Source des Abatilles

La source Sainte Anne des Abatilles, qui se situe à Arcachon, en Gironde, permet la production d'une eau minérale naturelle sous la marque Abatilles Sainte Anne.

Histoire

Action de la Société Thermale des Abatilles

Elle fut découverte par hasard en 1923 par l'ingénieur Louis Lemariè, lors d'un forage de prospection pour trouver du pétrole, à une profondeur de 472 mètres.

La source fut exploitée à partir de 1925, date à laquelle elle fut reconnue par le corps médical pour ses qualités thermales. Un établissement de cure fut construit : inauguré le , il fonctionna jusqu'en 1970.

Analyse

  • minéralisation : 354 mg/l de résidu sec à 180 °C
  • température : 25,6 °C
  • radioactivité : 0,10 nanocurie (3,7 Bq)
  • pH : 8,2
Éléments Proportion en mg/l
Calcium (Ca2+) 19
Magnésium (Mg2+) 9
Chlorures (Cl-) 137
Sodium (Na+) 100
Potassium (K+) 4
Sulfates (SO42-) 8
Bicarbonates (HCO3-) 127
Nitrates (NO3-) <1
Fluorures (F-) <1

Exploitation commerciale

La source des Abatilles appartient aujourd'hui à une société privée. L'eau a été commercialisée par la société Vittel qui a assuré sa production entre 1962 et 2008. En , Nestlé Waters (à qui appartient aussi la marque Vittel) a vendu la source des Abatilles à Roger Padois et Olivier Bertrand[1],[2]. Ils ont fondé la Société des eaux minérales d'Arcachon (Sema).

La stratégie adoptée en 2009 jouait sur la communication et la diversification (avec le lancement d'une eau gazeuse)[2].

Liens externes

Notes et références