions, (ISBN 978-2-36841-000-4, lire en ligne)
  18. Fernand Roux, Balzac: jurisconsulte et criminaliste, Paris : Dujarric, (lire en ligne)
  19. « Dictionnaire de droit criminel - Noms propres : Lettre V », sur ledroitcriminel.fr (consulté le 8 avril 2020)
  20. « Justice. Un magistrat messin à la Cour de cassation », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le 8 avril 2020)
  21. Esprit, (lire en ligne)
  22. « pierre garraud "criminaliste" - Recherche Google », sur www.google.fr (consulté le 1er février 2021)
  23. Virginie Sansico, La justice déshonorée 1940-1944, Tallandier, (ISBN 979-10-210-0390-3, lire en ligne)
  24. Edouard Clunet et André Henri Alfred Prudhomme, Journal du droit international, Marchal & Godde, (lire en ligne)
  25. Molinier, Oxford University Press, coll. « Benezit Dictionary of Artists », (lire en ligne)
  26. « Victor MOLINIER criminaliste - Recherche Google », sur www.google.com (consulté le 1er février 2021)
  27. Joseph-Louis-Elzéar Ortolan, Cours de législation pénale comparée: introduction historique : Histoire du Droit Criminel en Europe depuis le XVIIe siècle jusqu'a ce jour, H. Tilliard, (lire en ligne)
  28. Rosamaria Alibrandi, Le bonheur du plus grand nombre. Beccaria et les Lumières, ENS Éditions, (ISBN 978-2-84788-885-0, lire en ligne)
  29. Paul Moriaud, Du délit nécessaire et de l'état de nécessité, Collection XIX, (ISBN 978-2-346-12131-1, lire en ligne)
  30. De Cock Jacques, Bibliographie politique (780-1788), fantasques éditions (ISBN 978-2-913846-26-5, lire en ligne)
  31. DICTIONNAIRE UNIVERSEL FRANÇOIS ET LATIN, VULGAIREMENT APPELÉ DICTIONNAIRE DE TRÉVOUX: CONTENANT la Signification & la Définition des mots de l'une & l'autre Langue, avec leurs différens usages; les termes propres de chaque Etat & de chaque Profession: La Description de toutes les choses naturelles & artificielles; leurs figures, leurs espèces, leurs propriétés: L'Explication de tout ce que renferment les Sciences & les Arts, soir Libéraux, soit Méchaniques, &c. AVEC REMARQUES D'ÉRUDITION ET DE CRITIQUE, (lire en ligne)
  32. Antoine Thomas, « I. Notes biographiques sur le jurisconsulte Jean Masuer (1394-1432) », Annales du Midi, vol. 8, no 31,‎ , p. 361–362 (DOI 10.3406/anami.1896.3221, lire en ligne, consulté le 8 avril 2020)
  33. Antoine Astaing, « La procédure criminelle dans le recueil de "Decisiones" de Michel de Vilar Reynalt, avocat général au conseil souverain de Roussillon (fin XVII e s.-début XVIII e s.) », Revue historique de droit français et étranger (1922-), vol. 77, no 3,‎ , p. 333–349 (ISSN 0035-3280, lire en ligne, consulté le 8 avril 2020)
  34. Michel Porret, « Atténuer le mal de l'infamie : le réformisme conservateur de Pierre-François Muyart de Vouglans », Crime, Histoire & Sociétés / Crime, History & Societies, vol. 4, no Vol. 4, n°2,‎ , p. 95–120 (ISSN 1422-0857, DOI 10.4000/chs.828, lire en ligne, consulté le 8 avril 2020)
  35. « La médecine judiciaire | Cour de cassation », sur www.courdecassation.fr (consulté le 8 avril 2020)
  36. univ-droit.fr, « La doctrine européenne du droit moderne »
  37. François Pierrard, « L’œuvre criminaliste de Jean Domat (1625-1696) : une doctrine inachevée et sa réception jusqu'aux codifications napoléoniennes », sur https://dial.uclouvain.be, Thèse,
  38. François Pierrard, « L’apport méconnu de Jean Domat (1625-1696) au droit pénal », sur https://www.cairn.info/
  39. Hervé Drévillon, Penser et vivre l’honneur à l’époque moderne, Presses universitaires de Rennes, (ISBN 978-2-7535-6808-2, lire en ligne)
  40. Emmanuel Lasserre, Les Delinquants pationnels - Le criminaliste Impallomeni, Paris, Félix Alcan, éditeur, (lire en ligne), p. 19
  41. Emmanuel Lasserre, « Alessandro Levi, Delitto e pena nel pensiero dei Greci, 1903 », Revue des Études Anciennes, vol. 6, no 1,‎ , p. 70–71 (lire en ligne, consulté le 2 février 2021)
  42. Henri Lepage et Charles Charton, Le département des Vosges: statistique historique et administrative, Peiffer, (lire en ligne)
  43. Pierre Bergé & Associés, « BEXON (Scipion Jérôme) », sur Pierre Bergé & Associés (consulté le 15 avril 2020)
  44. « CTHS - PROUDHON Jean Baptiste Victor », sur cths.fr (consulté le 25 avril 2020)
  45. Archives de Psychologie, Librairie Naville, (lire en ligne)
  46. Henri Donnedieu de Vabres, La justice pénale d'aujourd'hui, Armand Colin (réédition numérique FeniXX), (ISBN 978-2-7062-0396-1, lire en ligne)
  47. Collectif, Procès des grands criminels de guerre devant le Tribunal militaire international de Nuremberg: Débats, 19 juillet 1946 - 29 juillet 1946, Nouveau Monde éditions, (ISBN 978-2-36583-175-8, lire en ligne)
  48. Michel Porret, Le crime et ses circonstances: de l'esprit de l'arbitraire au siècle des Lumières selon les réquisitoires des procureurs généraux de Genève, Librairie Droz, (ISBN 978-2-600-00079-6, lire en ligne)