Accord parfait mineur

Accord parfait mineur

En musique, l’accord parfait mineur est composé d'une fondamentale, d'une tierce mineure et d'une quinte juste (c'est-à-dire une tierce majeure superposée à tierce mineure).

Par exemple : do, mib, sol (accord parfait de do mineur) :
Les partitions musicales sont temporairement désactivées.

Consonance acoustique de l'accord parfait mineur

L'accord parfait mineur est le seul accord de trois notes, dont les trois notes ont une harmonique — audible et de rang pas trop élevé — en commun (plus ou moins exactement selon le tempérament utilisé) : cette harmonique commune aux trois notes est située 2 octaves au-dessus la note aiguë de l'accord : C'est l'harmonique de rang 6 de la fondamentale de l'accord, celui de rang 5 de la note du milieu, celui de rang 4 de la note aiguë :

Dans l'exemple do, mi♯, sol : un sol, 2 octaves au-dessus.

Les trois notes d'un accord parfait mineur peuvent aussi être regardées comme correspondant (plus ou moins exactement selon le tempérament utilisé), aux trois harmonique de rangs 10, 12 et 15 d'une fonction périodique dont la fréquence fondamentale est située 3 octaves et une quinte en dessous de la tierce mineure dudit accord, mais la « sensation » acoustique n'est pas évidente comme pour l'accord parfait majeur car les rangs harmoniques en question sont plus élevés.

En effet :

L'explication de l'unique harmonique commune aux trois notes est donc vérifiée par : .

Voir aussi

Notes et références

  • Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Accord parfait » (voir la liste des auteurs).