Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan

Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan
Image illustrative de l’article Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan

Logo de l'académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan

Création
Création historique :
Pays Drapeau de la France France
Allégeance Armée française
Branche Armée de terre
Type Grande école militaire
Rôle École militaire
Effectif env. 600 officiers formés par an[1] france
Fait partie de Commandement de la formation
Composée de ESM Saint-Cyr
EMIA
EMAC
Garnison Guer
Ancienne dénomination Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan
Surnom AMSCC
Commandant Général de division Hervé de Courrèges[2]
Insigne général des Écoles militaires
Cérémonie de remise des sabres et casoars aux élèves officiers des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan en 2011

L'Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (AMSCC), selon la dénomination officielle[3], est une formation administrative de l'Armée de terre qui constitue un ensemble d'écoles militaires situées à Coëtquidan, sur le camp militaire homonyme sur les communes de Guer et de Saint-Malo-de-Beignon dans le nord-est du Morbihan, destinées à former les différents officiers de l'Armée de terre.

La transformation des Écoles en Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan est née d’un projet de rénovation de la formation initiale des officiers. Son objectif, tel qu'annoncé sur sa plaquette, est de « donner à l’armée de Terre les chefs dont elle a besoin demain pour faire face aux chocs les plus durs, dans un monde imprévisible et en mutation rapide. »[4]

L’Académie regroupe trois écoles complémentaires aux identités et aux traditions propres. Elles illustrent la diversité de recrutement des officiers de l'armée de Terre:

  • l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (en abrégé, l'«ESM» ou tout simplement «Saint-Cyr») ; Elle forme les officiers de carrière en trois années qui passent successivement dans les 3e, 2e et 1er bataillons de l’École spéciale militaire (ESM3, ESM2, ESM1).
  • l'École militaire interarmes (en abrégé l'«EMIA») offre elle un cursus en 2 ans (EMIA2 et EMIA1) accessible par concours aux militaires du rang et aux sous-officiers déjà en service actif au sein des armées.
  • l'École militaire des aspirants de Coëtquidan (en abrégé l'«EMAC»), anciennement 4e bataillon de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM4). Elle forme les officiers sous contrat (filières encadrement, pilote et spécialiste), les officiers de réserve, les officiers polytechniciens, les officiers logisticiens des essences et autres stages courts; dans des formations de quelques semaines à 8 mois.

Le site a abrité l'École militaire du corps technique et administratif de 1977 à 2010.

Références

  1. « Création de l’Académie militaire de Saint Cyr Coëtquidan », sur www.defense.gouv.fr, (consulté le )
  2. Décret du 7 juillet 2021 portant nominations d'officiers généraux
  3. « Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan / Actualités / Les écoles de Saint-Cyr Coëtquidan / Site Saint Cyr Coëtquidan - Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan », sur www.st-cyr.terre.defense.gouv.fr (consulté le )
  4. Académie militaire de Saint-Cyr-Coëtquidan, « Plaquette de présentation » [PDF], sur promotions-emia.fr (consulté le )

Annexes

Articles connexes

Liens externes