Le Transbordeur

(Redirigé depuis Transbordeur (Lyon))
Le Transbordeur
Description de cette image, également commentée ci-après
Façade sud du Transbordeur
Type Salle de concert
Lieu Villeurbanne, Drapeau de la France France
Coordonnées 45° 47′ 02″ nord, 4° 51′ 39″ est
Architecte(s) Babylone Avenue (restructuration en 2006)
Capacité 500 / 1800
Gestionnaire Transmission
Direction Cyrille Bonin
Site web transbordeur.fr

Géolocalisation sur la carte : Villeurbanne

(Voir situation sur carte : Villeurbanne)
Le Transbordeur

Le Transbordeur est une salle de concert consacrée aux musiques actuelles située à Villeurbanne, à proximité du Parc de la Tête d'Or et de la Cité Internationale.

La salle

Jusqu'en 1931, l'emplacement est occupé par l'aire sportive du « Tir aux Pigeons » qui constituait le lieu d'entraînement principal des sections du Football Club de Lyon[1].

Créée par Victor Bosch, elle a été inaugurée le 21 janvier 1989 par la mémorable venue de New Order, un concert « sold out » qui a tenu toutes ses promesses. À cette occasion un magazine Mr Hublot, consacré à l'actualité du Transbordeur, a été lancé avec une double page consacrée à New Order signé Jean-François Clément, auteur de la première biographie française de Joy Division. (un concert du musicien français White Collar[2].) La ville de Lyon a confié une délégation de service public à l'équipe gestionnaire qui a une mission de diffusion de groupes français et internationaux ainsi que de promotion et de soutien de la scène musicale locale[3].

La salle a été aménagée dans l'ancienne usine des eaux de Grand Camp. En 2006, l'entrée et les bureaux ont été restructurés.

Cet équipement culturel est composé de :

  • un club de 450 places non-assises avec bar ;
  • une grande salle de 1 800 places.

Depuis juillet 2010, une nouvelle équipe est en place à la suite de la Délégation de Service Public. Le nouveau directeur est Cyrille Bonin.

Identité graphique

Façade du transbordeur.

En 2010, le changement de direction s'est accompagné d'un changement de l'identité graphique de la salle. Le collectif graphique Kolle Bolle a créé une typographie spécifique accompagnée d'un objet graphique (logotype) évoquant à la fois l'onde sonore et l'onde produite par l'eau[4] (en référence à la fonction première du bâtiment.)

La charte graphique a été déclinée sur le lieu de manière à créer une nouvelle signalétique[5].

Accessibilité

  •  Ligne C2  Bus TCL  : arrêt Cité Internationale - Transbordeur.
  •  Ligne C1   : arrêt Cité Internationale - Centre des congrès.
  • Vélo'v : station devant la salle.
  • Parking de 130 places à proximité (gratuit)
  • Autre parking le plus proche : Parking p. 2 de la cité internationale (payant)

Notes et références

  1. Daniel Guy Gardian (préf. Michel Noir, Bernard Lapasset), 100 ans au FCL : 1893-1983, Lyon, Imprimerie Rivet, , 245 p. (ISBN 2-00-004201-5), p. 77.
  2. [PDF][« http://www.rhone-alpes.culture.gouv.fr/jepra/telecharger/Pat2005(78-87).pdf »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 23 juin 2017) (voir page 86).
  3. « Base de données des lieux de diffusion culturelle en Rhône-Alpes »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 23 juin 2017), DRAC.
  4. « Nouvelle identité visuelle du Transbordeur en 2010 »
  5. « Nouvelle signalétique du Transbordeur en 2010 »

Lien externe