Semnons

Répartition des peuples germaniques au Ier siècle ap. J.-C.

Les Semnons (en latin: Semnones) étaient un peuple germanique lié aux Senons[1]

Mentions antiques

Le peuple semnon s’est établi entre l’Elbe et l'Oder au Ier siècle quand il est décrit par Tacite[2].

Strabon signale qu’au temps d'Auguste ils étaient soumis au roi marcoman Marobod et qu’ils se rallièrent à Arminius[3] en 17.

Selon Dion Cassius, leur roi Masyus fut reçu à la cour de Domitien en 91 de notre ère[4].

Au IIIe siècle, les Semnons se déplacèrent vers le sud et finirent dans une partie de l'Alémanie. La stèle d’Augsbourg, un mémorial romain du IIIe siècle, précise que les Semnons étaient aussi appelés Juthunges.

Notes

  1. Boyer, Histoire d'Alsace depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, Volume 1, Nabu Press, 1855(originale)/2010(édition), 322 p. (ISBN 978-1144805348, lire en ligne), "Mais d'autres rapprochements encore semblent révéler le lien qui rattachait les Senones Gaulois aux Semnones de Germanie." Page 130
  2. D'après Tacite, Germanie [détail des éditions] [lire en ligne], chap. 39
  3. Cf. Strabon, Géographie, vol. VII, « chap. 1, §3 »
  4. Cf. Dion Cassius, Histoire Romaine, vol. LXVII, « chap. 5, §3 ».

Articles connexes

Liens externes