Arkopharma

Laboratoires Arkopharma
logo de Arkopharma

Création 1980
Dates clés 2014, rachat par Montagu
Fondateurs Docteur Max Rombi
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan L'intelligence de la nature pour votre santé
Siège social Carros
Drapeau de France France
Direction Jacques Chevallet, Président
Jean-Jacques Robert, Directeur Général
Emmanuelle Frard, Directeur Général
Activité Industrie pharmaceutique
Produits Compléments alimentaires, médicaments de phytothérapie et produits dermo-cosmétiques
Effectif 1 416 dans le monde (2015)
Site web www.arkopharma.fr

Chiffre d’affaires 207,4 M (2015)

Arkopharma est un laboratoire pharmaceutique français fondé en 1980, spécialisé dans le domaine de la phytothérapie, des médicaments naturels et des compléments alimentaires.

Historique

2017 :

2015 :

  • Arkopharma fête ses 35 ans.
  • Nomination de Jacques CHEVALLET, Président du Groupe.
  • Relance de l’investissement industriel sur notre site de Carros.
  • Chiffre d’affaires : 207.4 M€, effectif : 1536 personnes

2014 :

  • Chiffre d’affaires : 203.5 M€, effectif : 1525 personnes

2013 :

  • Une année 2013 marquée par une forte croissance en France et à l’International.
  • Engagement ESR (Échanges Équitables, Solidaires et Responsables).
  • Chiffre d’affaires : 201.3 M€, effectif : 1501 personnes

2011 :

  • Obtention de la certification ISO 13485.
  • Arkopharma renoue avec la croissance.

2009 :

  • Fusion des réseaux de vente France : un choix stratégique pour développer la relation et la satisfaction clients.
  • Chiffre d’affaires : 177.6 M€, effectif : 1202 personnes

2008 :

  • Le Docteur Max Rombi, fondateur des Laboratoires Arkopharma laisse la main à l’un de ses fils, Philippe, qui devient à 47 ans le nouveau président du directoire.
  • Obtention de la certification ISO 22000.
  • L’activité de la filiale américaine a été revendue à un groupe américain spécialisé dans le marché des Health Food Shops. Ce groupe américain est ainsi devenu le distributeur des produits Arkopharma aux États-Unis.
  • La filiale canadienne a été transférée à un distributeur afin de limiter les pertes d’activité enregistrées dans ce pays depuis 3 ans.

2007 :

  • Arkopharma se retire de la cotation en bourse
  • Plan d’action pour améliorer la marge opérationnelle du Groupe, avec notamment réduction du portefeuille produits et soutien publicitaire ambitieux des produits phares du Groupe.
  • Chiffre d’affaires : 223.9 M€, effectif : 1536 personnes

2006 :

  • Lancement de 4.3.2.1. Minceur Chrono, Jour et Nuit en gélules bénéficiant du RTC, une innovation galénique majeure pour une action 12 heures.
  • Chiffre d’affaires : 231.4 M€

2005 :

  • Mise en service d’une nouvelle unité de production en Italie.

2004 :

  • Succès international de 4.3.2.1. Minceur® qui devient le produit N°1.
  • Chiffre d’affaires : 246.9 M€

2003 :

  • Acquisition de deux nouvelles filiales en Suisse : PAD et Phyto Pharma Medika.
  • Succès de 4.3.2.1. Minceur en France, une boisson minceur à base de 10 plantes.
  • Chiffre d’affaires : 227.8 M€ , effectif : 1130 personnes

2000 :

  • Succès confirmé du produit leader du Groupe : Phyto Soya® (troubles de la ménopause).
  • Chiffre d’affaires : 158.8 M€ , effectif : 1130 personnes

1998 :

  • Rachat du distributeur Belge, création d’une filiale aux Pays-Bas. Implantation d’une nouvelle usine en Irlande. Transformation en société à Directoire et Conseil de surveillance.
  • Chiffre d’affaires : 125.5 M€, effectif : 953 personnes

1997 :

  • Arkopharma est le premier laboratoire pharmaceutique à lancer la gélule 100 % d’origine végétale : cette année-là, la traditionnelle gélatine utilisée pour l’enveloppe des gélules est remplacée par un substitut d’origine végétale dérivé de cellulose.
  • Très forte croissance de l’activité à l’International (+ 50 %). La part des ventes à l’étranger représente  31 % du chiffre d’affaires consolidé.
  • Chiffre d’affaires : 111.9 M€, effectif : 916 personnes

1996 :

  • Introduction au Second Marché de la Bourse de Paris[3].
  • Achat des Laboratoires d'Homéopathie Complexe (LHC), qui produit des spécialités homéopathiques commercialisées sous la marque Abbé Chaupitre[4].
  • Chiffre d'affaires : 97.1 M€, effectif : 865 personnes

1987-1988 :

  • Arkopharma crée quatre filiales à l'étranger :  Espagne, Italie, États-Unis, Royaume-Uni.
  • Chiffre d'affaires : 31.3 M€, effectif : 345 personnes

1986 :

1985 :

  • Arkopharma innove dans les procédés de fabrication des poudres de plantes et installe industriellement, le Cryobroyage qui permet de conserver dans le produit fini l’intégralité et l’intégrité des principes actifs de la plante.

1982 :

  • Arkopharma met sur le marché les Arkogélules®, gélules de poudre totale de plantes.

1980 :

  • Création des laboratoires Arkochim, puis des laboratoires Arkopharma, à Carros, près de Nice (Alpes-Maritimes), par le Docteur vétérinaire Max Rombi, après avoir quitté les laboratoires Virbac.
  • Chiffre d'affaires : 8.2 M€, effectif : 166 personnes

Administration

Siège social des Laboratoires Arkopharma à Carros, Alpes-Maritimes (France)

Arkopharma était jusqu'au 29 octobre 2014 une société anonyme (SA) à directoire et conseil de surveillance. Le directoire assurait la direction stratégique et opérationnelle de la société. Le conseil de surveillance assurait le contrôle de gestion, l’examen régulier des comptes et de tous les projets et investissements significatifs.

Depuis cette date, les Laboratoires Arkopharma sont une société par actions simplifiée (SAS) dirigée par un Président et deux Directeurs Généraux.

Le groupe

Filiales françaises

Filiales internationales

Activités

Laboratoire de Recherche et Développement (R&D)

Les différents secteurs d'activités sont (par ordre décroissant d'importance dans le chiffre d’affaires) :

La structure industrielle du Groupe Arkopharma est principalement constituée par 3 usines de production situées à Carros (France), Waterford (Irlande) et Vintimille (Italie). Ces 3 usines complémentaires, permettent au Groupe de disposer d’un ensemble de moyens industriels conformes aux exigences des réglementations pharmaceutiques, alimentaires et cosmétiques.

Le Groupe Arkopharma dispose ainsi d'un parc d’une centaine de machines ou lignes de production permettant de répondre à la plupart des formes galéniques en fabrication pharmaceutique (gélules de poudre, d'huile, comprimés, formes liquides et cosmétiques).

Arkopharma est présent dans plus de 60 pays par le biais de distributeurs.

Arkopharma détient 1 621 enregistrements et AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) de médicaments et investit 4 % de son chiffre d’affaires dans la Recherche et le Développement[6].

Centre de compétences SAP certifié depuis juin 2005[7].

Normes et sécurité

Référentiels et certifications

La pertinence de cette section est remise en cause. Considérez son contenu avec précaution. ou discutez-en. (juin 2017)
  • Pour les compléments alimentaires et produits diététiques : La norme ISO 22000. Arkopharma, 1er laboratoire à être certifié ISO 22000[réf. nécessaire] (par Bureau Veritas Certification), pour la conception, le développement, la fabrication, le stockage et la distribution de ses produits diététiques et compléments alimentaires.
  • Pour les dispositifs médicaux : La norme ISO 13485. Certification (par Bureau Veritas Certification) obtenue pour la conception, le développement, la fabrication, le stockage et la distribution de dispositifs médicaux.
  • Pour les médicaments : Les Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF). L’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé) inspecte les laboratoires pharmaceutiques, vérifie la bonne application des BPF et reconduit l'autorisation de produire des médicaments sur ce site.
  • Pour les compléments alimentaires et produits diététiques certifiés BIO : Le règlement européen concernant le mode de production biologique. Les Laboratoires Arkopharma sont régulièrement audités par un organisme certificateur (ECOCERT) pour la vérification de leur engagement en Agriculture Biologique.
  • Pour les cosmétiques écologiques et biologiques : Le référentiel ECOCERT définissant les cosmétiques écologiques et biologique.
  • Pour les produits ESR[8] (Échanges Solidaires et Responsables) : Visiter les sites Naturland - Commerce équitable et Phytonature - Commerce équitable.

Contrôles internes

Laboratoire de contrôle

Le laboratoire de Contrôle Qualité compte environ 50 personnes (Pharmaciens, cadres et techniciens spécialisés).

Analyses effectuées :

Principales techniques utilisées et domaine d’application :

Dans le cadre de l’Assurance Qualité, les Laboratoires Arkopharma, ont mis en place un système HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point : Analyse des dangers et maîtrise des points critiques).

Le système HACCP a pour but de maîtriser la sécurité alimentaire des produits, à toutes les étapes de la conception et de la fabrication des compléments alimentaires.

Images

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Procès

L'ex PDG d'Arkopharma a été condamné en appel en 2007 pour « tromperie » après la revente de gélules amaigrissantes censées renfermer des plantes chinoises "Stéphania Tétrandra" mais qui contenaient en fait de l'"Aristolochia Fangji" considérée comme néphrotoxique[9],[10].

Notes et références

  1. Le Figaro - BOIRON va acquérir le Laboratoire Ferrier
  2. « L'ordonnance bonne santé stratégique d'Arkopharma », La Tribune,‎ (lire en ligne)
  3. « Arkopharma passe aux mains d'un fonds anglais », FIGARO,‎ (lire en ligne)
  4. « ARKOPHARMA », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « La reconnaissance par le ministère de la Santé », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  6. Rapport annuel 2008
  7. (en) SAP Customer Success Story - Arkopharma (Life Sciences - Herbal Healthcare)
  8. ECOCERT - Les filières EQUITABLE SOLIDAIRE RESPONSABLE (ESR)
  9. « Le procès du laboratoire qui vendait une plante toxique », sur Le Parisien
  10. « Scandale des plantes chinoises : l'ex-PDG condamné en appel », sur Nouvel Obs,

Articles connexes

Liens externes