Cordon sanitaire

Cordon sanitaire

Un cordon sanitaire est un espace contrôlé en vue de surveiller les accès à une zone où sévit une épidémie.

En 1821, la France envoie trente mille soldats sceller la frontière avec l'Espagne, officiellement pour empêcher une épidémie de fièvre jaune qui sévit à Barcelone de franchir les Pyrénées, et c'est à cette occasion que le mot « cordon sanitaire » est employé pour la première fois[1]. En réalité l'objectif était d'empêcher le passage d'idées libérales et révolutionnaires de l'Espagne constitutionnelle vers la France de Louis XVIII[2].

Référence

  1. (en) Donald G. McNeil Jr., « Using a Tactic Unseen in a Century, Countries Cordon Off Ebola-Racked Areas », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  2. Nichols, Irby C., The European Pentarchy and the Congress of Verona, 1822, Dordrecht, Springer Netherlands, (ISBN 9789401027250), p. 29-30