Senju-ji

Senju-ji
Senju-ji
Senjuji-temple Nyoraido.jpg
Localisation
Coordonnées
36° 23′ 38″ N, 140° 01′ 23″ E
Culte
Type
Histoire
Site web

Le Senju-ji (専修寺), également connu sous le nom Takadayama (高田山), est le principal temple de la branche Takada du Jōdo Shinshū, secte japonaise du Bouddhisme. Fondé par Shinran en 1226, le Senju-ji est plus tard nommé temple impérial (勅願寺, chokuganji). Bien que la montagne sacrée du temple (本山, motoyama) se trouve dans la ville de Tsu, préfecture de Mie, où Senju-ji a d'abord été fondé, le temple de tête (本寺, hondera) se trouve de nos jours à Takata, dans la ville de Ninomiya, préfecture de Tochigi.

Le temple est nommé d'après le chant de prière senju-nianfo nenbutsu, et à la suite du fait qu'une autre branche a construit un temple appelé Senjō-ji; ainsi, un nom semblable mais différent a été choisi. Nommé temple impérial en 1477, Senju-ji a ensuite été élevé au statut supérieur de Monzeki-dera (門跡寺) en 1574.

De nos jours, la branche Takada compte environ 300,000 disciples.

Source

Frederic, Louis (2002). "Japan Encyclopedia." Cambridge, Massachusetts: Harvard University Press.

Lien externe

http://www.senjuji.or.jp/ Site du Senju-ji