Canao Ier

Canao Ier
Titre de noblesse
Duc

Canao ou Chanao ou Conoo, fut comte des Bretons vers 550-560. Canao prétendit au pouvoir sur tout le sud de l’Armorique bretonne et usa de l'assassinat politique afin d'arriver à ses fins.

Biographie

Selon Grégoire de Tours, Canao tua trois de ses frères afin d'assurer sa toute-puissance sur le trône[1]. Macliau, le dernier survivant de la fratrie, était prisonnier de son frère qui le destinait à la mort. Suite à l'intercession de Félix, évêque de Nantes, Canao libéra Macliau à condition que ce dernier lui jure fidélité. Par la suite, Canao, apprenant que Macliau voulait rompre son serment de fidélité, le poursuivit de nouveau. Macliau, impuissant, s’enfuit auprès de Conomor, un autre comte de la région.

« Conomor, pressentant l’approche de ses poursuivants, le cacha sous terre dans un caveau et, selon l’usage, fit par-dessus arranger un tumulus, lui réservant un petit soupirail par lequel Macliau pût respirer. Les poursuivants survenant, ils leur dirent : « Voici : ici gît Macliau mort et enterré ». Ceux-ci entendant cette nouvelle se réjouissent et boivent sur le tumulus lui-même. Ils annoncèrent alors au frère (Canao) que Macliau était mort ; entendant cela, Canao s’empara de tout le royaume… Macliau, surgissant de dessous terre, gagna la ville de Vannes et là, tonsuré, il fut ordonné évêque. »

— Grégoire de Tours Histoire des Francs

Canao est parfois identifié au comte des Bretons Chonoober[2] qui, en 560 s'allie avec Chramn[3], fils et opposant du roi de Francie, Clotaire Ier. Chonoober meurt au cours d'une bataille qui voit s'affronter l'armée de Chramn et celle de Clotaire[4].

Généalogie

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Waroc'h Ier
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Conomor
Comte de Poher
 
Sainte Tréphine
 
Macliau
Évêque de Vannes
Roi du Bro Waroch
 
Canao Ier
Roi du Bro Waroch
 
Garçon
 
Garçon
 
Garçon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Saint Trémeur
 
Waroch II
Roi du Bro Waroch
 
Jacob
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Canao
Roi du Bro Waroch (?)

Annexes

Notes et références

  1. Léon Fleuriot, Les origines de la Bretagne : l'émigration, Paris, Payot, , 353 p. (ISBN 2-228-12710-8), p. 304
  2. Chédeville, André Guillotel, Hubert., La Bretagne des saints et des rois : Ve : Xe siècle, Rennes, Ouest-France, , 423 p. (ISBN 2-85882-613-7 et 978-2-85882-613-1, OCLC 260173399, lire en ligne), p. 63
  3. Grégoire de Tours, Histoire des Francs, éd. Belles lettres, coll. « Classiques de l'Histoire », Paris, 1980 livre XX p. 202-204
  4. Arthur de la Borderie Histoire de Bretagne Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne 1975, tome premier p. 443-444.

Sources primaire

  • Grégoire de Tours, Histoire des Francs, éd. Belles lettres, coll. « Classiques de l'Histoire », Paris, 1980 (ISBN 2251340378)

Sources secondaires

  • (en) Peter Bartrum, A Welsh classical dictionary : people in history and legend up to about A.D. 1000, Aberystwyth, National Library of Wales, , p. 112 CANAO, Count of Bro Weroc.
  • Arthur de La Borderie et Barthélemy-Ambroise-Marie Pocquet du Haut-Jussé, Histoire de la Bretagne en VI tomes, Mayenne, réédition Joseph Floch, , Tome I p. 395 ,411, 442-445, 450, 550, 568, 569. Tome II p. 464.
  • André Chédeville & Hubert Guillotel, La Bretagne des saints et des rois : Ve-Xe siècle, Rennes, Ouest-France Université, , 423 p. (ISBN 2-85882-613-7), p. 63,72
  • Léon Fleuriot, Les origines de la Bretagne : l'émigration, Paris, Payot, , 353 p. (ISBN 2-228-12710-8).

Voir aussi