Sonja Wigert

Sonja Wigert
Description de cette image, également commentée ci-après
Sonja Wigert vers 1940
Nom de naissance Sonja Wigert
Naissance
Notodden, Telemark
Norvège
Nationalité Drapeau de la Suède suédoise
Drapeau de la Norvège norvégienne
Décès (à 66 ans)
Alfàs del Pi, Alicante
Espagne
Profession Actrice, espionne
Films notables Sang et Feu
La Lettre

Sonja Wigert est une actrice et espionne suédo-norvégienne, née le à Notodden dans le comté de Telemark (Norvège) et morte le en Alfàs del Pi dans la province d'Alicante (Espagne).

Biographie

Jeunesse

Sonja Wigert est née le à Notodden dans le comté de Telemark en Norvège. Elle est la sœur de Knut Wigert et se marie avec le capitaine Niels Viggo Halfdan de Meza. Elle débute en 1934 au théâtre norvégien (Det Norske Teatret).

Carrière

Sonja Wigert tourne dans plusieurs films norvégiens, avant de partir en Suède en 1939.

En Norvège, elle est célèbre grâce au film Tancrède (1937), en Suède, grâce à Fallet Ingegerd Bremssen d'Anders Henrikson (1942). Elle tourne dans vingt-deux films, dont Ombyte av tåg, avec Hasse Ekman (1943).

En 1941, elle commence à collaborer avec la résistance norvégienne.

En 1942, elle devient espionne suédoise sous le nom de code de « Bill ». Elle est renvoyée en Norvège pour essayer de s'approcher des officiers supérieurs allemands en août de la même année. Elle parvient relativement rapidement à aborder le Commissaire du Reich Joseph Terboven, qui tombe sous son charme et lui fait la cour. De cette manière, elle peut fournir aux Suédois des renseignements qui permettent de repérer le chef de la Gestapo en Suède et un agent central, respectivement August Finke et le baron von Gossler. Même année, elle commence aussi à travailler pour les Américains grâce à un contact à l'ambassade américaine à Stockholm.

À partir de 1944, elle rend des services à l'Office of Strategic Services (OSS), devenu après la guerre la CIA. Elle recrute aussi Alfhild Hovdan comme espion pour le compte des Suédois.

Au cours de l'automne 1943, les Allemands comprennent que Sonja Wigert n'est pas leur amie et il lui est impossible de continuer.

Après la guerre, ceux qui ont connu son véritable rôle d'espionne des services secrets suédois tentent de la réhabiliter en Norvège, sans succès.

En 1945, elle raconte dans une interview qu'elle avait travaillé contre les Allemands en tant qu'agent secret. Mais il est pratiquement impossible de se débarrasser, en Norvège, de son image de collaboratrice. Et elle ne retourne pas en Norvège.

Mort

Sonja Wigert meurt le en Alfàs del Pi dans la province d'Alicante en Espagne. Son rôle est méconnu jusqu'à ce que les archives de la police secrète suédoise soient ouvertes, plus de vingt-cinq ans après sa mort.

Filmographie

Sources

Voir aussi

Bibliographie

  • (no) Iselin Theien, Sonja Wigert : Et dobbeltliv [« Sonja Wigert : Une double vie »], Cappelen Damm, (ISBN 9788202283216, lire en ligne).

Cinéma

Liens externes