Urban Dogs

Urban Dogs
Pays d'origine Royaume-Uni
Genre musical Punk rock
Années actives 19821986, depuis 1998
Labels Fallout Records, Flicknife Records, Raw Power Records, Noise Annoys, Time & Matter Records
Composition du groupe
Membres Alvin Gibbs
Charlie Harper
Ian « Knox » Carnochan
Matthew Best

Urban Dogs est un groupe britannique de punk rock, originaire de Londres, en Angleterre. Urban Dogs est un supergroupe formé de membres de UK Subs, Fallen Angels et Vibrators, fondé en 1982 et actif jusq'uen 1986. Le groupe se reforme la fin des années 1990.

Histoire

Première période

Urban Dogs est formé en 1982 par le chanteur des UK Subs Charlie Harper, qui voulait jouer au 100 Club, mais ne parvenait pas à faire en sorte que son propre groupe s'y produise aussi souvent qu'il le souhaitait. La formation initiale se compose de Harper, du bassiste des UK Subs Alvin Gibbs, du guitariste Knox (Ian Carnochan) des Vibrators et du batteur Matthew Best[1]. Leur style musical mêle punk rock, street punk, glam-punk[2] et oi![3]. Ils jouent ensuite très souvent au 100 Club.

Sous la direction du manager Richard Bishop, ils enregistrent l'album Urban Dogs en 1983[4], un disque qui se hisse 7e dans les charts indépendants britanniques[5]. Le disque contient à la fois des compositions et des reprises, entre autres de chansons de UK Subs, Vibrators, Iggy Pop et New York Dolls. Après l'enregistrement, le groupe part en tournée en Angleterre.

En 1985, Urban Dogs enregistre son deuxième album, No Pedigree, avec des succès tels que Wanna World et The Word et des reprises, par exemple, de Children of the Revolution de T.Rex. Le premier album était d'une esthétique intégralement punk, alors que No Pedigree possède des arrangements plus complexes avec des chanteuses engagées et Anthony Whistlewaite des Waterboys au saxophone.

Le dernier concert du groupe au 100 Club est un véritable désastre. plusieurs batteurs ivres se succèdent jusqu'à Wattie d'Exploited qui assure la dernière partie du spectacle. Malgré ce concert catastrophique, Urban Dogs est désormais au sommet de sa grandeur et s'approchait d'une percée internationale. Mais Best quitte le groupe pour jouer avec Psychic TV et Alvin Gibbs pour le groupe d'Iggy Pop.

Seconde période

Après 12 ans de divers projets et groupes musicaux (UK Subs et Vibrators restent actifs depuis leur fondation), les membres originaux d'Urban Dogs se sont réunis en 1998 pour enregistrer un troisième album, Wipeout Beach, avec des chansons inédites pour la plupart.

Le groupe sort ensuite deux albums, Bonefield en 2012, puis Attack en 2016.

Membres

Discographie

Albums studio

  • 1983 : Urban Dogs
  • 1985 : No Pedigree
  • 1998 : Wipeout Beach
  • 2012 : Bonefield
  • 2016 : Attack

EP

  • 1982 : New Barbarians

Singles

  • 1983 : Limo Life
  • 1999 : (We Don't Want No) Dome
  • 2014 : Rebellion Song
  • 2016 : Trick or Treat

Notes et références

  1. (en) Ian Glasper, Burning Britain: seconde vague punk britannique, Rytrut, , 741 p. (ISBN 978-2-9546441-1-0), p. 445.
  2. (en) « Urban Dogs discography - RYM/Sonemic », sur Rate Your Music (consulté le ).
  3. (en) « Urban Dogs Songs, Albums, Reviews, Bio & More », sur AllMusic (consulté le ).
  4. (en) « Urban Dogs (Charlie Harper & Knox) 'Urban Dogs' CD version with bonus tracks », sur Jungle Records (consulté le ).
  5. « Urban Dogs Biography full page... », sur uksubstimeandmatter.net (consulté le ).

Liens externes