425

Chronologies
Années :
422 423 424  425  426 427 428
Décennies :
390 400 410  420  430 440 450
Siècles :
IVe siècle  Ve siècle  VIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire av. J.-C.  Ier millénaire  IIe millénaire
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Terrorisme
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Musulman · Persan · Républicain

Cette page concerne l'année 425 du calendrier julien.

Événements

Solidus à l'effigie de Valentinien III
Revers : Théodose II unit Licinia Eudoxia et Valentinien.
  • Aetius demande et reçoit l’aide de Rugas, roi des Huns, pour le compte de l'usurpateur Jean (fin 424). Les Huns traversent la Valérie[1]. Le gouvernement romain occidental déplace la population et le gouvernement de la Valérie (en Hongrie, à l’ouest du Danube) dans la province nouvellement organisée de la Valérie Moyenne, au sud de la Save, et cède la Valérie Ripuaire aux Huns. L’archéologie et la toponymie étayent la supposition du déplacement de l’administration et de la population romaine de Valérie au sud-ouest de la Save. Les Huns ne détruisent pas comme à leur habitude les fortifications romaines sur la Drave et le Danube, qui sont abandonnées, ce qui est un argument pour soutenir que la province évacuée est donnée aux Huns par un acte officiel. Il est possible que la Valérie soit cédée à Ruga en contrepartie de l’aide militaire donnée à Aetius, ou comme le prix payé pour l’évacuation de l’Italie par le gouvernement de Valentinien III[1].
  • 27 février : fondation de l'université de Constantinople[2]. Encouragé par son épouse Eudoxie, Théodose II fonde des universités à Constantinople, Béryte et Rome, employant un grand nombre de professeurs rémunérés par l’État et leur donnant le monopole de l'éducation supérieure. Aux matières traditionnelles de la rhétorique (éloquence, grammaire latine et grecque, sophistique), s’ajoutent la philosophie et le droit. Une bibliothèque (120 000 volumes à Constantinople) accompagne ces universités.
  • Mai-juin[3] : Théodose II envoie une armée dirigée par le général Ardabur et son fils Aspar en Italie afin de rétablir la dynastie officielle représentée par Valentinien III. Aspar prend Aquilée. Son père tente de prendre Ravenne, est fait prisonnier mais en profite pour retourner les troupes de l'usurpateur Jean. Celui-ci est pris et décapité.
  • 9 juillet : les actes du gouvernement de Jean sont annulés par une loi promulguée à Aquilée[4], adressé au préfet du prétoire des Gaules Amacius. Elle rétablit les privilèges de l’Église catholique, interdit aux Juifs et aux païens d'être avocats, militaire et de posséder des esclaves chrétiens, et prend diverses sanctions à l'égard des hérétiques, notamment contre le pélagianisme[5]. Des lois similaires sont envoyées au préfet de Rome le 17 juillet et au proconsul d'Afrique le 4 août[6].
  • 23 octobre : Valentinien III est proclamé empereur romain d’Occident à Rome (fin de règne en 455). Galla Placidia, sa mère, gouverne l’empire d’Occident. Le général Aetius se rallie à la cause du nouvel empereur et reçoit le titre de comte puis la dignité de maître de la milice en Gaule[7].


Naissances en 425

Décès en 425

Notes et références

  1. a et b István Bóna, Les huns : le grand empire barbare d'Europe (IVe-Ve siècles), Errance, (présentation en ligne)
  2. Charles Le Beau, Histoire du Bas-Empire, vol. 1, Firmin Didot, (présentation en ligne)
  3. H. Huvelin, Michel Christol, Georges Gautier, Mélanges de numismatique : offerts à Pierre Bastien à l'occasion de son 75e anniversaire, Ed. Numismatique romaine, (présentation en ligne)
  4. Ernst Stein, Histoire du Bas-Empire : De l'État romain à l'État byzantin (284-476), vol. 1, Desclée de Brouwer, (présentation en ligne)
  5. Louis-Sébastien Le Nain de Tillemont, Histoire des empereurs et des autres princes qui ont régné durant les six premiers siècles de l’Église, vol. 6, Paris, Charles Robustel, (présentation en ligne)
  6. Jean Gaudemet, La formation du droit séculier et du droit de l'Église aux IVe et Ve siècles, Sirey, (présentation en ligne)
  7. Émilienne Demougeot, La formation de l'Europe et les invasions barbares : De l'avènement de Dioclétien (284)à l'occupation germanique de l'Empire romain d'Occident (début du VIe siècle), vol. 2, Aubier, (ISBN 9782700701463, présentation en ligne)
  8. Edward von Muralt, Essai de chronographie byzantine pour servir à l'examen des annales du Bas-Empire et particulièrement des chronographes slavons de 395 à 1057, Saint-Pétersbourg, Eggers, (présentation en ligne)
  9. Les chretiens devant le fait juif, Editions Beauchesne, (ISBN 9782701000312, présentation en ligne)
  10. Sailendra Nath Sen, Ancient Indian History and Civilization, New Age International, (ISBN 9788122411980, présentation en ligne)
  11. René Grousset, L’Empire des steppes, Attila, Gengis-Khan, Tamerlan, Paris, Payot, (lire en ligne)

Lien externe