Canton d'Oloron-Sainte-Marie-Est

Canton d'Oloron-Sainte-Marie-Est
Canton d'Oloron-Sainte-Marie-Est
Situation du canton d'Oloron-Sainte-Marie-Est dans le département de Pyrénées-Atlantiques.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement(s) Arrondissement d'Oloron-Sainte-Marie
Chef-lieu Oloron-Sainte-Marie
Conseiller général Jean-Pierre Domecq
2011-2015
Code canton 64 27
Démographie
Population 12 393 hab. (2012)
Géographie
Subdivisions
Communes 17

Le canton d'Oloron-Sainte-Marie-Est est une ancienne division administrative française, située dans le département des Pyrénées-Atlantiques et la région Aquitaine.

Composition

Le canton regroupe 17 communes:

Histoire

En 1790[1], le canton d'Oloron était composé des mêmes communes qu'aujourd'hui à l'exception de Cardesse.

Jusqu'en 1858, (loi du ), le canton d'Oloron-Sainte-Marie-Est s'appelait Canton d'Oloron.

Conseillers généraux de 1833 à 2015

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Parti Qualité
1833-1845 Jean-Antoine Proharam[2] Majorité
ministérielle
Ancien magistrat, maire d'Oloron
1845-1848 Henri La Caze
(1802-1884)
Majorité
gouvernementale
Député (1843-1848), propriétaire du château de Lasseube
1848-1849 Charles, Comte puis Marquis d'Angosse
(1816-1873)
Maître de forges à Louvie-Soubiron
1849-1861
(décès)
Baron Frédéric
Dombidau de Crouseilhes
Droite Magistrat - Pair de France (1845-1848)
Député (1849-1851)
Ministre (1851) - Sénateur (1852-1861)
1861-1866 Baron
Pierre-Isidore Schmitz[3]
Colonel puis Général de division, Major Général des armées de Paris, Membre du Conseil supérieur de la guerre
1866-1883 Joseph-Edmond Carrère Droite Conseiller à la Cour de Pau
1883-1892
(démission)[4]
Félix Bouderon[5] Républicain Président de la chambre consultative des Arts et Manufactures à Oloron-Sainte-Marie
Conseiller municipal d'Oloron-Sainte-Marie
1892[6]-1904
(décès)[7]
Léon Mendiondou Républicain Maire d'Oloron-Sainte-Marie
1904[8] - 1934
(décès)
Louis Barthou Républicain modéré Avocat - Député (1889-1922)
Sénateur (1922-1934)
Président du Conseil des Ministres
(mars-)
Ministre (1917)
1934[9]-1940 Jean Fauchay
(1888-1955)
RG Médecin, Bidos
Nommé membre de la Commission administrative départementale en 1941[10]
Nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945-1955 Pierre Abadie MRP
puis
DVD
Agriculteur à Oloron-Sainte-Marie
1955-1969
(décès)
Jean Loustalot-Forest DVD Avocat à la Cour d'appel de Pau
1969-1979 Max Fauchay
(1924-1992)
DVD Médecin, Bidos
1979-1985 Raymond Dieste
(1927-2012)
PS Comptable puis directeur d'un centre d'accueil des personnes âgées
Maire d'Oloron-Sainte-Marie (1983-2001)
1985-1992
(décès)
Max Fauchay UDF-Rad. Médecin, Bidos
1992-2004 Bertrand Loustalot-Forest DVD Avocat à Pau et à Oloron-Sainte-Marie
2004-2015 Jean-Pierre Domecq PS Cultivateur
Ancien Maire-adjoint d'Oloron-Sainte-Marie

Conseillers d'arrondissement (de 1833 à 1940)

Le canton d'Oloron-Est avait deux conseillers d'arrondissement.

Liste des conseillers d'arrondissement successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833   Julien Paul Bambalère
(1796-1878)
  Avocat, juge suppléant au Tribunal civil d'Oloron
1833   Joseph Pémartin Modéré Ancien député (1789 à 1815), ancien Président de l'Assemblée nationale (21 janvier-5 février 1802), propriétaire à Oloron
1898 1910 M. Fabre Républicain
opportuniste
 
1898   M. Cazaux Républicain
opportunistepuis
Radical
 
1910   Ferdinand Berdolou Radical Agriculteur, maire d'Ogeu
1940       Les conseils d'arrondissement ont été suspendus par la loi du 12 octobre 1940
et n'ont jamais été réactivés
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

           Évolution de la population  
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----12 16811 99412 11512 39612 393
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[12] puis population municipale à partir de 2006[13])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes

  1. Paul Raymond, Dictionnaire topographique du département des Basses-Pyrénées, Paris, Imprimerie Impériale, , 208 p. (notice BnF no FRBNF31182570, lire en ligne).
  2. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH184/PG/FRDAFAN83_OL2232011V001.htm
  3. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH261/PG/FRDAFAN83_OL2483034V001.htm
  4. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 12 septembre 2020).
  5. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH118/PG/FRDAFAN84_O19800035v0326776.htm
  6. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 12 septembre 2020).
  7. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 12 septembre 2020).
  8. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 12 septembre 2020).
  9. « Le Temps » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 12 septembre 2020).
  10. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 12 septembre 2020).
  11. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets » Accès libre, sur Gallica, (consulté le 12 septembre 2020).
  12. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  13. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012

Pour approfondir

Articles connexes

Lien externe

Carte du canton sur le site de la préfecture