Sergio Bruni

Sergio Bruni
Sergio Bruni - Augusto De Luca photographer.jpg
Crédit image :
Augusto De Luca
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Biographie
Naissance
Décès
(à 81 ans)
Rome
Nom de naissance
Guglielmo Chianese
Pseudonyme
Sergio Bruni
Nationalité
Activités
Période d'activité
À partir de
Autres informations
Genre artistique
Musique légère (en)
Site web

Sergio Bruni, nom de scène de Guglielmo Chianese, né à Villaricca le et mort à Rome le , est un chanteur, guitariste et compositeur italien surnommé « la Voce di Napoli » (« La voix de Naples »)[1].

Biographie

Sergio Bruni est né dans la commune de Villaricca, près de Naples. À neuf ans, il commence à fréquenter une école de musique. Deux ans plus tard, il joue de la clarinette dans un groupe local. En 1938, sa famille déménage à Chiaiano, où il commence à travailler comme ouvrier.

En , il rejoint un groupe de volontaires pour s'opposer à l'armée allemande dans la région. Au retour d'une action, il est blessé lors d'un conflit avec des soldats allemands. Après sa sortie de l'hôpital, devenu boiteux, il retourne étudier la musique avec Vittorio Parisi et fait ses débuts au Théâtre royal de Naples le [2].

En , il remporte un concours de chant qui aboutit à un contrat avec Radio Naples, où il travaille sous la direction de Gino Campese. En 1948, il épouse Maria Cerulli. Ils ont quatre filles.

Au cours des années suivantes, il connaît le succès tant sur scène qu’en enregistrement de studio. En 1960, il rentre à Naples pour se consacrer aux chansons napolitaines. Son succès Carmela (1975) est devenu un classique du genre napolitain. L’album qui suit, Levate 'a maschera Pulicenella, lui permet de faire des apparitions à la télévision et sur scène.

En , il quitte Naples pour rejoindre ses filles à Rome. En 2001, il enregistre sa dernière chanson, Ma dov'è, chantée avec Lino Blandizzi et publiée dans l'album Blandizzi incontra Sergio Bruni.

Sergio Bruni meurt à l'hôpital de Rome le [3].

Filmographie

Références

  1. (it) Bruna Chianese, Mio padre Sergio Bruni : la Voce di Napoli, Rogiosi,
  2. (it) Virgilio Savona et Michele Straniero, Canzoni italiane, Fabbri Editori, .
  3. (it) Gino Castaldo, « Addio a Bruni, voce di Napoli », La Repubblica,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. (it) Pino Farinotti, Dizionario degli attori. sous-titre=Tutti gli attori e i loro film, Varèse, Sugarco, .

Voir aussi

Article connexe

Liens externes