Courtine

Courtine reliant deux tours (château médiéval de Pouancé).

Dans l’architecture militaire romaine et du Moyen Âge, une courtine est la muraille reliant deux tours.

Dans l’architecture militaire bastionnée, c’est le rempart reliant deux bastions. La courtine est souvent couronnée de mâchicoulis et d'un parapet crénelé, constitué par une alternance de créneaux (ou embrasures) et de merlons.

Étymologie

Courtine vient du bas latin cortina (« tenture »), issu de l'indo-européen (s)ker- (« entourer, tourner »), apparenté au latin curvus (« courbe ») et au grec κυρτός, kurtós (« courbe »)[1].

Galerie

Notes et références

  1. (de) Julius Pokorny, Indogermanisches etymologisches Wörterbuch, Francke, , p. 137.

Voir aussi

Articles connexes