Solidarité internationale libertaire


Actif environ entre 2001 et 2005, le réseau Solidarité internationale libertaire (SIL) rassemblait une vingtaine d'organisations communistes libertaires ou anarcho-syndicalistes de par le monde.

Histoire

Il s'agissait non pas d'une Internationale, mais d'un réseau de solidarité, capable de mettre en œuvre des projets de soutien comme le financement d'une coopérative ouvrière, d'une imprimerie libertaire et d'un hall communautaire mis sur pied par les organisations d'Amérique latine en 2002.

Le réseau SIL a été fondé lors d'une rencontre internationale organisée par la CGT espagnole à Madrid en avril 2001[1],[2]. D'autres rencontres se sont tenues, notamment à Gênes en juillet 2001 à l'occasion du contre-G8, et à Séville en juin 2002 à l'occasion du contre-sommet de l'Union européenne.

Après la mise en sommeil du réseau, une partie des organisations membres se sont retrouvées autour du portail Anarkismo.net.

Organisations membres

Notes et références

  1. Christophe Bourseiller, Les anarchismes, in Extrémismes : enquête sur une grande peur contemporaine, CNRS Éditions, 2012, page 126, [lire en ligne].
  2. 1954-1962: l'insurrection algérienne et les communistes libertaires, Éditions d'Alternative libertaire, (lire en ligne), p. 64
  3. a b c d e f g h i j et k Céline Matuszak, L’internet des mouvements transgressifs : un exemple de “transnationalisation” des identités militantes, Université de Lille III, (lire en ligne [PDF]).

Voir aussi

Liens externes